Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Changer de guitare sans changer de guitare...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
brogil
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Changer de guitare sans changer de guitare...   Sam 10 Nov - 10:33

Bonjour à tous,

Nouveau sujet de réflexion:
comment ne pas jeter sa vieille guitare et pourtant en améliorer considérablement le son?

Je vous explique le contexte, il y a presque 4 ans, je me suis remis à faire de la scène un peu sérieusement et à l'occasion je me suis acheté une guitare dans la catégorie haut de gamme afin d'assurer un son de bon niveau lors des prestations (oui, le bas de laine en a pris un sérieux coup au passage...).

Ma vieille Flashsound, guitare japonaise des années 80 s'est donc retrouvée ainsi rapidement au placard et objectivement injouable tellement la différence de son est notable.
Cette guitare, malgré ses modestes qualités sonores liées à sa catégorie (table, éclisses et corps en contre plaqué), a toujours été d'un confort de jeu remarquable.
Je ne me voyais donc pas l'abandonner en chemin après tant de bon et loyaux services.

Sur une guitare acoustique c'est la table qui donne le son.
Enfin, c'est ce que dit la théorie.
Pour m'en convaincre, il ne restait plus qu'à essayer de remplacer la table et voir si réellement on peut gagner considérablement en qualité sonore.
J'avais, de plus, le secret espoir de pouvoir utiliser ma vieille Flashsound comme 2eme guitare sur scène (toujours utile d'avoir un mulet dans ces conditions).

Entre temps, j'ai découvert le slide et ce forum, je me suis alors dit très bien, ça me servira en plus de guitare lapsteel pour le jeu plat.
En d'autre mots, faire d'une pierre trois coups : remise à niveau du matériel, avoir un mulet pour la scène et jouer en lapsteel sur une bonne guitare.

Bon, assez discuté me direz vous. Voyons l'engin :



Désolé pour la piètre qualité de l'image, je me suis rendu compte longtemps après le début du projet que j'avais oublié de prendre la bête en photo avant de commencer à m'acharner dessus...
Enfin, je l'ai peut-être fait, mais je n'ai pas retrouvé les images. Si d'aventure, dans un futur plus ou moins proche, je retrouve sur un vieux disque dur des images de meilleure qualité, je vous en ferai profiter, c'est promis.

Je ne vous cache pas qu'au début de l'idée, j'ai essayé de proposer l'affaire à des luthiers, j'ai fait le tour d'une demi douzaine d'entre eux sur Bordeaux et à Paris.
Aucun ne s'est montré optimiste sur ce projet et tous m'ont fortement déconseillé de me lancer dans une telle aventure, tellement le travail était délicat et compliqué et le résultat complètement aléatoire. En tout cas aucun d'eux, ne voulait entreprendre ce chantier...
On m'a même conseillé d'en construire une entièrement pour gagner du temps.
Voilà le genre de propos qui ne peut que relancer ma motivation à me lancer dans une opération reconnue par tous comme désespérée.

Donc voilà, pour être franc, l'aventure à débutée il y a deux ans et a connu une longue période d'endormissement due à mes multiples occupations, mais vous allez pouvoir suivre tout ça en image.

A bientôt pour le début de l'aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PERUSSE
Bavard


Nombre de messages : 35
Age : 39
Localisation : Roiffé
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Sam 10 Nov - 19:34

Les chiens ne font pas des chats...les luthiers ont raisons d'être peu enthousiastes.

Tu n'amélioreras jamais de manière CONSIDÉRABLE le son de cette guitare, au mieux la customiser en mettant des sillets en os , des mécaniques de qualité voire une planif' des frettes.

Vouloir la modifier en profondeur est une aberration surtout si tu n'est pas du métier.
Changer la table ? (qui n'est qu'une composante importante du son )
Il faut retirer la touche et le chevalet avec le risque de devoir refaire ces 2 éléments.
Il faut détabler en faisant sauter la fileterie qu'il faudra refaire par la suite.
Refaire une table, un joint nickel et calibrer le tout. Faire un barrage efficace, qui sonne.
Il faudra refaire le vernis avec une maitrise du film assez fin pour ne pas brider le son.
Faire face aux nombreux imprévus qui ne manqueront pas.

RIEN DE TOUT CELA NE SE FAIT D'UN COUP DE BAGUETTE MAGIQUE

Avoir l'outillage TRÈS nombreux et les fournitures (bois, colles, presses) pour réaliser cela (et l'espace)...Tout cela à un coût à ne pas négliger, en temps et en argent.
Oui, je comprends la remarque des luthiers : en effet il serait plus simple de partir d'un plan et de se faire une guitare.

Rien n'est impossible pour un professionnel ou un amateur très averti.
Seulement, avec ce qu'un luthier te prendrais pour réaliser cette opération serait supérieur à l'achat d'une guitare (voire deux !) de bonne facture qui n'aurait pas à se contenter d'être un 2nd couteau.

Le faire soi même si tu n'as pas de l'outillage ou un oncle menuisier relève de l'utopie.

Transformer cette guitare en guitare slide est une mauvaise idée : ni la table ni le chevalet n'ont été prévu pour ça, si tu montes des tirants de cordes forts, tout va s'arracher ! Se contenter de tirants extra light, tu n'auras pas le son, autant acheter une guitare slide d'entrée de gamme qui sonnera de toute façon mieux.

Ce n'est pas un hasard si les luthiers ne veulent pas s'attaquer à ce chantier : ça n'en vaut pas l'investissement.
A vouloir faire les choses toi même; tu risques très fortement de MASSACRER ta guitare, alors si tu y tiens (et à ton bas de laine aussi accessoirement), conserves là telle quelle, ou transmets la à ton fils, ton neveu.

Pardon d'être aussi abrupt mais je ne suis pas sûr que tu es saisi dans quoi tu mettais les mains, le temps et le coût précieux que cela va te coûter.
oui, les chiens ne font pas des chats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brogil
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Dim 11 Nov - 10:39

Une Utopie, quelle belle image!
Me voilà à la poursuite d'une utopie, je ne crois pas que l'on m’aie fait plus grand compliment depuis longtemps.
Merci donc, Pérusse, pour tes chaleureux encouragements.

Où en étais je?
Ah oui, voilà, j'enfile ma blouse de docteur Frankenstein et me voilà parti pour quelque heures de boucherie sauvage (je précise que je n'ai pas d'oncle boucher/charcutier et ne possède pas de CAP en démolition en bâtiment, un pur autodidacte, quoi).

Donc première étape, décoller la touche de la table.
Du classique, il suffit de chauffer la partie de la touche recouvrant la table avec un fer à repasser et glisser une spatule bien fine entre la touche et la table pour finir de la décoller.
Évidemment, il faut chauffer à la bonne température pour ne pas tout détruire et y aller gentiment avec la spatule...



Bien entendu c'est l'opération la plus facile de ce démontage et ça fait du coup un bon échauffement.
Bon, ça se gâte rapidement ensuite.

2eme étape, sortir le manche.
La difficulté de taille dans mon cas, c'est de ne pas avoir le plan de montage du talon du manche.
Sinon ça serait vraiment trop facile me direz vous.
Il faut donc y aller avec un peu de force de persuasion. Pour cela j'ai ma vieille centrale à vapeur qui m'aide bien.
On fait quelques trous judicieusement placés et on envoie un maximum de vapeur pour décoller la bonne vieille colle japonaise (ou coréenne, allez savoir...)



Evidemment, rien ne se passe comme prévu et nos amis asiatiques font tout leur possible pour je ne puisse pas démonter leurs instruments sans pbm.
Et dans ce domaine, on peut dire qu'ils ont une certaine aptitude.

On va pas s'arrêter pour si peu, et je continue de forcer un peu dans tous les sens pour trouver la faille.

La faille arrive assez rapidement, le manche se sépare du talon!



Soit, c'est pas très cool, ça fera une étape de plus à faire dans l'autre sens mais on continue.

Une fois le manche sorti, on y voit plus clair, c'est déjà ça.

Vue du manche retiré.




Vous voyez cette magnifique plaque de renfort tout en CP?
Il faut un certain sens de l'humour pour trouver de la lutherie ce genre de montage...

Un petit peu de nettoyage de la partie manche ("virez moi cette saleté de contreplaqué!")



J'ai désormais les mains libre pour décoller toute la table, c'est parti. (on verra plus tard pour le reste du talon)



Là, ça se passe assez gentiment, la vapeur est une alliée très efficace dans ces circonstances.



Décollage en cours de la table et de ses sympathiques filets en plastique imitation nacre.



Et bien, on dirait que c'est presque fini, si ce n'est le talon et son délicieux headblock en contreplaqué qui ne va plus résister bien longtemps



Un petit état des lieux, le corps ouvert maintenu dans son corset.
Et oui, ça serait dommage que les éclisses se barrent chacune de leur côté, le but c'est tout de même de remonter une guitare à la fin...



Le matériel utilisé, pour les curieux (où les fétichistes, allez savoir...)



La table original qui va finir ses jours en bois de chauffage :



Bon, assez travaillé, je vous laisse un peu de temps pour vous remettre de vos émotions après ses images difficiles.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 39
Localisation : Region Toulouse .. campagne du Gers
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Dim 11 Nov - 13:04

Et bien, ça rigole pas ici !
Habituellement, pour un démontage du manche, on voit les luthiers faire passer la vapeur par un petit trou percé dans la rainure de la frette qui fait jonction avec le corps . Mais de toute façon, tu y es arrivé ..
Quelle genre de centrale vapeur tu as utilisé ?
Bon courage pour la suite .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brogil
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Dim 11 Nov - 15:07

La centrale vapeur?
Y a qu'à regarder sur la photo, Stirella 405 Micromax. Une centrale pour repasser son linge qui doit avoir une bonne trentaine d'année.
Maintenant elle démembre des guitares, c'est ça la reconversion en fin de carrière.
Oui le trou sous la frette de jonction, je connais, mais là, je ne voulais pas toucher à mes frettes. Ce manche est d'une grande qualité de jeu et le laisser intact est un bon moyen d'économiser quelques tâches fastidieuses au remontage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 39
Localisation : Region Toulouse .. campagne du Gers
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Dim 11 Nov - 15:21

Ok .
Par contre, si tu veux garder une super action et facilité de jeu, va falloir bien calculer le dome de la table et tout ce qui va avec, pour pas te retrouver avec chevalet, sillet trop haut ou trop bas, si tu ne touches pas au profil des eclisses, tu pourras toujours suivre la pente et garder le meme renversement, mais toujours à condition d'avoir le meme dome de table . Enfin, j'imagine que tu as prévus tout ça .
Interresant à suivre, merci pour les photos .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Dim 11 Nov - 17:53

T'es un vrai Barge Brogil (avec deux grand "B"), et dans le bon sens du terme siouplait!!! et franchement, au vu de tes réalisations, restaurations antérieures, on sentait très bien qu'en postant ton premier message à ce sujet, ta décision était prise et que rien ne te ferait reculer!! et tu as bien raison, être seul à nager à contre courant est parfois très sain!! j'attends avec impatience de voir la suite et surtout le résultat final!!! car même si nous n'avons toujours pas eu de son de Grand'ma Guerita, je suis certain qu'il y aura un jour un résultat sonore, qui sera plus qu'un crépitement dans un feu de cheminée. bonne chance pour la suite, et au diable les pessimistes!!


Dernière édition par DaveSteel le Dim 14 Sep - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1663
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Dim 11 Nov - 17:58

+1, je trouve cela très interessant, itou...
Je vais suivre l'avancement du projet comme un feuilleton...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PERUSSE
Bavard


Nombre de messages : 35
Age : 39
Localisation : Roiffé
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Dim 11 Nov - 20:54

maintenant que je vois que tu as un atelier et tous les outils, j'avoue encore moins comprendre ton projet...pourquoi ne pas construire une guitare ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1663
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Dim 11 Nov - 22:19

PERUSSE a écrit:
maintenant que je vois que tu as un atelier et tous les outils, j'avoue encore moins comprendre ton projet...pourquoi ne pas construire une guitare ?

Un échauffement avant "LE" projet, peut-être? hihi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Dim 11 Nov - 22:37

Brogil est effectivement un merveilleux barge, et sans doute doublé d'un grand sentimental! bravo !
Restaurer une guitare, je trouve ça encore plus passionnant que la fabrication, il est question de guérison, de seconde chance, même pour une gratte peu avantagée au départ.
Et puis d'un point de vue très terre à terre, ce n'est pas non plus le même budget...
En tout cas bravo pour cette aventure, moi et mes deux mains gauches sommes admiratifs!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
brogil
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Lun 12 Nov - 0:23

Merci pour les compliments, les amis.
Zinquiétez pas, vous allez pas être déçu par la suite la classe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 762
Age : 54
Localisation : riorges roanne
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Lun 12 Nov - 6:40

tu nous fais saliver, m'est avis que la dame sonne déjà très bien...........tu ne nous fais pas trop languir hein...dis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/davidbluesthomas
brogil
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Lun 12 Nov - 12:54

Oh là, faut arrêter de se lever si tôt Dave, ça développe les dons divinatoires (ou les hallucinations...)! hihi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brogil
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Mar 13 Nov - 19:28

Bon, je vous expliquais précédemment que ce projet avait connu une malencontreuse période d'endormissement.
En fait, pour être clair, la partie démontage de la table a été réalisée en 2010. Le projet a dû être interrompu par une période d'intense composition pour mon groupe, ensuite il y a eu mon réso le "Brogil one" et quelques autres petites gourmandises luthiéristiques.
La caisse et le manche, séparés l'un de l'autre, ont vécu 2 années cahotiques à naviguer dans mon garage, subissant les agressions de la poussière, des rangements (et dérangements succesifs), quelques chocs divers, pour atteindre 2012 tant bien que mal.
Donc retour (tant attendu) sur l'établi, il est temps de se mettre à table!

Le bois pour la table attendait dans son carton depuis 1998, date à laquelle je l'ai reçu de chez Kauffer dans le but de réaliser ce projet.
Projet de longue haleine donc. Le coté positif de l'histoire c'est qu'on peut dire que le bois est sec et ne devrait plus bouger.
Le bois est de l'épicéa 2eme choix (ce choix pour le prix raisonnable...)

1ère opération, rassembler le deux parties après avoir consciencieusement raboté les champs pour que toute la longueur soit jointive.
Pas de photo pour le collage, je vous laisse deviner la technique, c'est du classique.

Une fois les deux morceaux assemblés :



Ensuite traçage du contour de la caisse avec une marge et découpe à la scie sauteuse


2eme opération, travail de l'épaisseur de la table.
Le bois est livré à 3mm d'épais (disons entre 3 et 3,5mm), les bons luthiers annoncent 2mm sur leur meilleurs guitares, allons y pour 2 mm, y a pas de raison.
Plusieurs solutions pour descendre la cote, notamment la raboteuse stationnaire, mais je n'ai pas ce genre de machine il faut donc trouver autre chose.
Je décide de défoncer 1,5 mm un peu partout en laissant environ 50% de surface intacte (pour conserver l'appui de la défonceuse) et de finir au gros grain avec une ponceuse delta.
Le résultat de la défonce:



Ensuite le ponçage :



La première passe pour enlever est faite au 50, ensuite, une passe de "finition" au 80 et ça ira bien comme ça pour l'instant

Quelques gros plans sur le bois pour apprécier la qualité du fil :





Et ça ira bien pour aujourd'hui, la suite au prochain épisode.
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Mar 13 Nov - 20:03

aaaargghhh la suite la suite!!!!.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
aymaleo
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 317
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Mer 14 Nov - 13:20

1.5 pour une folk , c'est léger, va falloir barrer fort, ou la monter avec des tirants faibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brogil
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Jeu 15 Nov - 19:15

Aymaleo, relis bien, 1,5mm c'est ce que je retire pour arriver à 2mm d'épaisseur de la table, donc pas de quoi affoler les populations.

J'en profite pour continuer le feuilleton.

Nouvelle opération, le positionnement de la rosace et découpe de la bouche à la défonceuse.
Pas très compliqué là non plus. Bien déterminer l'emplacement du centre sur la jonction des plaques. On plante l'axe exporté de la défonceuse et on creuse en 2 ou 3 passes.

Résultat :



2eme opération, plus sensible cette fois, la rosace.
Mon objectif est d'obtenir un instrument au look très naturel et épuré, donc pas de nacre et de déco complexe.
Je décide de faire un filet en trois épaisseur, foncé/clair/foncé. Chaque filet est fixé à 1mm d'épaisseur, total 3mm, ce qui tombe nickel sur la taille de ma fraise 3mm, quelle chance!

Je creuse la gorge à la dremel (merci à Dobropat pour le pret de l'engin!). Même technique que pour la défonce de la bouche mais cette fois sur 1 mm de profondeur.



Ensuite, je découpe dans des chutes de sipo et d'érable 3 fines lamelles de bois.
Je finis de les amincir à la ponceuse à bande pour obtenir grosso modo 1 mm d'épais pour chacune d'elles.



Il ne reste plus qu'à coller tout ça dans la gorge prévue à cet effet.
Plus facile à dire qu'à faire, mais bon, au bon d'un certain nombre d'essai, on y arrive.



Gros plan sur le raccord qui sera caché par l'extrémité de la touche :



Je découpe le plus gros de ce qui dépasse à la scie :



Puis un coup de ponçage plus tard ça donne ça :



Un petit gros plan pour la route :



et on y va.

A bientot, pour la suite...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olive32
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 40
Localisation : Noilhan dans le gers!
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Ven 16 Nov - 14:09

Ouh! ça c'est joli!! bravo !
c'est qu'elle va vraiment avoir un esprit très naturel!
Je verrai bien juste un vernis incolore la dessus pour conserver la couleur de la table comme elle est. Comme tu as dis! Nature! J'adore. bravo !
Me tarde de voir la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipes
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3279
Age : 58
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Ven 16 Nov - 16:53

Vraiment sympa le filet de ta rosace une fois verni ca va avoir un superbe aspect à bras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mojo.fr
aymaleo
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 317
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Ven 16 Nov - 23:07

brogil a écrit:
Aymaleo, relis bien, 1,5mm c'est ce que je retire pour arriver à 2mm d'épaisseur de la table, donc pas de quoi affoler les populations.


Oupps,
J'ai mal lu, je retire ce que je ai dit, tu sais très bien ou tuvas c'est nickel ce que tu fais. bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
markett
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 47
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 14/04/2012

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Mar 20 Nov - 0:42

Super un nouveau feuilleton de la Brogil Prod!
je prends le train en marche et je me régale à nouveau de ces aventures où le héros n'a vraiment pas froid aux yeux!
apparemment sur le forum, tout le monde ne sais pas encore de quoi tu es capable haha !
keep on bricoling, man!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marc-etienne.rohmer.fr/
brogil
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Mar 20 Nov - 11:10

Citation :
tout le monde ne sais pas encore de quoi tu es capable haha !

Ben oui, t'as raison Markett, on peut pas tout raconter ici sinon je passerais ma vie sur le forum !
Finalement, le plus long ça a été d'inventer l'eau chaude et le fil à couper le beurre, après, le reste ça a été de la rigolade...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brogil
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Mar 20 Nov - 19:09

Bon, on rigole, on rigole, mais faudrait voir à se remettre au boulot et finir un peu cette table qui n'attend certainement que ça.

En passant, petite remarque techno-acoustique : pour les septiques de l'utilisation du bois massif dans un instrument de musique, je me suis adonné à un rapide test auditif assez édifiant.
Il s'agit tout simplement, de prendre la table précédemment réalisée, de la tenir entre deux doigts par une extrémité et de mettre des petits coups secs sur son milieu avec le dessus de l'index (le dessus de l'ongle pour être précis) et d'écouter.
Jusque là, rien de bien extraordinaire.
Ensuite vous renouvelez l'opération avec une plaque de contreplaqué de même épaisseur et de surface équivalente.
Là aussi, vous écoutez le son produit.
Et c'est là que vous êtes convaincu pour le reste de votre vie.
Le contreplaqué n'a rien à faire dans un instrument de musique.
Pour résumer, le premier son est très résonnant et ressemble un peu à une cloche (de très loin, mais tout de même...) et le deuxième, un son de carton très mat sans la moindre résonance.
Fin de la parenthèse (que ceux qui ont essayé lêvent le doigt).

Je reviens à ma table.
J'avais commandé en même temps que la table, de quoi faire les barrages mais j'ai aussi découpé des barrages dans des morceaux de sapin dont le fil était convenable (très régulier) sur des chutes de volets.
J'ai reproduit grosso modo le barrage existant à l'origine en prenant soin de créer une courbure sur la partie collée afin de donner le bombé original de la table.
Première étape de collage :



j'ai fixé le renfort du chevalet fabriqué avec une chute de palissandre venant d'un coffret à bijou inutilisé. Puis les renforts de la bouche de la rosace (sapin de récup).

Deuxième étape :



les premiers renforts importants de la table, le bombé n'apparait pas car écrasé par la pression du collage.
Vu de l'autre coté :



Troisième étape :



Pose du X et des petits renforts.

Ensuite chantier de taille et d'amincissement des renforts. Il ne s'agit pas de bloquer le son avec des renforts trop rigide, il faut trouver le juste milieu entre solidité et vibration.



Quelques coups de ciseau plus tard :




Vue générale :



sous un autre angle :



Vous pouvez constater que j'ai oublié de prévoir le passage du trussroad qui débarque dans la caisse juste sous la table.
J'ai donc du lui creuser un passage tant bien que mal. (Toujours le petit coté improvisation bien sympatique)
Le premier renfort c'est aussi de la récup...

Pour terminer sur le sujet, après le collage, le bombé avait disparu, j'ai dû remettre la table dans l'autre sens avec des cales pour soulever les cotés et la laisser en pression quelques jours sur le même principe et tout est rentré dans l'ordre (pas de photo, vous êtes obligés de me croire sur parole).

Voilà, je vous laisse 5 mn pour aller ouvrir la porte du frigo, dégoupiller une bière (ou deux) le temps de passer quelques pubs et on se retrouve juste après pour la suite de l'aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   Mar 20 Nov - 21:23

C'est passionnant!!! bave
Je ne me souviens pas avoir déjà vu les petits carrés à l'arrière du chevalet dans les barrages de folk, pourquoi docteur? hmmm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Changer de guitare sans changer de guitare...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Changer de guitare sans changer de guitare...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Changer de guitare sans changer de guitare...
» Ralentir la vitesse d'un morceau pour etude sans changer le pitch.
» Kona : jouer à plat et en standard SANS changer de sillet?
» Guitare à plat .... mais sans slide !
» Question "stupide " ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: lutherie et bidouilles :: constructions et réparations-
Sauter vers: