Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Continental Tricone Style 1 (CS-1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Mar 16 Nov - 1:54

Absolument: Hans Graf.
J'ai remplacé le cône par un National: il était fort bon, mais abîmé (buzz de toutes sortes dus au rebord ondulé), et le National encore mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alekzo
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1200
Age : 41
Localisation : Ledo salinarius
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Lun 21 Fév - 17:56

Bon bin finalement, j'l'ai vendu...
... Fallait bien amortir le financement des deux dernières antiquités !! sourire

Je l'ai rejoué avant de l'envoyer, et ça m'a fait un p'tit pincement car ce tricone sonne vraiment, mais vraiment bien (avec mon expérience grandissante en matière de réso, je n'hésite pas à l'affirmer) !

Tout cela pour dire que si vous voulez un tricone rutilant, sonnant et chantant, n'hésitez pas pour Continental: c'est moins cher que NRP, y a pas de douanes (parce que c'est continental voyons ! hihi ! ), et les finitions et le rendu ferait rougir n'importe quel made in USA...
Pour le coup, je parle des anciennes comme des dernières productions de Continental.

Et je laisse au au gars du forum qui vient de l'accueillir le soin de vous en dire plus... Wink



[private joke: j'espère que t'as pas déjà dessiné dessus, pour ma part, j'ai eu du mal à détourner les feutres de la p'tite lorsqu'elle est tombée dessus !! haha ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/lambdalex
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Lun 21 Fév - 19:03

Tout-à-fait d'accord, c'est quasiment du niveau de NRP... du moins pour les anciennes! les nouvelles viennent de Chine et là, pas d'expérience! donc, si vous tombez sur un Conti made in Germany, n'hésitez pas un instant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alekzo
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1200
Age : 41
Localisation : Ledo salinarius
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Lun 21 Fév - 19:34

Pour sûr gorax...
Néanmoins, celui que je viens de vendre est de 2003, et il tenait fièrement tête aux Made in USA que j'ai rencontré à la dernière masterclass d'Uncle Bob (sans compter les siennes, il devait y en avoir au moins deux autres...).
Bref, c'est mon expérience avec cet exemplaire de 2003... victoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/lambdalex
Bouss
Bavard
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Lun 21 Fév - 21:21

Bon je n'ai absolument pas l'expérience des résonateurs et par conséquent je ne peux pas vraiment comparer..

Cela dit, je peux affirmer qu'elle possède un volume et un son de malade,
si bien qu'au petit buff entre potes de ce weekend, j'ai dû la mettre un peu de côté et ce pour plusieurs raisons, je m'explique:

-primo, elle couvre tout le monde, voir même les percus (m'enfin faut bourriner quandmême...ce qui entre nous n'est pas nécessaire avec cet engin)

-deuzio, c'est duuuuuuuuur à jouer surtout quand t'as pas eu d'XP des résos avant... mais j'aime bien le challenge de toute manière alors c'est pas ca qui va m'arrêter sourire vu que ca fait depuis novembre que je ne joue QUE de la weissenborn tous les jours, le peu de cornes que j'avais a disparu et je me retrouve avec des ornières pas possible sur les doigts, ce qui m'empêche d'en jouer plus de 10/15 minutes d'affilé sans 3 heures de repos la mains dans un bol de glaçons!

-troizio, c'est looouuuuuurd!!! A croire que maitre Brozy a de la corne sur les cuisses pour en jouer toute la journée et 2heures et des bananes par soirs de concerts.. petit mais costaud le barbu. A noté que ça glisse énormément aussi

-quatrio, tu aveugles tout le monde et ça empêche aussi les copains/copines de jouer avec toi, ou alors faut leur tourner le dos ce qui serait une bonne alternative vu le volume qu'elle déploie.


Tout ça pour dire que malgré ça je ne regrette en aucun cas d'avoir acheté cet instrument. J'ai bien conscience d'avoir acheté un tank très dur à manier mais la passion en ajoute à la persévérance! c'est un instrument assez exceptionnel qui mérite vraiment sa réputation.

Alekzo par ailleurs, ton envoi était des plus sécur'. Dans ces conditions, c'est vraiment d'autant plus cool d'acheter du bon matos. Merci donc!

[Effectivement, j'ai hésité à la barbouiller au Veleda(©) mais entre nous un tricône, même style 1, ça n'a pas vraiment besoin de fioriture pour être joli. J'ai bien imaginé la gravure avec un dessin maison, mais je me suis un peu renseigné et comme je l'avais imaginé, le démontage-sablage-gravage-polissage-nickelage-remontage-réglage, ça me pourrit mon groove! boude ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boussbouss.blogspot.com
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Lun 21 Fév - 21:34

Tres tres bonne acquisition bouss beuleu .ça fait plaisir de savoir qu'un "weisseu" bascule vers un "resonneux" sourire ,en plus sur un tricone beuleu .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouss
Bavard
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Lun 21 Fév - 21:41

Merci MIG!

Autant que Bob Brozman est un "citoyen du monde" je suis un "joueur de boites à ficelles" avec ou sans réso sourire

Quel pied ce son n'empêche! Un vrai défouloir.. même si avant de poser sérieusement un bottleneck dessus je vais me contenter d'un jeu "au doigt"

Et puis notons tout de même : 2 achats à partir de ce forum et pour l'instant un sans faute Smile

J'aime beaucoup ce forum et de par le fait les gens passionnés (sauf quand il s'agit de world of warcraft ou de jeux de rôles!! bouerk ça me refout des frissons stress )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boussbouss.blogspot.com
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Lun 21 Fév - 22:06

alekzo a écrit:
Pour sûr gorax...
Néanmoins, celui que je viens de vendre est de 2003, et il tenait fièrement tête aux Made in USA que j'ai rencontré à la dernière masterclass d'Uncle Bob (sans compter les siennes, il devait y en avoir au moins deux autres...).
Bref, c'est mon expérience avec cet exemplaire de 2003... victoire

Ca me fait en fait plaisir! même si les fondateurs ne sont plus là, que c'est maintenant dans les mains d'un grand groupe et que c'est du made in par là-bas...ils étaient dans les premiers à "recommencer" sérieusement la production de nos chéries...
Je prends autant de plaisir à jouer ce Conti que mon M1 National (je dois reconnaître à celui-ci un tout petit plus dans la finition: ajustements, collages...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alekzo
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1200
Age : 41
Localisation : Ledo salinarius
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Mar 22 Fév - 1:05

Bouss a écrit:
je suis un "joueur de boites à ficelles" avec ou sans réso sourire
Allez, montres-y la photo de ton nouveau "club" siffle ...

En tout cas, + 1 pour le forum, et je te rejoins sur le fait que la "boîte à ficelle" c'est toujours plus sain que s'éclater les tendons sur une console de jeux, un mulot d'ordi, ou de passer ses nuits à se prendre pour un troll ou autre bestiole guère recommandable... dwarf devil

... et concernant ce tricone, j'espère qu'il te formera autant et même plus qu'il m'a déformé !
haha ! Y a pas de progression sans souffrances et frustrations !!
C'est vrai que c'est pas évident à jouer lorsque l'on débute, qu'elle sonne assez bien pour ne rien pardonner (on peut pas dire: "c'est pas moi, c'est c't'e rognure de guitare !!"... non-non ), mais qu'est-ce que ça inspire et motive à avancer un instrument qui chante !!! beuleu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/lambdalex
Bouss
Bavard
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Mar 22 Fév - 1:43

Ben techniquement je débute pas mais disons que j'en apprend tous les jours depuis des années en m'amusant à mon rythme... sourire et en ce moment qu'est ce que je découvre!!!

Du coup, j'avoue que le coup de la corne au bout des doigts et l'affaiblissement de la main dû à l'investissement total dans la weiss depuis 3 mois, c'est deux sacrés paramètres que j'avais pas pris en compte.. tooo

Comme tu dis Alex, sans la souffrance et la sueur comment pourrais-t-on jouer le blues?..


Bon les walla les deux...





Et encore, là j'y ai pas mis la sèche sur laquelle je jouais du classique étant môme, le charango en carapace de tatou (promis bientôt! faut que je l'amène chez Dupont à Cognac, il va se marrer!^^) et la vieille Squier pourrie désossée que je bidouille tranquillou mais tout de même mon bon vieux Peavey à transitor et les deux didj dont un en ré (et ça c'est cool quand on a toute la maison accordée en Ré). Vous marrez pas! J'étais bien content d'avoir ça quand j'étais gosse sourire tant que ça sonne!

En tout cas, pour revenir au réso c'est dur de passer à coté de lui sans le taquiner, faut avouer que c'est quand même pas discret comme pelle.

Du coup la weiss le sentant bien que j'attendais le réso avec impatience, elle a commencer a faire la gueule, imaginez la panique avec la copine le soir où on a vu son "vrai" visage





D'ailleurs, je sais qu'un chevalet et qu'une table ça travaille surtout sur des vieilles mémère comme ça, mais là ca m'inquiète un peu elle va surement partir faire un tour chez Dupont après expertise sur la partie Weiss du Forum.. c'est qu'elle mordrait presque!




stress
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boussbouss.blogspot.com
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Sam 17 Mar - 21:20

photos sympas de mon Continental style O 1994 + le Hot Plate National (& cône)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1653
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Sam 13 Fév - 23:02

Allez!!! Gros dépoussiérage !!!
Y'en à un datant de 2010 à pas loin de chez moi...
La qualité était-elle encore au rendez-vous chez Continental en 2010?

http://www.leboncoin.fr/instruments_de_musique/924459882.htm?ca=21_s

Je serai curieux de l'essayer, mais déranger quelqu'un juste par curiosité, ça se fait pas... boude

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2753
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Jeu 10 Mar - 15:46

La qualité à l'air bien présente, je pense qu'elle est en tout points similaires avec celle d'Alex...qui l'a vendue un peu moins chère il me semble? hmmm

Elles semblent bien très soignées, mais avec beaucoup de points en commun avec les "Johnson, republic, Busker, hot-rod et autres marques qui voient le jour en ce moment, avec une production désormais issue exactement des mêmes ateliers.

Par contre les premiers exemplaires de cette marque (De 91 à 96/97) semblent être auréolées de légendes, mais ont un défaut de conception navrant:
D'après des images de restaurations trouvées sur le net, et un exemplaire détruit vu sur E-bay.
Le neck-stick est bizarrement courbe et contourne la plateforme des résonateurs; au lieu d’être droit... ce qui doit être catastrophique pour le son (quand on sait à quel point un mauvais calage, ou un mauvais appui entre la plateforme des cônes et le stick peut crever le son...

J'ai trouvé un commentaire d'un certain "Snakehips" du forum M-Messer, collectionneur d'anciennes, qui a donc une oreille assez cultivée disant d'un essai: traduction approximative; mais en gros le son semble "piégé à l’intérieur"...
Exactement ce que j'ai pu constater en bricolant mes chinoises cassées, quand la plateforme n'est plus en appui ou pas uniformément, les basses meurent mais les aigus restent jolis...suffisament pour les vendre; en 1992, personne ne se souvenait du son des beautés qui n'étaient plus fabriquées depuis 50 ans...

Effectivement j'ai trouvé des vidéos de jeu sur ces anciennes, juste 3...et on sent que c'est un peu nasillard... à part une des vidéos qui donne une belle impression mais elle présente un modèle de 1998, avec certainement un stick revu et corrigé.

Donc comme National et "National Resophonics", et pas mal d'autres marques qui "renaissent" ou délocalisent, est-ce que à partir de 98 c'est mieux? (pourtant elles sont désormais fabriquées en chine, et montées-règlées en allemagne).

D'après les super photos d'Alex (encore merci!!!!à bras ) ce défaut de conception semble définitivement corrigé sur les modernes.
Cependant je trouve qu'elles ont beaucoup de points en commun avec les modèles moins chers, si ce n'est le soin accordé au set-up.
C'est une bonne garantie d'avoir un instrument bien assemblé, mais à mon sens un instrument moins "noble" peut-être amélioré et s'approcher de très près de ces sonorités (en n'étant moins exigeant sur les facteurs de finition et qualité des bois...) mon oeil
Enfin cette différence de prix me parait....évitable?...en étant un peu adroit, et prêt à prendre le risque de tomber sur un exemplaire raté (car la production des autres marques est assez aléatoire bien qu'il y ait eu de gros progrès)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
alekzo
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1200
Age : 41
Localisation : Ledo salinarius
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Ven 11 Mar - 19:47

Pour info, y a eu une discussion relative aux (vieux) résos Continental sur le forum de Michael Messer:
http://michaelmesser.proboards.com/thread/8803/dilemma-advise-guys-gals

Il faut notamment consulter la deuxième page pour avoir l'avis de MM...
Les infos ne sont pas de trop concernant cette production, mais les infos de première mains sont rares et parfois confuses !

Bref, si c'est dans ton secteur, le meilleur critère reste de l'essayer !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/lambdalex
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1653
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Ven 11 Mar - 22:10

Effectivement... Voilà un avis qui apporte une juste mesure quand à la qualité de ces instruments... Surtout la dernière phrase de son intervention... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Sam 12 Mar - 3:44

Pour info, l'intérieur de ma Style O de 94 (Hans Graf). Bonne nuit ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alekzo
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1200
Age : 41
Localisation : Ledo salinarius
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Lun 14 Mar - 19:50

philou66 a écrit:
Effectivement... Voilà un avis qui apporte une juste mesure quand à la qualité de ces instruments... Surtout la dernière phrase de son intervention... siffle
Citons-le donc:
"I don't mean to be controversial or offend any Continental owners, but in my opinion history is overrating these guitars. While they do have some nice qualities and feel more vintage than NRP guitars, I have never played one that I would want to play again."

Notons tout de même que Michael Messer n'a pas eu que les pires entre les mains: à ce niveau-là, autant dire que la concurrence est impitoyable !!
... et nous retombons sur ce fait que les (bonnes) anciennes ont ce truc que nous avons tant de mal à retrouver parmi les productions plus récentes.

Le prix des tricone NRP et Continental restent élevés (sans parler des anciennes siffle ), or Michael Messer étudie un modèle tricone à ajouter à sa gamme d'instruments à prix raisonnables , et ne le lancera un jour que s'il est satisfait de la qualité du résultat (qui mieux que lui pour pouvoir en juger ?!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/lambdalex
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2753
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Mar 15 Mar - 15:06

Oui; il parait qu'il a ce projet...et ce ne doit pas ètre simple vu le temps qui passe...mais je me demande comment il va pouvoir contourner le problème de la forme de la caisse...désormais plus large de 5mm, plus pointue au niveau du talon, et de l'épaisseur des tôles...(plus épaisses car plus résistantes aux déformations dues aux dilatations qu'impliquent les soudures.
On espère qu'il mettra la barre un peu plus haut.

Merci Gorax pour ce cliché qui donne de l'eau à nos moulins! hmmm

je crois que le moment est venu de vous livrer le résultat de mes recherches...en espérant pouvoir recouper avec les votres.
Attention GROS POST, un peu indigeste à moins d’être aussi monomaniaque que moi...désolé... honte

Il y a un moment que je creuse, (uniquement en ce qui concerne les tricones)et on est au pays des légendes... mon oeil
Je pense qu'il y a eu plusieurs générations...les premiers qui ont réputation d’être en "german silver" de 91 à 93...alors là mystère...aucun moyen de savoir si c'est du "Brass" ou "German silver" car les deux semblent avoir étés produits sans aucune différence pour le signaler...
Les seules que j'ai vu passer sont en brass.
D'ailleurs j'en viens à me demander si il y en a jamais eu qui soient faites dans cet alliage???
La plupart des vendeurs ou propriétaires sont persuadés d'avoir du german silver bien sùr...
Le fait qu'elles aient étés fabriquées en Allemagne, ou nickelées en Allemagne (car le traitement de surface est autrement plus soigné que les productions plus répandues)...peut avoir induit en erreur pas mal de monde, sur une traduction bancale... hihi !
Mais je suis tombé sur une affirmation d'un vendeur qui dit qu'en 2000, cet alliage aurait été utilisé sept fois... ils auraient fait un lot de sept exemplaires, ou bien ils ont fait sept lots tout au long de l'histoire de la marque?...ou bien c'est du pipeau total pour justifier une surestimation?....

Une chose est sûre c'est que Monsieur Hans Graaf (ayant signé les étiquettes des premiers lots) n'avait jamais vu un Tricone de sa vie...ce que confirme M. Messer signalant que c'est grâce à ses dessins et ses relevés qu'ils ont pu lancer la fabrication...et le pauvre Hans à fait preuve d'une inventivité incroyable en ce qui concerne la conception interne!!!!!

C'est de la grande improvisation, et mon dieu comme cet homme a dû souffrir pour arriver à neutraliser les Buzzs qui devaient s'en donner à cœur joie là dedans!!!! hihi ! Les frangins Dopyera ont dû bien rigoler là haut...
Il a conçu un "neckstick" courbe!!!!!! totalement novateur; en fait il évite le contact avec la partie centrale de la plateforme...donc le stick ne touche la plateforme que sur deux endroits (il a du appliquer la logique qu'il maitrisait pour les single-cône; qui ont une excellente réputation par contre...).
En matière de rendu sonore, c'est catastrophique, ces manques de points d'appui sont la cause d'un son creux sans basses, très peu de projection, un son de "Dobro" fatigué...

Et il a aussi dû créer un bloc au niveau du talon du manche, composé de deux pièces en biseau compressées entre dos et table...ce système est similaire à certains "Dobros" pas réputés parmi les meilleurs...c'est une énigme, car il n'y a pas de "queue d’aronde" sur ce type de guitare...
J'imagine que c'est peut-ètre dù à une mauvaise conception du talon, trop plat, et laissant les éclisses se libérer vers l’intérieur de la guitare quand la pression des cordes entre en jeu, et buzzant donc joyeusement!

(j'ai vu quelquefois ce type d’expédient quand des "luthiers" ont tenté un neck-reset en commençant par enlever du bois au talon, comme on le fait sur une guitare normale; mais absolument jamais sur une résonateur!)
Ce bloc doit difficilement tenir en place, malgré une énorme vis traversant le dos de la guitare puis le stick (et pour couronner le tout, ce stick n'est pas conçu comme les anciennes (avec un biseau s'insérant au maximum dans le talon) mais seulement bout à bout...avec deux gros tourillons en jonction (oui-oui comme chez Castorama...)... tooo
Et oui vous l'aurez deviné pour ceux qui ont suivi...la vis traverse donc les tourillons aussi...ouille!
On sent vraiment qu'il a du batailler pour trouver une solution et en finir au plus vite, peut-ètre sous pression pour présenter le premier lot au "NAMM" show, à Los Angeles, où il semble avoir été écoulé avec succès.

Peut-être pour être sûrs d’être les premiers à proposer à un large public la légendaire "Triplate" disparue de la surface du globe pendant cinquante ans?...sachant peut-ètre que du côté de chez NRP c'était dans les tuyaux à ce moment là...
(ayant peut-ètre aussi entendu parler d'une bande d'allumés éclairés qui en avaient déjà recréée une, en Angleterre?  mais pas encore en vue d'une production, ...et qu'un certain Mike Lewis commençait à faire des merveilles dès 89)...

Puis un jour, vers 95/96? Hans dû rendre le tablier (probablement ras le bol des buzz!) pour être remplacé par Gunther, qui lui, à revu le stick de façon plus "normale", je suppose que le "bloc-talon" à été aussi abandonné, car la grosse vis sur le dos à disparu à ce moment....

Je suis admiratif devant tant d'ingéniosité, sans autre références possibles qu'un dessin (comportant peut être une erreur ou deux)...à un moment ou internet n'existait pas...recréer un instrument en essayant de trouver des solutions seul...ce Mr Hans Graaf est un héros! bravo !
Et quoi qu'on en dise, quel que soit finalement le potentiel sonore de ces instruments, aucune autre marque n'aura été aussi loin dans le respect des données d'origine, sur le plan visuel du moins; la forme de la tète est très proche, et taillée à la main (pas par un robot), l'acajou et l'ébène, le binding ivorïd, les grilles (sur les exemplaires du début)...

(à savoir: les premiers chevalets "T bar bridge" sur les premières ré-édition de triplate faites par NRP étaient commandés chez "Continental"...trouvé dans une interview de Don Young pour un magazine américain improbable...donc OUI! votre "Johnson", ou "Républic", "Busker" et tutti-quanti, contient un vrai morceau de National.....-Resophonic...
Cette pièce est d'ailleurs à mon avis plus proche de l'origine sur les productions humbles, NRP a complètement revu la structure de cette pièce, sans aucune logique réelle: les branches du T sont plates au lieu de la structure en V, et donc plus élastiques? je pense que la rigidité et la légèreté optimales ne peuvent être obtenues qu'en V, je soupçonne juste que le fondement de cette démarche de reconception ne se justifie que pour faciliter le mode de production robotisé grâce à  cette structure plate? ce qui serait dans la logique de l'entreprise..., comme sur d'autres points, dans le but de produire plus, plus vite, et donc moins cher?...)

Donc après 95/96 ? on dirait qu'on est revenu vers un assemblage plus cohérent, mais il me semble que le dessin de caisse est beaucoup plus proche des Johnson et consœurs...la production aurait été délocalisée en chine...dans les ateliers "AXL" d'où sortent les copies actuelles, mais assemblées en Allemagne par Continental...(les premières étiquettes "Johnson" signalent: "made by AXL").

Autre fait intéressant; par comparaison, la caisse des Continental première génération est un peu plus large que celle des National D'origine...mais celle des copies chinoises actuelles est plus large que celle des Continental anciennes(et je suppose que les Continental post 96? ont aussi des caisses plus larges)...donc elles ont grossi avec le passage du temps...hé oui, ça arrive...
Si on imagine Hans avec son dessin, qui décalque soigneusement pour créer sa matrice, et oublie de soustraire le diamètre de cintrage, l'épaisseur des tôles et soudure...et si M.Messer n'avait pas parfaitement taillé son crayon au moment du relevé?....on se retrouve vite avec 2,5mm de plus........et des générations plus tard, quelque part à Shangaï, quelqu'un fait un relevé sur une caisse de continental...avec des tôles plus épaisses et paf 2,5mm de plus!
Donc au total les Johnson & Cie ont bien 5mm de plus que les National vintage. danse j'aurais voulu être archéologue!

Le hic c'est que Hans s'est planté aussi sur le "soundwell"...la plateforme des cônes est un poil trop étroite!!!
(ce qui confirme ma théorie sur l'erreur de tracé?)
Le pauvre Hans qui a parcouru tout ce chemin, assemble enfin tous les éléments, toutes les pièces recréées avec soin et au moment de mettre son T sur les cônes, s’aperçoit qu'ils touchent sur les bords........alors quoi?

On met les pointes du T dans chaque trou de cône en soulevant un petit peu? mais les bases des cônes refusent de se poser au fond baillant un peu au centre...humpf!
Si on appuie les cônes vont se déchirer pour ovaliser les trous...(ils ont du essayer ça) tooo
"Le NAMM-show c'est la semaine prochaine qu'est-ce qu'on fait?"
Et bien tous les exemplaires que j'ai aperçu démontés traduisent une solution des plus simples: on pose le T sur les cônes et on laisse faire la nature......donc la pression des cordes écrase la pointe des cônes, sans aucun ajustement de cette zone cruciale...rendant le son d'autant plus brouillé...
Là aussi je pense que Gunther à repris les choses en main en élargissant tout ça, grâce au moule qui se trouve désormais à Shangaï?...
(Ce problème de sound-well trop étroit est aussi apparu sur les premières tricone wood-body "Ozark"...ont ils racheté le lot de soundwell déjà fabriqués?, ils y ont remédié en créant un T bar plus court, et des cônes plus petits...donc impossible de changer ses cônes; c'est utile à savoir... siffle )

(bien sûr tout ça est à recouper, c'est juste pour le plaisir de laisser courir mon imagination, et un compte-rendu de mes connaissances à ce jour, basées sur ce que j'ai pu trouver sur le net depuis des années, en espérant glaner d'autres éléments grâce à l'un d'entre vous)

Bref beaucoup de choses qui expliquent pourquoi Mr Messer n'a pas apprécié le son des 4 exemplaires qu'il a pu essayer: dont celle de Sam Mitchel (signée Hans), et celle de Homesick Mac (signée Gunther).

Une sacré aventure pour Gunther, qui était pourtant à deux doigts de réussir son coup, je ne sais pas ce qu'il a pu devenir, mais si un jour je passe du côté de Munich, je jetterais un œil dans l'annuaire...

Ces guitares sont un peu le chainon manquant...elles ont joué un rôle important dans la naissance de NRP "National Résophonics" avec leur T bar...et sont peut-ètre à l'origine d'une production plus accessible aux musiciens fauchés, qui ont pu redécouvrir les qualités des instruments à résonateur, et peut-ètre participer à la redécouverte de pas mal de musiques associées.

Une médaille pour Hans! bravo !

Et pour conclure, pour qui recherche ce type d'instrument...il semble donc que les erreurs ont étés corrigées vers 96?...du moins c'est sans doute un peu mieux si vous ne voyez pas de grosse vis sur le dos, et plutôt la signature de Gunther, mais je garde mes doutes sur l'assemblage manche-stick par tourillons...
Pour être objectif, aujourd'hui, hormis le soin de réglage et ce joli manche érable (mais la tète à changé de forme), la différence de prix avec une autre marque est difficile à comprendre...bien qu'une partie de la main d’œuvre à l'assemblage final soit européenne...les productions moins chères ont amélioré leur qualité, et doivent certainement bien s'aligner............................je parle uniquement des modèles "Tricone", tous les modèles single cône ont bonne presse, et je n'ai pas creusé dans ce sillon...

Pour vous éviter de perdre du temps comme moi...à chercher des détails enterrés depuis longtemps et y voir plus clair quand une annonce passe...


Dernière édition par sebastopol le Mar 15 Mar - 15:55, édité 1 fois (Raison : erreur date)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Mar 15 Mar - 15:18

ça, c'est du fouillé, le moins qu'on puisse dire! la classe superbe recherche! juste encore une chose (ça ne fait rien avancer mais...) : l'évidence du génie Dopyera, tout simplement ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2753
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Mar 15 Mar - 15:40

Absolument!!!
Il a pensé son dessin de caisse de façon si finement en rapport avec chaque pièce, qu'aucune marge de tolérance ne peut être tolérée, ça avec la finesse des matériaux, et la difficulté à les mettre en œuvre..........il a tout poussé à l’extrême; c'est hallucinant! kwa !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1653
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Mar 15 Mar - 18:53

Je commence tout juste à m'intéresser au tricone...
A la vue de ce que je viens de lire... J'ai quelques belles années (décennies?) à occuper ma curiosité devant moi... Cool...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 39
Localisation : Region Toulouse .. campagne du Gers
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Mar 15 Mar - 21:37

Tu m'étonneras toujours Seb ! Vraiment intéressant, un vrai détective !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2753
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Mer 16 Mar - 14:12

Oh c'est juste des hypothèses pour relier des infos éparpillées, relever, essayer de trouver des confirmations, recouper....et voir ce qui en remonte.
J'espère pouvoir affiner les dates, et pouvoir éclaircir des approximations, la piste étant souvent brouillée....

Tiens j'ai déjà trouvé que ce serait en 93 qu'ils auraient abordé l'Amérique!

Intéressant; Les gens de "AMI-star" disent qu'ils ont fait leur premier prototype en 91 sous le nom "Continental"...ils avaient une originale sous la main comme modèle (ce qui contredit M.Messer) mais qui est assez fou quand on voit à quel point ils se sont écartés de la conception de départ!

En décembre 92 les deux premiers tricones étaient finis, "assemblés à Munich". (là ça devient cohérent; les pièces viennent de chez Amistar, et c'est Hans qui se retrouve avec tous ces morceaux à assembler, sans avoir de modèle...mais alors? et les dessins de M.Messer???)

Les premiers single-cone ont vu le jour en 93....toujours produits à partir des pièces venant de chez Franta.

96/97 stop de la collaboration avec Continental, le nom "Amistar" se lance en Aout 97 (pendant que chez NRP on bricole un Baryton...)

Ce serait donc à ce moment là que Continental se serait tourné vers la chine pour ses pièces....mais je pense sincèrement que les moules ne sont pas "partis en chine" comme on peut souvent le lire; à mon avis ils sont certainement restés chez Amistar, car elles ont un dessin plus fin...
Un heureux propriétaire de Amistar pourra certainement nous confirmer en mesurant son tour de taille: la largeur au creux des éclisses seule zone mesurable sans obstacle? avec l'année ce serait super.
(les coverplate Amistar sont aussi très ressemblants avec les Continental...mais j'ai trouvé des variantes qui ont l'air plus chinoises...détail sur la découpe du hand-rest...comme il y a des rumeurs soyons prudents)

.... entre 92 et 93 des mois d'essais auraient permis à Hans de mieux cerner les solutions expéditives qu'il semble avoir adoptées "à l'arrache"...une simple communication avec les gens de Amistar aurait éclairci son regard sur la forme idéale du neck-stick...barrage de la langue? relation tendue entre les deux boites?...où alors il était simplement persuadé de sa bonne démarche en toute bonne foi, c'est vrai que ce montage correspond d'assez près au stick courbé de certains Dobro "Fiddle-edge" finalement....enfin c'est quand même autre chose comme bestiole... hmmm
Enfin...signer de son nom un instrument assemblé avec une vis énoooorme en plein dans la zone de jonction la plus sensible?!? c'est fou comme démarche pour un Luthier...ou un "facteur de guitares" plus exactement dans ce cas...
...;ou alors Hans n'y est pour rien...quelqu'un aurait pris cette initiative après coup: sans savoir qu'il y a des tourillons dans le talon en plein dans la trajectoire de la vis,(le stick aurait pu être droit au départ, il y a les marques de traçage de la coupe arrondie)...une modification sauvage après assemblage?...

Ou comme souvent avec ces bestioles capricieuses....les guitares ont quitté les mains de Hans sans souçi, et le lendemain, ou après un voyage et quelques changements de température, une fois que tout s'est bien mis en tension; les problèmes sont apparus.

Et quelqu'un d'autre à repris en main les choses... tooo (En admettant que Hans aie refusé de remettre les mains dedans, estimant son contrat rempli?...il y a dû y avoir de sacrées histoires humaines derrière tout ça...enfin Franta n'étant plus là, on a peu de chances de pouvoir démêler tout ça un jour...aussi lui ne livrait que les pièces; qu'a t'il pu se passer ensuite?...quel "ratage" malheureux...si près du but tooo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Mer 16 Mar - 21:54

Pour info: mon ex- Amistar de 1998
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 39
Localisation : Region Toulouse .. campagne du Gers
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   Mer 16 Mar - 22:26

Il n'y a pas de site Amistar ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Continental Tricone Style 1 (CS-1)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Continental Tricone Style 1 (CS-1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Continental Tricone Style 1 (CS-1)
» *VENDUE* Continental TRICONE Style 1
» mon nouveau bijou: National baritone tricone style 1
» Tricone Style 4
» National resophonic baritone tricone : VENDUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: les instruments :: les résonateurs : National, Dobro et affiliés-
Sauter vers: