Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 l'histoire de la slide hawaïenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
beno
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : Seclin (59)
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: l'histoire de la slide hawaïenne   Mer 23 Mar - 12:18

A l’origine la musique Hawaïenne n’est faite que de chants et se transmet exclusivement par voie orale, en l’absence de langage écrit. C’est donc au contact des visiteurs (colons, missionnaires, travailleurs) que la population locale va découvrir la guitare. Pour certains ce sont les missionnaires espagnols qui ont introduit des instruments jusque là inconnus à Hawaï, tels la guitare, le piano ou la flûte ; pour les autres ce sont les cow-boys mexicains à qui l’ont doit l’apparition locale de la guitare vers 1830.
Les hypothèses ne manquent pas. On a également évoqué la possible contribution des marins portugais pendant la Guerre de Sécession. Toujours est il que vers la fin du XIX ème siècle, la musique hawaïenne a intégré bon nombre d’influences européennes, de la chanson espagnol à la valse, en passant par la rengaine du matelot et même la marche militaire. Ceci dit, les artistes hawaïens vont détourner l’usage traditionnel de la guitare en posant celle-ci sur les genoux et en utilisant des accordages inhabituels pour coller au chant souvent haut perché.
Officiellement, c’est vers 1890 que serait apparue l’expression « steel guitar », en référence non à la guitare elle-même mais au jeu du guitariste hawaïen Joseph Kekuku. Marchant le long d’une voie ferrée, celui-ci aurait ramassé un clou, puis fait glisser celui-ci sur les cordes, découvrant ainsi un son nouveau. Dans les années qui vont suivre, tous les musiciens de l’archipel s’équipent de peignes, couteaux, barres en métal, et autres accessoires pour reproduire ce son magique.
Au début du XX ème siècle, cet engouement s’étend au continent américain, où l’on voit désormais se produire des big bands hawaïens, tels le Royal Hawaiën Band, dans le cadre de l’Exposition Universelle de Chicago. Plus important encore est l’impact de l’exposition Internationale de San Fransisco (17 millions de spectateurs), où l’on inaugure la construction du canal de Panama. Pour l’occasion, les Hawaïens mettent le paquet afin de promouvoir les stars locales telles que Joseph Kekuku et Pale K.Lua. Logiquement, l’industrie du disque se tourne vers ce style de musique et sort une pléiade de production, dont le tube On The Beach At Waikiki par henry Kailimai.
Résultat, la musique hawaïenne devient le style le plus populaire aux Etats-Unis et son principal représentant, Sol Hoopii, y acquiert le statut d’une véritable star ; un succès qui durera jusque dans les années quarante. Dès lors, les fabricants vont s’employer à développer une guitare principalement destinée au slide: Martin, Weissenborn, National, Rickenbacker,….

_________________
www.noomiz.com/airbox
www.myspace.com/airboxband
www.myspace.com/benozik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andsoon.free.fr
JimPetit
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation : Mittlach
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Mer 20 Avr - 12:01

La musique hawaienne se caractérise principalement par le Hula; En gros le Hula, c'est 8 mesures + 2 mesures de turn around. On pourrait appeler ça du 10/4 (3+3+2+2), mais vaut mieux l'appeler hula, le 10/4 étant une nomenclature de mathématicien, le hula c'est plus subtil.

Les techniques de base sont :

- l'utilisation d'un steel de forme phallique (le fameux bullet)
- l'utilisation de 3 onglets, un au pouce, un à l'index et un au majeur. Les onglets permettent de faire des rythmiques vives et rapides, genre triplets.
- l'accordage en low bass G open tuning (ou Hawaian tuning ou Spanish tuning ou accor ouvert de Sol) soit D G D G B D.
- il est assez rare que toutes les cordes soient frettées. Le steel est posé sur 1, 2 ou 3 cordes. Il est fréquent que la barre ne soit pas perpendiculaire à la touche mais en travers sur 2 ou 3 longueurs de frettes (à droite comme à gauche)
- l'utilisation en fin de phrase musical de puissant vibrato. Le vibrato doit cependant être plein de langueur, de douceur et d'érotisme (ça c'est ma façon de voir)
- l'utilisation de palm harmonics (paume posée avec délicatesse 12 frettes plus loin que la barre, cordes attaquées au pouce et glissandos jusqu'en case 12, 14 ou 16)
- enfin, il est assez difficile de jouer de l'hawaian slide sans accompagnement. Pour l'accompagnement, on retrouve deci delà la fameuse pompe manouche, qui donne parfois à la musique hawaienne l'envie irrésistible de danser et de sourire. Une guitare 6 cordes nylon donnera de la douceur à la mélodie, des cordes métal de la liesse, un ukulélé soprano ou ténor de l'humour et du soleil.

les artistes à connaître :

Sol Hoppi, Tau Moe family. Tout est là. La musique hawaienne d'après 1940 fait un peu trop cliché genre aloha, vahiné, couronne de fleur et m'est moins agréable.

Contrairement au Dobro qui doit beaucoup à la guitare hawaienne, les gammes partent du haut de la touche pour descendre vers les aigues (le dobro en country c'est l'inverse)

Un autre genre de guitare hawaienne et le slackkey. Même accordage, mais sans slide, en picking. Souvent sur 12 cordes. Exemple : Ledward Kaapana

La musique hawaienne est la première musique que l'on peut nommer "World Music" d'où son côté très riche en harmonie. Moi, j'aime ça.
Je pense mettre prochainement sur la radio du forum un morceau de Tau Moe "Mai Kai No Kauai" pour illustrer mes propos. Toutes les techniques présentées y sont utilisées.

Voilà

_________________
musique : www.jimpetit.com
installations, récolte de paroles et paysage sonore : Compagnie Artotusi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jimpetit.com En ligne
JimPetit
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation : Mittlach
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Mer 20 Avr - 12:21

JimPetit a écrit:
En gros le Hula, c'est 8 mesures + 2 mesures de turn around. On pourrait appeler ça du 10/4 (3+3+2+2), mais vaut mieux l'appeler hula, le 10/4 étant une nomenclature de mathématicien, le hula c'est plus subtil.

J'ai écrit mesures mais il fallait lire : 8 beats + 2 beats de turn around par mesure. Le 4 indique le tempo et sert pas à grand chose. Il peut être remplacé par du 2, du 8 voir du 12 (mais là c'est une arrivée de course à pied).

_________________
musique : www.jimpetit.com
installations, récolte de paroles et paysage sonore : Compagnie Artotusi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jimpetit.com En ligne
malikdufraine
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 437
Localisation : pau
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Mer 20 Avr - 13:33

je pensais que le tuning hawaien etait le G6!(G-B-E-G-B-D)je crois qu il y a aussi l open de G(G-B-D-G-B-D).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JimPetit
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation : Mittlach
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Mer 20 Avr - 20:32

Il me semble que le G6, c’est un accordage utilisé à partir des années 50 pour les lap steel électriques. Les 6èmes de notes ne sont pas des choses vraiment naturelles à l’oreille, on est pas trop sur des dominantes, genre gamme majeure.

Dans le milieu des lap steelers électrique, c’est vrai qu’il est appelé Hawaian alternate G open-tuning. Et puis sur une accoustique, mettre la première en Sol, il faut y aller pour pas que ça pête ! (+ 2,5 tons par rapport au Ré)

_________________
musique : www.jimpetit.com
installations, récolte de paroles et paysage sonore : Compagnie Artotusi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jimpetit.com En ligne
malikdufraine
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 437
Localisation : pau
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Mer 20 Avr - 21:28

je viens de recevoir des cordes,set electrique et acoustique.
perso j utilise le D-G-D-G-B-D,mais sur le paquet il y a 4 open de mentionnés.
le E,le D,le G(dobro)G-B-D-G-B-D et le G6 G-B-E-G-B-D
en acoustique,014-017-028-036-046-056
en electrique,015-018-028-038-048-058
par rapport a l accordage standart tu monte la corde de mi d 1ton 1/2.
je n ai pas encore essayer les cordes acoustique vu que pour le moment je n ai plus de weissenborn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froglegs
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1462
Age : 94
Localisation : St Beat - Pyrenees
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Lun 23 Mar - 13:15

http://bigadventures123.com/CIRCULAR_ROUTES/AUDIO/MENU.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/SteelGuitarFrance
pupule
Langue pendue


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Mar 24 Mar - 21:26

waouh ça rigole pas côté historico musicologie. Pas sure de comprendre la différence entre le jeu hawaien dans un sens et le jeu "country dans l'autre. Pratiquant les deux et ayant pas mal bossé les styles des uns et des autres je ne m'y retrouve pas vraiment. Pour l'hawaien je sais que brozman est un inconditionnel de tau , mais je vous invite a écouter jim et bob, sam ku west, king nawahi (qui joue au médiator) sol K bright qui sont des représentants comme larcher , mc intire, incontournables de cette musique. Pour les années 50 georges defretts, rudy Wairata, jerry byrd, sam stewart et bien d'autres qui ne se sentent pas obligés de faire de la soupe à la mode de. C'est comme tout, il y a du bon du mauvais. Mais quand le musicien est bon ... tout va.
vive la glisse et surtout jouer encore et encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vleb
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 5753
Localisation : Paris, 15ème
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Mar 24 Mar - 23:46

pupule a écrit:
waouh ça rigole pas côté historico musicologie. Pas sure de comprendre la différence entre le jeu hawaien dans un sens et le jeu "country dans l'autre. P

Bob Brozman explique ça dans son DVD sur la guitare hawaïenne. Je résume très grossièrement : en hawaïenne,on va jouer les notes plutôt en déplaçant le slide le long du manche, en "country" (bluegrass etc...), on va plutôt utiliser toute la largeur du manche pour éviter les déplacements. C'est vraiment pour résumer, hein, il explique et montre ça très bien. C'ets un peu pourqoui les joueurs d'hawaïen sont plutôt "bullet" alors que les joueurs de Dobro plutôt steel bar genre rail. Et sauf erreur, l'open G Dobro c'est GBDGBD alors que l'open G hawaïen, c'est DGDGBD....enfin, je crois !

Mais bien évidemment, on peut jouer de l'hawaïen sur un Dobro en GBDGBD, comme le prouvent Stacy Phlipps, Thierry "Pupule" et Paolo !

Pour l'histoire de la slide et une approche musicologique complète, je vous rappelle le travail remarquable de snico :
http://snico2.free.fr/

_________________
vleblues~~du blues plus ou moins roots
------------------------------------------------------
http://vleblues.free.fr
http://www.myspace.com/vleblues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vleblues.free.fr
pupule
Langue pendue


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Mer 25 Mar - 9:11

merci pour l'explication. C'est donc une façon de jouer plus dans l'esprit dit "single note" .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vleb
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 5753
Localisation : Paris, 15ème
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Mer 25 Mar - 11:46

C'est effectivement ce que j'ai cru comprendre

_________________
vleblues~~du blues plus ou moins roots
------------------------------------------------------
http://vleblues.free.fr
http://www.myspace.com/vleblues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vleblues.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Mer 25 Mar - 12:20

Je ne joue que Hawaïen et j'utilise également le high-bass: GBDGBD, tu peux facilement doubler avec des basses et très pratique pour changer d'accordage en Bm, tu descends le G en F#, et tu te retrouves avec une sorte de D6 pour les plans 6eme chers aux hawaiiens et au Western swing.
Pour le C6 il faut une autre guitare ou une double manche ou une lap steel... (le G6 sonne un peu "flasque" c'est bas pour jouer les plans Byrd et autre)
Je crois que c'est Byrd qui a inventé le C6 vers 1940, mais Sol Hoopii vers la même époque commençait également à jouer beaucoup dans des Am7/C6 (à confirmer... Pupule?)
Très vite l'utilisation de 7 ou 8 cordes sur un manche s'est fait ressentir...

Ken Emerson avec qui j'ai joué, lui utilise le low-bass (DGDGBD) après avoir joué longtemps en high-bass, ça lui permet de jouer seul des traditionnels en faisant le plan picking/stum afin d'avoir un semblant d'accompagnement, les vieux de la vieille (1920/30 Kanui & Lula...) utilisaient beaucoup cette technique car souvent seuls dans les "vaudevilles" ou les cabarets.
Revenir en haut Aller en bas
pupule
Langue pendue


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Mer 25 Mar - 17:46

je confirme le Bm, je pratique cet accordage pour jouer du sol hoopiie, entre autre pour les stops chorus en accord (terrible!!!!! voir 12 str rag, ou hula girl, hula blues et bien d'autres) ou quelques standards de byrd. Par exemple je joue chicadee avec cette base d'accord.
Pour l'effet western swing accord de G BD GBD on monte la 4 en E et le tour est joué (sinon passer au 8 cordes)
aloha les surfers
(ps pour pascal) après avoir joué sur tricone national pendant un bon bout de temps me voila sur recording aujourd'hui: c'est quand même spécial au niveau des aiguës, y a du boulot pour retrouver l'effet de "wave"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Jeu 26 Mar - 12:32

pupule a écrit:

(ps pour pascal) après avoir joué sur tricone national pendant un bon bout de temps me voila sur recording aujourd'hui: c'est quand même spécial au niveau des aiguës, y a du boulot pour retrouver l'effet de "wave"
Pupule, je te conseille vivement de passer un coup de fil à Mike:
(MP)
Je ne connais pas les "recording king", l'un de mes élèves en a acheté une que je n'ai jamais entendue, Loïc des "Hula Boys" en a une qui sonne pas mal et il a l'air content, le truc c'est qu'elles sont en laiton pas en Maillechord (german silver), elles n'ont pas de manche creux, et sur le CD (de Brozman/Auldridge) "Tone Poems III" on entend clairement la différence de timbre entre une style "97"( construite comme la "recording king") et les tricones traditionnelles en german silver.
Les "recording k." ne sont absolument pas réglées en sortie d'usine et un bon "set-up" est surement nécessaire. (T-bridge, cones etc...)
Tiens "Chicadee" me rappelle un truc... (Ah ah...Faut que je passe te voir un de ces jours mon lapin)
Revenir en haut Aller en bas
mallet
Bavard
avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : saint cloud
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Ven 27 Mar - 0:32

mon bicone recording king ( un des 3 cones est hors service ) est justement chez mike lewis en ce moment
il pourra vous dire ce qu'il en pense
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
René Bleu
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/05/2014

MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   Lun 15 Fév - 0:57

Bonjour à Tous les experts la fête !

??? Est-ce qu'un pratiquant érudit pourrait éclairer ma lanterne sur l'historique des open tuning popularisés par et dans la musique Hawaïenne (de l'origine et de leur évolution jusqu'à nos jours... de Sol Hoopii (voire avant) à Bob Brozman en passant par Bennie Nawahi et les autres...) tooo ?

... Bien qu'il semblerait facile de dire que l'open "G" low bass DGDGBD soit le principal siffle ...

A l'avance Merci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'histoire de la slide hawaïenne   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'histoire de la slide hawaïenne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'histoire de la slide hawaïenne
» Bob Brozman explique la guitare hawaïenne sur BBC
» DVD/ méthode guitare hawaïenne STEVE DAWSON à vendre
» Restauration Hawaïenne (double-table) Patenotte/Gélas
» guitare hawaienne Paul Beuscher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: les techniques :: lap steel, hawaian steel, pedal steel : tous à plat !-
Sauter vers: