Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La triste fin d'un ténor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2668
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: La triste fin d'un ténor   Mar 8 Déc - 15:39

On est peu de nos jours à s'intéresser à cet instrument étonnant qui a fait partie de la famille des National.
C'est pourtant un instrument qui était présent dans de nombreux styles musicaux de l'époque de la diffusion des instruments résophoniques, découlant du banjo, de nombreux hybrides avec la guitare ont étés fabriqués par de nombreuses compagnies, mais les caractéristiques sonores du résonateur conviennent particulièrement à cet instrument.

Mais les ténors National ont un son si délicieux et unique, si particulier, qu'encore une fois; de nos jours peu de musiciens s'y intéressent sans avoir une grosse culture et un goût très pointu.

Et en essayant de me documenter un peu plus, je suis tombé par hasard sur cette histoire dramatique:

En étudiant la fameuse liste on tombe sur les différentes variantes existantes, comme pour les guitares...pas de déclinaison en "duolian" mais dans les différents styles au long de la période de production...style 1, style0, etc...et "Triolian".

Ah la ça devient intéressant, car les triolian ont existé en "wood-body" jaune polychrome avec les fameux surfeurs sur le dos...super rares!
Archi-rares avec la tète façon banjo, les grilles et les larges ouïes, peut-ètre le premier instrument à cône unique que les frangins aient mis au point.

Et ultra-rare: Triolian wood-body, mais une peinture "walnut brown".....incroyable! (un autre existe avec une tète banjo).

Le plus difficile à avaler c'est que le propriétaire d'un instrument probablement unique à réussi à l'abandonner dehors par une nuit pluvieuse........................ sans voix

Suite......et fin......:

http://www.luthierforum.com/index.php?/topic/12759-1929-national-triolian-wood-bodied-tenor-resonator-guitar/

La "restauration" laisse peu d'espoir sur la suite.....cette merveille à traversé des guerres et des catastrophes, plusieurs générations s'y sont usées les doigts, pour finir 80 ans plus tard, un matin gris, sur la pelouse d'un abruti. boude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: La triste fin d'un ténor   Mar 8 Déc - 19:25

... Sans commentaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belisaire
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: La triste fin d'un ténor   Mer 9 Déc - 0:38

Merci de nous avoir fait connaître cette triste histoire. Franchement vu les dégâts, l'instrument a dû passer plus d'une nuit dehors.
Des tonnes d'instruments ont, hélas, disparus mais plus souvent par ignorance que par négligence.
Une petite histoire dans le style moins dramatique
J'ai, heureusement, dégoté avant l'irrémédiable une Jacobacci JB de 66 (très rare) dans une remise chez un copain en limousin après une hibernation d'une trentaine d'années dans une caisse en bois . Il ignorait complètement la valeur historique de cette guitare et ne s'est souvenu de son existence qu'au hasard d'une discussion. Elle a été restaurée, non sans mal, patience et beaucoup de talent du luthier. Elle revit pour la joie de beaucoup.
Il y a l'histoire de cette aventure sur le site Jacobacci.
Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2668
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: La triste fin d'un ténor   Jeu 10 Déc - 0:15

Ah en fait j'aurais dù poster cette histoire dans "lutherie-réparations" car ça permet bien de compter les différentes épaisseurs constituant le plaqué qui était utilisé... mon oeil

Ah jolie histoire que celle de la JB:

http://lesguitaresjacobacci.free.fr/BarnFind/index.htm

C'est chouette qu'elle soit tombée entre des mains délicates; ça console et ré-équilibre ma triste histoire!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: La triste fin d'un ténor   Jeu 10 Déc - 0:46

De toute beauté... Cette Jacobacci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belisaire
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: La triste fin d'un ténor   Jeu 10 Déc - 1:02

Merci bien, Sébastopol, pour le lien. J'avais pas osé. C'est juste le hasard, sinon elle serait devenue comme le ténor, je pense. Je suis sûr qu'il y en a encore un paquet de trésors qui traînent dans les remises, caves ou greniers.
Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scutigere
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 33
Localisation : Tonnay-Charente (Delta charentais - 17)
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: La triste fin d'un ténor   Jeu 10 Déc - 2:36

Un truc comme ça m'arrive, je me pends.
Ces National ténor ont vraiment un charme particulier. Dans le look, le son... ça évoque des contrées lointaines, ça fait rêver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coriolan92
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 66
Localisation : Hauts de Seine et Ille et Vilaine
Date d'inscription : 14/06/2013

MessageSujet: Re: La triste fin d'un ténor   Jeu 10 Déc - 11:14

Tu me l'as cachée, Phil, ta Jacobacci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belisaire
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: La triste fin d'un ténor   Jeu 10 Déc - 23:54

Ben, Gilles, j'aurais bien aimé te la présenter, mais elle n'est pas t'à moi et est retournée dans son Limousin presque natal. Elle est bien au chaud et dorlotée maintenant.
A bientôt
Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coriolan92
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 66
Localisation : Hauts de Seine et Ille et Vilaine
Date d'inscription : 14/06/2013

MessageSujet: Re: La triste fin d'un ténor   Ven 11 Déc - 0:32

Dommage, c'est typiquement le type d'archtop sur lequel j'aimerais poser mes gros doigts (et plus si affinités!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1624
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: La triste fin d'un ténor   Ven 11 Déc - 0:51

On est 2, alors...
J'ai pas été convaincu par le manche d'une epiphone sheraton (réçente) que j'ai essayé, il y a quelques temps...
Mais une Jacobacci des années 60...
Pour paraphraser une replique célebre, jouée par Bernard Blier :
"Je la jouerai bien... Je la jouerai mal, mais je la jouerai bien..." honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La triste fin d'un ténor   

Revenir en haut Aller en bas
 
La triste fin d'un ténor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bien triste site copieur, pilleur et pompeur de photos et textes tous azimuts
» [Fic] Un triste passée, un heureux présent...
» L'album le plus triste...
» TRISTE NOUVELLE : DESTA N'EST PLUS
» Une autre [triste] petite histoire...( blog des Ogres )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: les instruments :: les résonateurs : National, Dobro et affiliés-
Sauter vers: