Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Booker White's 1933 National Duolian Resonator - in pictures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vleb
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 5762
Localisation : Paris, 15ème
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Booker White's 1933 National Duolian Resonator - in pictures   Mer 26 Aoû - 17:35


_________________
vleblues~~du blues plus ou moins roots
------------------------------------------------------
http://vleblues.free.fr
http://www.myspace.com/vleblues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vleblues.free.fr
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2753
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Booker White's 1933 National Duolian Resonator - in picture   Lun 31 Aoû - 15:45

Belle histoire...j'ai vu passer des images au moment de la sortie du CD de Bibb...me demandant si tous les "bricolages" étaient bien de la main de Mr White...le nickelage par exemple?...des cordes très light on dirait (je doute qu'elles soient d'origine, mais je suis à peu près sur qu'elles sont pas idéalement calibrées pour rendre justice à son potentiel sonore).
Un peu déçu par ce disque d'ailleurs, enfin, j'accroche plus sur des choses plus crues, moins raffinées...enfin les goûts..

Enfin on ne peut que se réjouir que ce monument soit préservé, et que la dynamique du "gardien" soit de la mettre entre les mains de musiciens, plutôt que d'en tirer profit.

Je ne peux pas m’empêcher de penser à Johnny Winter...qui lui aussi est parti, peu de temps après l'apparition sur E-bay de sa fameuse tricone style 3...on ne sait pas qui a vendu cet instrument, pourquoi, était-ce de sa propre volonté?... c'est assez triste mais beau de penser à ce renoncement.
Ont ils laissé "partir" leur guitare?

On dit bien "une National c'est pour la vie"...
( rappel: le manche de la tricone de Johnny Winter n'est pas en argent, et n'a pas été "fabriquée spécialement pour lui" comme j'ai pu le lire de la main d'un "Spécialiste du slide"........pour rire un peu après avoir eu une belle pensée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: Booker White's 1933 National Duolian Resonator - in pictures   Mar 1 Sep - 0:12

Pour la guitare de j.Winter je ne sais pas mais ce qui est sur c'est que depuis sa mort le "business" a repris ses droits, et que je te vend le même chapeau et que je te vends la réédition de la guitare et des tee shirt et tout ce qui comporte le nom Johnnhy Winter etc etc
un seul mot me vient ...beurk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2753
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Booker White's 1933 National Duolian Resonator - in pictures   Mer 2 Sep - 11:40

Oh non; j'ose pas y croire........................mmmh; je suis pas trop au courant mais j'ai entendu dire quelquefois, à peu de choses près, que son entourage professionnel l'exploitait...mais les gadgets et produits dérivés...c'est vraiment le fond...

Oh j'avais as remarqué: cette petite "joue", ce renflement à la base du sillet uniquement coté graves...c'est un défaut d'alignement entre les slots et le manche, une dissymétrie assez unique qu'on voit bien sur les photos d'époque.
Pas de doute c'est bien elle!
(marrant de voir à quel point ils assemblaient toutes les pièces, même avec défauts, ma squareneck de 29 à une jonction de binding assez comique en bout de touche...il manque un millimètre hihi ! ...même en chine on n'ose plus faire ça de nos jours!)
Ca laissait une grande place à l'aléatoire, au hasard, à l'humain....et finalement ces petits détails rendent un instrument bien plus unique et attachant que le seul numéro de série.
Vu du regard d'un investisseur, c'est peut-ètre juste un synonyme de décote du prix................hé bien tant mieux!
Si ça peut les aider à rester "en vie"; du côté des musiciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2753
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Booker White's 1933 National Duolian Resonator - in pictures   Lun 28 Nov - 17:48

Je retombe sur ces photos, en me disant "quel sillet grossier quand mème..." bon si il a été fait à la main par Bukka je la boucle...

Mais ce matin au gré d'épluchages d'archives, en creusant une toute autre piste; je suis tombé sur une anecdote marrante à propos du fameux tricone "exploding palm tree" que Bukka white aurait probablement joué, d'après les quelques photos qui en témoignent.

Ici l'image en question, retrouvée sur un chouette blog de Blues:
http://drbgood.com/post/102499588548/bukka-white-gave-his-second-cousin-bb-king-his

Et l'anecdote (raccourcie et traduite pour les amis qui lisent pas nanglais): cette guitare aurait étée fournie à Bukka White par un certain John Fahey.............une hypothèse qui se défend car Fahey jouait effectivement en lap style, et était connu pour sa totale dévotion aux anciens et son détachement par rapport à l'objet.

Bukka pause avec cette guitare en position normale alors qu'il s'agît bien d'une "square-neck" au manche carré!
La plupart des six exemplaires survivants sont bien des hawaïennes (seulement deux manches ronds); y compris celle que l'on a pu apercevoir dans le magasine "Vintage guitare", photo fournie par le magasin "Elderly", sans préciser que le manche à été retaillé et arrondi (seul le talon gardant sa largeur type"square" trahit sa vraie nature).

Dans cette discussion on peut lire un certain Robert Gardner qui a vu de ses yeux Bukka jouer cette guitare! travaillant alors pour les producteurs qui ont fait tourner Skip James, et pas mal d'autres dans les sixties, et explique que ces cônes ont étés vite réduits à néant par son jeu énergique!

Plus loin on tombe sur Mr Mike Dotson qui est luthier, connu pour ses hybrides weissenborn-dobro ou tricones je crois...qui dit avoir réparé un "exploding palm tree" au manche modifié et arrondi (fort probablement celui de chez elderly), à "réparé" les cônes et "recalé" le manche....mais intéressant; il dit qu'ils seraient construit sans le fameux bloc interne au cordier.....que cette zone était abimée.

C'était la fin de la production des tricones, cette pièce a t'elle été supprimée pour allèger les coûts de production?.....à mon sens je pencherai plutôt pour une modification au moment ou le manche à été retaillé; le bloc à probablement été éliminé.
(ma théorie dont tout le monde se fiche est que cette pièce retrouve difficilement sa place quand la guitare à été posée plusieurs fois de façon brutale sur le cul, une fois l'éclisse déformée cette pièce n'est plus plaquée proprement, de plus les cales grossières souvent ajoutées pour la maintenir en place à l'origine, pourraient s’être détachées dans la bataille....quelqu'un ouvrant la guitare et découvrant tout ce bazar sans en connaître la fonction aurait vite le réflexe de faire le ménage...
D'autre part, la seconde partie du boulot, mais la plus congrue quand on s'attaque à un tricone malade, c'est "la chasse aux buzzzzs".....une course à l'élimination de toute partie non jointive, désolidarisée, non ajustée, d'ou la probable élimination de cette pièce....
A mon sens une caisse de tricone ancien est incroyablement souple; la tension des cordes tend chaque surface, on peut souvent observer un travail des soudures à ce niveau, sous le cordier, la table tend à s'enfoncer, et la tranche des éclisses devient saillante.
Je ne peux pas croire qu'ils aient éliminé cette pièce au départ. (de nos jours les copies asiatiques n'ont pas cette pièce, ou seulement un petit bloc de bois ou une chute de contreplaqué; ce qui traduit aussi une construction beaucoup plus rigide des tôles bien plus épaisses, qui supportent la pression sans broncher...

Enfin comme toujours, ne jamais généraliser; toute exception est possible dans une "National" ancienne.

Ici la discussion:

https://groups.google.com/forum/#!topic/alt.music.guitar.resonator/ZBrnLRwlaoc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
belisaire
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 941
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Booker White's 1933 National Duolian Resonator - in pictures   Ven 2 Déc - 23:59

Merci Sebastopol de penser à ceux qui ont fait anglais LV12.
Connaissant tes talents en la matière, tu devrais dessiner, croquer, en complément de tes écrits, le fruit de tes cogitations luthéristiques. Ce serait un plus pour la postérité comme les récents carnets (vrais-faux)retrouvés de Van Gogh.
Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2753
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Booker White's 1933 National Duolian Resonator - in pictures   Lun 5 Déc - 14:59

Oh c'est vrai que ça me démange de rassembler mes croquis; j'en ai de pleins carnets!!!!!!

Il me manque juste un peu de temps pour mettre tout ça au propre, mais ça avance....j'espère pouvoir vous faire un petit dossier spécial, une sorte de synthèse de ce que j'ai pu récolter, recouper et expérimenter.
La parenté entre les marques de copies, les trucs à observer pour éviter les exemplaires ratés, les solutions pour améliorer, et les magouilles du meilleur "set-up"...avec un détail un tout petit peu énorme...

C'est pour bientôt.

Et j'ai oublié de dire que les National 14 cases d'après septembre 1934 n'auraient pas de Bloc interne au cordier (source vidéo de chez l’inénarrable Lenny).....avec corps deux parties: dos et éclisses d'une seule pièce emboutie, la presse de Mr Rickenbaker semblait mieux apprécier les tôles plus épaisses...ce qui se confirme par les différences d'épaisseur de tôles utilisées au fil du temps sur les Duolian/Triolian, avec sans doute moins de pertes, de déchirements ou de déformations difficiles à rattraper?
Plus épais= plus facile à souder aussi...

Donc les éclisses désormais plus épaisses supportaient de recevoir la vis du cordier directement sans problème!
Ce qui me semble inimaginable sur les 1ers Duolian/triolian si fins........alors sur un tricone...quid de l'épaisseur des éclisses de ce modèle (en "brass")?....?....?
Bien qu'on soit en 1937, et que le Triplate va bientôt devenir une créature de légende...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Booker White's 1933 National Duolian Resonator - in pictures   

Revenir en haut Aller en bas
 
Booker White's 1933 National Duolian Resonator - in pictures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Booker White's 1933 National Duolian Resonator - in pictures
» national duolian a vendre
» National Duolian "mint" chez R. et F. Charle!!!
» please, quel est ce morceau ? (National Duolian de 1932)
» National Duolian 1930 de Sears and Roebuck.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: les instruments :: les résonateurs : National, Dobro et affiliés-
Sauter vers: