Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Parachute doré à la "Sacem"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2784
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Parachute doré à la "Sacem"...   Mar 2 Juil - 14:43

J'ai entendu cette nouvelle qui sent très mauvais, sur l'autoroute entre deux concerts................
Désolé d'amener du signal négatif; qui va certainement générer du défoulement ensuite.
Mais ça me semble utile d'éclairer un peu ce qui se passe en douce dans l'ombre, dans notre dos...

Le patron de la Sacem se barre en retraite avec 600 000 euros sous le bras!!!!!!

Et là je me suis souvenu que pour obtenir l'autorisation de faire dupliquer mon disque, j'ai du envoyer un chèque de 300 euros (pour Mille exemplaires)...et je me souviens du petit pincement ressenti en postant ce chèque vers NEUILLY...............siège de la Sacem...

Puis je me suis souvenu du nombre d'organisateurs qui se bougent pour monter des concerts dans leur coin, qui s'investissent à aller coller des affiches, qui fédèrent souvent toute une équipe de bénévoles, heureux de partager leur énergie autour de la musique et du partage, en insufflant de la vie sociale dans leur région; (toute mon admiration à eux tous!).

Et souvent je dois fournir la liste des morceaux que j'ai joués, avec l'auteur, la durée etc etc....ineptie qui n'est même pas relue à la réception, car finalement la sacem leur matraque un coup de "forfait" aux alentours de 150 euros (dans mon cas).

Pour beaucoup de ces petites associations, c'est une demande très lourde........voir parfois rédhibitoire.

Et a quoi bon remplir ce torchon si finalement tout se règle avec un "forfait"...l'impression du papier, son envoi....les ayants droits de ce que je joue sont sous terre depuis longtemps; la plupart des œuvres du Blues ont étés rachetées par Universal et compagnie.............

le premier article trouvé au pif sur le net:
http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/le-parachute-dore-de-l-ex-patron-de-la-sacem-31-05-2013-2852445.php

Dans un bled à côté de chez moi, y a une petite vielle qui ouvre son garage le jour du vide grenier annuel.....elle se cale dans sa chaise pliante en attendant qu'on vienne fouiller dans ses cartons, et elle écoute sa vielle radio à piles pour faire passer le temps....
Alors que je fouinais dans ses ferrailles et autres ustensiles, elle expliquait à un badaud que des gens de la Sacem sont venus lui remettre une assignation à déclarer cette "diffusion de musique en public"..............elle aussi va avoir droit au "forfait"!!!!

Moi j'appelle ça racketter les petites vielles!rambo 
Quelle putain de honte!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Un autre article qui vaut un coup d’œil; les salaires:
http://paiecheck.com/2013/05/31/salaires-a-la-sacem/

(Comme tout ce qui traine sur le web c'est à vérifier, garder du recul; mais creuser)

Si seulement je pouvais reverser directement à l'arrière petit fils de Tampa Red..........sans engraisser cette aberration qui se cache derrière la protection de la propriété intellectuelle, en étouffant juste la vie culturelle là où il y en a le plus besoin, dans les "petits" endroits.

Ras le bol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
cizirf
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 61
Localisation : Albanais, Haute-Savoie
Date d'inscription : 21/12/2011

MessageSujet: re sacem   Mar 2 Juil - 18:59

Seb, je ne peux que m 'associer a ton coup de gueule; Voila ce que j 'écrivais dans une autre vie...
Bon ça a bientôt 14 ans, tout n'est pas forcément approprié,  les liens sont sûrement obsolètes, mais bon juste pour dire que c'est pas d'aujourd'hui que je gueule contre la Sacem...  
Et on sait jamais;  ça peut encore faire réfléchir ceux qui composent textes et musiques et n'ont pas encore vendu leur âme au diable...

Citation :
Un artiste de variété peut-il être vraiment indépendant ?

Je vous livre ici quelques réflexions qui m'ont conduit à rejeter ce qui semble être, pour une large majorité d'auteurs compositeurs, une démarche logique et incontournable : devenir sociétaire de la SACEM. Peut-être vais-je m'attirer quelques inimitiés, mais dans le cadre d'une rubrique baptisée "expression libre", sur un site baptisé "le portail de l'art indépendant", le sujet m'a paru parfaitement à sa place. Sans grand espoir de créer un large consensus, j'espère au moins susciter le débat...
 
Chacun peut constater que ce qu'il est coutume d'appeler la variété fait aujourd'hui vivre (très bien) un petit nombre de personnes (ceux qui remplissent les salles prestigieuses, cartonnent à la vente et ceux qui les produisent), et qu'elle laisse sur le bord du chemin le plus grand nombre (les artistes qui doivent se contenter d'un statut d'intermittent du spectacle, d'ailleurs aujourd'hui menacé). Quand, dans le même temps, on constate que ce qui "marche" est comme les vieilles chaussettes, surtout fait de reprises, et que le talent n'est pas forcément proportionnel à la taille du compte en banque des intéressés, on est en droit de se demander où sont aujourd'hui l'audace, la création, l'innovation, la prise de risque, l'authenticité, la liberté de création qui avaient élevé au rang de huitième art ce qui n'est presque plus aujourd'hui qu'un "business" sordide.
On peut citer un grand nombre de gens, tels les Gilbert Laffaille, Ricet Barrier, et autres Yvan Dautin qui, bien que jadis reconnus par leurs pairs (par exemple l'académie Charles Cros), doivent aujourd'hui se contenter de petites salles et de galères, quand ils n'ont pas jeté l'éponge... On est aussi en droit de se demander quelles auraient été les chances de carrière d'un Brel, d'un Ferré ou d'un Brassens s'ils étaient  nés dans les années 70. (1)
"Indépendant" devrait vouloir dire libre. Libre de rejeter ce système qui ne permet pas à des gens de talent de vivre de leur métier. Libre de créer et diffuser comme on le souhaite. Pourtant, en rejoignant la SACEM, le sociétaire cède la gestion des droits sur son travail à la société (2). N'est-ce déjà pas une perte d'indépendance? Quand on sait que, dans le même temps, il s'engage à déposer toutes ses créations, et qu'au moment même où il crée, les droits sur son travail appartiennent déjà, de fait, à la société (3), est-il encore vraiment indépendant ? Quand on sait de plus qu'un sociétaire voulant s'auto-produire doit avancer un pourcentage du prix de vente de la totalité des disques à la société pour obtenir le droit de pressage (4), n'a-t-il pas déjà perdu une part de sa liberté de création? Je pourrais, multiplier les exemples, mais il me semble qu'une lecture attentive des statuts suffit à se persuader qu'on ne peut être vraiment indépendant en étant sociétaire.  Le système SACEM, outre les ombres qui pèsent sur sa gestion passée et présente, est à mes yeux coupable de favoriser l'optique "show-bizz" du profit immédiat, plutôt que d'essayer d'encourager l'émergence de nouveaux talents, comme on serait en droit de l'attendre d'une société qui a la caution du ministère de la culture.
Il y a une différence essentielle entre, un "peintre indépendant" qui peut très bien vivre de son travail tout en restant en marge du marché de l'art, et une majorité d'artistes de variété qui n'ont d'indépendant que le fait de ne pas être encore tombés dans les mains d'un producteur ou d'une maison de disque, et qui ont, de par leur appartenance à la SACEM, déjà vendu une part de leur liberté de création à un système qu'ils dénoncent par ailleurs. (5) . En matière de variété, nous sommes dans une logique industrielle ou chaque produit lancé sur le marché a fait l'objet de savantes études d'impact et bénéficie du matraquage bien huilé de tous les médias.  Dans ce système,  il n'y a guère de place pour un "petit artisanat". Et pourtant, il y a un espoir : Grâce aux progrès techniques, un musicien peut désormais créer, chez lui, comme un peintre, sans contraintes de temps, sans contraintes commerciales, en toute liberté... Il peut, grâce à Internet, et des sites comme Wikzik, se faire connaître, entrer en contact avec des organisateurs de spectacles, vendre ses disques.
Malheureusement, il faut bien reconnaître que l'on a pas encore vraiment dépassé le stade théorique, et que pour le moment ma vision "artisanale" de la variété n'est viable que parce qu'elle n'est confrontée à aucune nécessité alimentaire. On peut néanmoins rêver, et espérer qu'un jour, parallèlement à la logique "show-bizz", il y ait une place pour de petits artisans indépendants.

XXX , auteur, compositeur, interprète et producteur amateur indépendant - décembre 1999

 


(1) Je vois d'ici venir un tas d'objections à mes propos, du genre "mais les goûts du public ont changé"... C'est vrai, mais la raison ne serait-elle pas aussi: "nourri au granulé, le dindon oublie le goût du maïs" ? retour
(2) Qui peut interdire leur diffusion sur Internet, par exemple. Cela est indiqué clairement dans "vos obligations vis à vis de la Sacem" (suivre le lien ci-dessous pour consulter le texte sur le site de la Sacem). retour
(3) Pour plus de détails, voir  http://www.sacem.fr/societaires/membres.html#cond11  En résumé, en tant que sociétaire, vous ne pouvez "offrir" une musique ou un arrangement à un ami sans renoncer à vos droits moraux (ne pas le signer). retour
(4) Voir les détails sur site de la SDRM http://www.sacem.fr/percevoir/sdrm/prod5.html   En résumé, et sous réserve que ma lecture du texte soit bonne : à moins que la totalité du répertoire reproduit soit dans le domaine public ou de "propriétaire actuellement inconnu" (cas des non-sociétaires), il faudra acquitter les droits correspondant à 7,4% du prix de vente de la totalité des disques destinés à la vente. Même si vous n'êtes pas sociétaire, une seule musique ou arrangement signé d'un sociétaire et vous devrez vous acquitter des droits minimums. Une autre entrave à la liberté de diffusion consiste dans la limitation du nombre de titres déposés sur un support (20 pour CD LP). Il est à noter que toutes les boites de pressage françaises ont obligation d'exiger de vous la déclaration à la SDRM, et qu'ils risquent de gros ennuis en passant outre.  La boucle est bouclée et le système bien verrouillé. On est aussi en droit de se demander comment sont reversés les fonds "avancés" par le jeune auto produit... pas en intégralité, ça c'est sûr ! (voir, les articles de presse, cités en bas de page, sur la gestion pour le moins controversée de la Sacem)  retour
(5) Attention, mon propos n'est pas ici de critiquer les collègues indépendants sociétaires, mais de mettre en exergue, pour ceux qui seraient tentés, que le fait qu'adhérer à la SACEM n'est pas une décision sans conséquence... Personnellement, j'ai fait le choix de rejeter en bloc ce système corporatiste archaïque qui profite surtout à ceux qui n'en ont pas besoin et pénalise la création, la production et la diffusion de la musique… Je réalise que la motivation principale de nombreux sociétaires, dont le travail est peu générateur de droits, est la protection de leur travail face à la contrefaçon, la copie pirate et l'utilisation non rémunérée d'un travail, mais le rôle de la SACEM est d'abord de percevoir et de répartir les droits, la protection des oeuvres étant du ressort de la "propriété intellectuelle" ou "droit moral" qui lui est garanti par la loi, que l'on soit ou non sociétaire…
voir http://www.sacem.fr/societaires/membres.html#comment retour

Lectures intéressantes sur la SACEM et le droit d'auteur:
Pour avoir décortiqué plus de 200 pages où le mot SACEM apparaît, je suis en mesure d'affirmer que les "sons de cloches" dissonants ne sont pas nombreux!  J'en ai quand même trouvé quelques-uns : ils concernent la spoliation des droits des auteurs juifs pendant la guerre, la gestion pour le moins controversée de la Sacem, l'ambiguïté du statut de la Sacem, société de droits privé, jouissant de pouvoirs dignes d'une administration et le peu de cas qui est fait d'une des missions de la Sacem, à savoir l'aide à la création pour les auteurs et compositeurs n'ayant pas encore atteint le stade de la notoriété.

Paru dans l'Express :
http://www.lexpress.fr/editorial/zooms/sacem/ouverture.htm
Sur le même sujet :
http://www.timbale.com  
http://w3.caissedesdepots.fr/cdd/fr/f/actualite/faits_detail_350.htm  
A propos de la gestion de la SACEM :
http://www.esc-brest.fr/cg/cgrp20F.htm
http://www.grolier.fr/cyberlexnet/COM/A981214.htm  (un peu ardu, mais très bien argumenté)
Le code français annoté de la propriété intellectuelle
http://nteserveur.insa-lyon.fr/liens/droits02.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cactus74.blogspot.fr/
patrice2244
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 21/09/2011

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mer 3 Juil - 0:58

ben oui ! mais nous autres on est des vrais de vrais! (ben oui faut bien se consoler d'une manière ou d'une autre) ! la semaine prochaine je tente l'euromillion ! nan j 'déconne !sourire 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mer 3 Juil - 11:03

Allez un peu de polémique, je vais quand même militer pour la Sacem, oui je sais tout n'est pas parfait, mais c'est comme en politique soit on trouve que c'est nul et on laisse faire les autres (mais il ne faut pas se plaindre après des résultats des élections )soit on pense que en étant sociétaire on a une voix , petite , mais qui est là (un +un+un....)
Est ce que le système Américain ou des milliers de bluesmen et jazzmen on finit dans la misère pour avoir vendue 2 dollars leurs chansons c'est mieux ? je ne pense pas, et admettons que la chanson que tu as composée et diffusée sur internet soit reprise pas TOTAL pour faire une publicité dans le monde , tu en penserais quoi??c'est du vol , oui on est d'accord, mais qui pour dire que c'est a toi???
je redis je ne trouve pas que le systeme SACEM soit parfait , il a le mérite d'exister la ou parfois il n'y a rien.
ceci dit personne n'est obligé d'être sociétaire,

la liberté totale sur internet je n'y crois pas, regardez la photo, c'est désormais, faute d'une"sacem"des photographes une profession sinistrée(que je connais bien)
la musique pour pas mal de gens c'est un metier, en crise,et les petits souffrent plus que les autres
bien sur Seb je suis outré des parachutes dorés et il y a plein de choses a changer a la sacem et ailleurs, donc continuez a vous exprimer et a vous battre, ce n'est jamais cause perdue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mer 3 Juil - 11:07

Ceci dit la logique commerciale (a combattre)de l'industrie elle vient plus des Universal , (pascal Nègre) et autres compagnies que de la Sacem et je pense sincèrement que c'est actuellement le dernier frein a leur politique .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
cizirf
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 61
Localisation : Albanais, Haute-Savoie
Date d'inscription : 21/12/2011

MessageSujet: droit moral et droit patrimonial   Mer 3 Juil - 12:15

Salut Fran,
Tu as tout a fait le droit d' avoir un point de vue différent et il est respectable...

Ceci dit comme je le disais a l'époque la protection d'une oeuvre (ou droit moral) ne relève pas de la sacem; la sacem ne s'occupe que du droit patrimonial... (recolter les brouzoufs) lire http://saceml.deepsound.net/archives/archi65.html

Bon ceci dit l'expérience montre que faire respecter son droit moral sur une oeuvre n'est pas chose facile sauf si on s'appelle EMI ou Warner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cactus74.blogspot.fr/
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mer 3 Juil - 14:24

cizirf a écrit:

Bon ceci dit l'expérience montre que faire respecter son droit moral sur une oeuvre n'est pas chose facile sauf si on s'appelle EMI ou Warner...
ça c'est sur, mais ça relève de la justice, pas de la SACEM

un petit article pas mal pour mieux comprendre les enjeux
http://www.fredreillier.com/droits-dauteur/la-sacem-pour-les-nuls/


Dernière édition par fran le Mer 3 Juil - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mer 3 Juil - 14:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
Froglegs
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1462
Age : 94
Localisation : St Beat - Pyrenees
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mer 3 Juil - 14:51

La sacem elle est comme le Bon Dieu ou la Police
Quand on la veux, elle est pas là
& quand on la veux pas, elle est là
morale : elle arrange certains
& derange d'autres

certes elle protége & "enrichi" les auteurs compositeurs
mais elle s'occupe d'elle méme en 1er

Brecht disait : " une societe de malfaiteurs, tout juste bon a juger les méfaits des autres, pour camoufler les leurs "

petit rappel historique : rappel des Juifs spoiliés en 40 & au dela :

http://www.lexpress.fr/informations/fausse-note-a-la-sacem_637735.html

http://www.lexpress.fr/informations/le-lourd-passe-de-la-sacem_634006.html

http://www.liberation.fr/societe/0101334346-la-mission-matteoli-critiquee-sur-la-sacem-le-rapport-sur-la-societe-de-droits-d-auteurs-lors-de-l-occupation-suscite-des-reserves

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/SteelGuitarFrance
FredericCMSacem
Nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 08/07/2013

MessageSujet: Sacem speaking   Lun 8 Juil - 19:10

Bonjour à tous
Me voilà un peu seul du côté de l'accusé.
Le salaire est de monsieur Miyet, c'est du passé. Ce n'est pas un parachute mais un versement en fin de contrat négocié au moment de la signature de son contrat en 2001 équivalent à un an de salaire.  
Aujourd'hui Jean Noel Tronc a baissé sa rémunération à 350 000 € annuel.
Ne pouvant mettre d'url pendant une semaine je vous invite sur le site de la Sacem à cliquer sur nos réponses à nos questions -> non aux idées reçues -> La sacem c'est le royaume de l'opacité
Avant de hurler au vol, regardons chez nos voisins anglais. Le Directeur Général de la PRS (deux fois moins de sociétaires que la Sacem) gagne deux fois plus que le DG de la Sacem, pourtant première société d'auteur en Europe.

Pour rappel, la Sacem ne fait pas de bénéfice. nous ne mettons pas dans un matelas les irrépartissables notre (fantasmé) train de vie à Neuilly.
Bah non.
Les revenus de la Sacem proviennent des 15% ponctionnés sur les perceptions.
Le reste est versé aux ayants droit. Donc pas de matelas remplis d'or.

La Sacem protège les oeuvres et permet une juste rémunération des oeuvres à chacune de ses exploitations et de ses utilisations. En effet, comme le souligne cizirf, la Sacem ne gère pas le droit moral. Mais limiter la protection d'une oeuvre au simple droit moral est réducteur et incomplet.

Enfin, pour répondre Froglegs, l'affaire dont vous faites référence à plus de 13 ans. Nous n'oublions pas, rassure vous.
Ne pouvant mettre d'url pendant une semaine je vous invite sur le site de la Sacem à cliquer sur nos réponses à nos questions -> La Sacem pour les nuls -> "l'affaire" des droits d'auteur juifs
Mais la Sacem change (mais présence en est une preuve). Aujourd'hui, nous jouons la carte de la transparence et allons de l'avant pour à la fois sauvegarder le système de la gestion collective et surtout permettre aux sociétaires une plus juste rémunérations pour leurs oeuvres. Les temps changent et la Sacem aussi sourire 

Messieurs, je suis à votre disposition si vous avez des questions.
Frédéric Neff - Community Manager de la Sacem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coriolan92
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 437
Age : 66
Localisation : Hauts de Seine et Ille et Vilaine
Date d'inscription : 14/06/2013

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Lun 8 Juil - 20:38

Certes certes, Monsieur Neff.

Je me demande combien de personnes en France peuvent prétendre à des émoluments de 350k€, sans aucune obligation de résultat ...

Parce que si j'ai tout bien compris, la Sacem collecte, déduit ses propres frais (vous avez dit opacité ?) et redistribue ce qui reste.

Après plus de 40 ans dans l'industrie, j'aurais signé tout de suite ...la fête ! haha ! mort de rire 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froglegs
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1462
Age : 94
Localisation : St Beat - Pyrenees
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Lun 8 Juil - 21:34

Merci Mr Fred CMS
Rien ne vaut la présence & la participation du ou des concernés
ça remets les chozzzes a leurs place
comme j'avais écrit, la sacem comme les 2 autres arrangent certains & derangent d'autre
chacun son camp...
l'utilité de la sacem envers les auteurs compositeurs est certes reconnue & appréciée
j'ai pas mal d'amis, ainsi que moi méme, qui en sont membres & bien content d'y etre
ce qui me chagrine chez vous est que souvent les prestations financieres que la sacem réclame sont presque tjs a la téte du client
qu'un festival de musique ait a payer des droits  je trouve ça normale
par contre que le petit commercant (qui n'y entend rien a vos salades) se fasse racketter parce qu'il diffuse de la " zique d'ambiance " dans son établissement est pour moi choquant, voir de l'abus
je dirais de méme pour certaines "fetes " ou le benevolat régne & la buvette sert " uniquement " a rentrer dans ses frais - histoire que le populo puisse se divertir sans se saouler & se taper dessus
je sais par contre que la sacem subventionne beaucoups de manifestations musicales - donc je vois bien que la voie n'est pas a sens unique

vous mentionnez que la sacem ne fait pas de bénéfices
ceci certainement pour une raison bien choisie & precise
en tout cas cela ne vous empeche pas de gagner de l'argent
ce qui a mes yeux n'est nullement répréhensible (pour les anards peut etre )
pour ce qui est de la rémuneration de votre Mr Tronc, certes c'est pas bézéf a coté d'autres du genre ou les footballeurs mais a mon avis c'est quand méme démesuré

Churchill disait " le capitalisme est le systéme le plus pourri que je connaisse - mais ça marche "

pour ce qui concerne la spoliation des juifs, 13 ans n'est rien a coté des 60 années entre 1940 & 2000 ou le blé vous a rapporter
encore heureux que quel qu'un a levé le lievre - ça a du vous couter bonbon en avocats & frais de justice
certes c'est tjs difficile de retrouver les ayant droits de ceux qui ont peris a Mathausen & autres camps du genre

pour ce qui est de la transparence je n'y croit nullement, car en France l'argent reste un sujet tabou
on fait tjs une belle devanture afin d'attirer le client mais il ne connait rien a l'arriere boutique & la cave

Bienvenue ici Mr Neff & merci d'avoir partagé avec nous & de nous avoir ouvert " une " porte

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/SteelGuitarFrance
FredericCMSacem
Nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 08/07/2013

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mar 9 Juil - 12:46

Les exploitation de la musique doivent être rémunérer. c'est la loi et notre mission.
Quand un magasin met juste une musique d'ambiance, cette musique, fruit des créateurs, agrémente son espace de vente et donc a un impact sur son activité commerciale.
Quand une petite fête organisé par une asso diffuse pendant tout l'événement de la musique, la présence de celle ci a aussi un impact bénéfique sur l'événement. Cette association ne demande pas exonération aux brasseurs et coca cola pour les boissons de la buvette sous prétexte que la fête est à but non lucratif et associatif.

Nous ne faisons pas de bénéfice. Les salaires font partie des frais de fonctionnement. Faire du bénéfice ce n'est pas payer ses salariés. J'insiste sur ce point. Si les prélèvements augmente (rêvons un peu) de 30%, les salaires ne suivront pas la croissance et resteront les mêmes.

je ne vais pas citer de Churchill (vous mettez la barre sacrement haute) mais je vous rejoins sur un point, parler argent en France, c'est difficile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coriolan92
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 437
Age : 66
Localisation : Hauts de Seine et Ille et Vilaine
Date d'inscription : 14/06/2013

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mar 9 Juil - 14:41

FredericCMSacem a écrit:
Nous ne faisons pas de bénéfice. Les salaires font partie des frais de fonctionnement. Faire du bénéfice ce n'est pas payer ses salariés. J'insiste sur ce point. Si les prélèvements augmente (rêvons un peu) de 30%, les salaires ne suivront pas la croissance et resteront les mêmes.

Oh mais je ne conteste pas ce point! Simplement, si la SACEM décidait de doubler tous ses salaires, elle ne ferait pas de bénéfice, mais elle distribuerait moins aux ayants droits qui la font vivre. C'est ce qui me choque. J'aurais dû faire Président de la SACEM.langue devil

Tiens, cela me rappelle une discussion tenue il y a une trentaine d'années avec un auditeur de la Croix Rouge Internationale. Il m'avait confié n'avoir jamais vu un tel niveau de rémunération dans une multinationale. Et d'après lui, seulement 15% des dons arrivaient à destination, le reste étant absorbé par les sacro-saints "frais de fonctionnement".

Heureusement, on peut donner à MSF à la place, mais la SACEM a malheureusement un monopole ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FredericCMSacem
Nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 08/07/2013

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mar 9 Juil - 15:49

On a la cour des comptes qui nous surveille scrupuleusement. 85% des montants perçus sont reversés aux ayants droit.
Le paradoxe c'est qu'on a une image d'opacité alors qu'on est la plus transparente et la plus surveillée des société civiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mar 9 Juil - 17:24

Oui la SACEM a un monopole mais c'est mieux que rien (dans les pays ou il n'y en a pas va essayer de récupérer tes droits )
comme je disais plus haut , si c'est pas parfait inscrivez vous a la sacem et votez.
On peut toujours discuter du calcul des répartitions,(pareil a l'adami) mais il y en a une. Tout le monde écoute de la musique, partout et toute la journée et il faut que ce soit gratuit, et bien non ça a un coût, il y a des gens dont c'est le métier et qui essaient d'en vivre.Il ne viendrait a personne l'idée d'entrer dans une boulangerie pour se servir en croissant et sortir sans payer non !! c'est exactement pareil.Et si l'asso du quartier veut faire un fête elle peut si elle ne veut pas payer ne pas diffuser de musique, personne ne la force, si elle veut vendre de l'alcool il faut une licence , sinon elle n'en vend pas....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
coriolan92
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 437
Age : 66
Localisation : Hauts de Seine et Ille et Vilaine
Date d'inscription : 14/06/2013

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mar 9 Juil - 19:10

Un Rapport de la Cour des Comptes paru en mai 2013, à propos des sociétés de perception, dont la SACEM, s’attarde sur les rémunérations versées au sein même des sociétés de perception, et relève des indemnités élevées pour certains dirigeants de la Sacem, sans en révéler les montants.

Pour les curieux : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/134000286/0000.pdf à partir de la page 59.


Cela dit, Je suis d'accord avec Fran sur le fait que la Sacem existe, mais ce qui me fait bondir c'est le plan comm qui consiste à noyer le poisson (la Sacem redistribue 85% des montants collectés). Certes, mais coupons les salaires en deux, et on devrait arriver à 92-93% ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FredericCMSacem
Nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 08/07/2013

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mar 9 Juil - 19:14

[quote="coriolan92"]Certes certes, Monsieur Neff.

Je me demande combien de personnes en France peuvent prétendre à des émoluments de 350k€, sans aucune obligation de résultat ...

Parce que si j'ai tout bien compris, la Sacem collecte, déduit ses propres frais (vous avez dit opacité ?) et redistribue ce qui reste.



Si vous pensez que le directeur général (le président est un sociétaire) vous vous trompez. C'est d'ailleurs le président qui donne la ligne de route du DG.
Quand au rapport de la cours des compte, bravo, vous avez de sainte lecture. bravo ! 
Vous avez aussi vue qu'on est sur des cas datant d'avant 2011 langue 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mar 9 Juil - 20:00

:hmm:  Euuuh juste une petite question :

C'est pas un forum sur le Slide et le résonateur ici????:whistle: 

Je ne vois dans tout ce sujet qu'un seul rapport !!! C'est que ca glisse (et dérive) totalement du sujet qui nous réunit ici, et qu'encore peut-être ça résonne dans la tête de certains (conscients ou pas de ce dont ils parlent)............

(Quand je pense que d'autres se sont fait incendier pour bien moins que ça pour avoir osé ne pas parler de slide.......
il y en à quand même qui se prennent de ces droits d'hauteur :smile: :smile: )

moi je dis ça...... je dis rien :whistle:


Dernière édition par DaveSteel le Dim 14 Sep - 17:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
coriolan92
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 437
Age : 66
Localisation : Hauts de Seine et Ille et Vilaine
Date d'inscription : 14/06/2013

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Mar 9 Juil - 20:27

DaveSteel a écrit:
hmmm  Euuuh juste une petite question :

C'est pas un forum sur le Slide et le résonateur ici????siffle 


Absolument! Virez le troll qu'on puisse parler de choses sérieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froglegs
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1462
Age : 94
Localisation : St Beat - Pyrenees
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Jeu 11 Juil - 1:15

ce sujet EST pertinent au slide car il concerne les droits d'auteurs pour ceux qui sont auteurs compositeurs, qui sont membres de la sacem & qui font du live rénumérés ( tele, scene, radio etc....)

si ce n'est pas votre cas, circulez & ouvrez un autre sujet appropriés a vos besoins, fonctions & status

en bon comptable Mr Neff, je ne confond pas salaires, TVA & benefices
en principe benefice c'est ce qui reste APRES avoir tout payé n'est ce pas ?
TOUT ce n'est pas que les salaires ; c'est les ayants droits, les frais de fonctionnement, la tva , cotisations & le fouzi
donc pour eviter de faire du bénéf ( ou trop pour certains) comme beaucoup font,  il suffit de le reinvestire
il suffit de mettre la barre haute pour les salaires, & les frais de fonctionement - les loyers aussi pendant qu'on y est
j'imagine que  la sacem a un bon comptable ainsi qu'un bon conseiller fiscal, ils doivent etre payés a la hauteur de leur mérites
c'est a dire en fonction de ce qui vous épargne ou vous evitent a payer


Dernière édition par Froglegs le Jeu 11 Juil - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/SteelGuitarFrance
FredericCMSacem
Nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 08/07/2013

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Jeu 11 Juil - 9:53

Reprenons.
La Sacem n'est pas une entreprise commerciale qui fait des bénéfices comme ... Total ou la boulangerie du coin de la rue par exemple.
La Sacem perçoit et redistribue des droits aux ayants droit (auteurs compositeurs et éditeurs) en ponctionnant un % pour ses frais de fonctionnement (15%)
L'argent perçus va aux ayants droit, tout simplement.
Quand à nos frais de gestion, La tendance est à l'économie. C'est un secret pour personne car cela a encore été annoncé par le directeur général lors de la dernière conférence de presse.

Sinon le sujet du topic est "parachute doré à la Sacem" un sujet certes un peu polémique et pas en lien direct avec les autres topics du forum. Mais bon, c'est marqué dessus. Toutefois, comme le souligne Froglegs les problématiques des droits d'auteur ont aussi leurs places dans les discussions des musiciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrice2244
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 21/09/2011

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Jeu 11 Juil - 22:08

salut !honte 
effectivement , la sacem est une espèce de perception qui se contente de faire appliquer les lois!dodo   
Mais la loi ne rime pas avec justice non-non , surtout quand on parle de business ! Et peut être qu'il y aurais quelque chose à faire à ce niveau , pour nuancer les critères d'application de ces lois en fonction des situations d'exploitation des oeuvres  hmmm ! Que , lorsque on joue une oeuvre classique ,par exemple, dont le compositeur, ses enfants , ses petits enfants et les suivants sont morts depuis belle lurette ouin ! !On s'aperçoit que les droits appartiennent à une société "machin" et que un petit amateur dont l'unique but est de se cultiver et de faire avancer le chmilblick doit payer un truc ou accepter que son espace de diffusion soit pollué par de la pub pour du shampoing ! C'est pas juste !colère Payer pour un gars qui a du talent ,qui a investie sont temps et sa vie ! ok ! mais payer pour une grosse boite dont l'unique talent est d'exploiter les oeuvres de personnes qui avaient réellement du talent et qui souvent n'ont pas pu beneficier du fruit de leurs travail ! pas ok !non-non que l'on laisse en paix les mémé et les pépé qui jouent du banjo dans leurs garage ou au bistro du coin ( même si ils jouent bien à bras ) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vleb
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 5772
Localisation : Paris, 15ème
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Ven 12 Juil - 10:21

Froglegs a écrit:
ce sujet EST pertinent au slide car il concerne les droits d'auteurs pour ceux qui sont auteurs compositeurs, qui sont membres de la sacem & qui font du live rénumérés ( tele, scene, radio etc....)

si ce n'est pas votre cas, circulez & ouvrez un autre sujet appropriés a vos besoins, fonctions & status

Avec un argument pareil, tout sujet plus ou moins lié à la musique serait pertinent sur ce forum. Or ce forum n'est pas un forum généraliste sur la musique.

Pour les sujets sur la musique en général "circulez & ouvrez un autre forum approprié a vos besoins, fonctions & status".

Je précise que je pars en congé pour une semaine, merci donc de ne pas vous lancer dans une longue polémique, je n'aurai pas le temps de m'en occuper....

_________________
vleblues~~du blues plus ou moins roots
------------------------------------------------------
http://vleblues.free.fr
http://www.myspace.com/vleblues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vleblues.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   Ven 12 Juil - 10:29

Tu me rassures Vleb :glasses: je commençais à me demander si j'étais au bon endroit :smile: 
Puisses-tu passer d'excellentes vacances!!!!!!!!!!


Dernière édition par DaveSteel le Dim 14 Sep - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parachute doré à la "Sacem"...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parachute doré à la "Sacem"...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parachute doré à la "Sacem"...
» The Collection met son habit doré
» interressant à savoir ,copie BELGE, SABAM,SACEM
» Julien Doré
» [EDITION LIMITEE] Le coffret "Michael Jackson: The Collection" version dorée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: Le Forum :: Avis, remarques, suggestions...-
Sauter vers: