Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Photos d'observation de cônes (tricone)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Photos d'observation de cônes (tricone)   Mar 12 Mar - 15:52

J'ai pris deux minutes pour fouiller dans les tiroirs, et me suis dit que ça pourrait être intéressant d'observer les différences de structures de ces petites choses...bon j'en ai d'autres mais je n'ai pas non plus envie de démonter toutes mes grattes...donc si quelqu'un à de quoi enrichir et élargir le sujet?

Enfin si ça peut intéresser quiconque, autre que le maniaco-farfelu que je suis... honte

Pour tirer les meilleurs observations de ces photos ça peut-être bon de revoir les modes opératoires de création de ces choses si délicates.
Par Don Young ou par Mike Lewis, qui ont chacun leurs recette mystérieuse.
(trouvables parmi les sujets précédents ou sur U tube)

Voici donc un cône National Résophonic de la génération d'avant les cônes dits "hot-rod"

[quote]tp://www.servimg.com/image_preview.php?
Citation :
i
=57&u=11531046][/url]


Ensuite ici un NRP "Hot Rod" dont on peut découvrir les arêtes externe qui ne sont pas marquée nettement, comparez avec le précèdent...du moins ces arrêtes sont plus présentes de l'autre côté (au second plan).
J'ai observé ce défaut sur deux jeux de cônes "hot-rod".
Ce phénomène traduit certainement un manque de pression au moment du pressage qui fait apparaitre les spirales et le périmètre élastique de la base...sur les trois cônes c'est plus où moins marqué, pas égal...
On remarque aussi un dessin différent dans les spirales, qui semblent donner se jouer sur deux plans, comme si un deuxième pressage sur une zone plus centrale, était plus appuyé...
Enfin la dernière lèvre externe est coupée très bas, la base du cône est presque posée sur la coupure.

Un peu comme les fameux single-cônes pré 1930 dont la base était coupée à la main, restant tranchante, au lieu d’être rabattue.
(Il existe une analyse du comportement de ces cônes "hand cut perimeter", vidéo offerte par Marc Schoenberg qui présente deux triolian sorties des ateliers National avec très peu d’intervalle, et pourtant quelques différences).

Sur le précèdent le cône repose sur le dernier pli mais le rabat est très gondolé...(sur les vintage aussi) le cône ne repose donc pas sur une surface plane, les NRP de première génération (coincés dans ma guitare) étaient moins gondolés sur le périmètre...




Le suivants sont tous extraits de guitares "Johnson" donc présentés sous l’appellation "Continental" désormais produits en asie.
Un Continental récent:


Un continental un peu plus ancien, avec une marque de pression étrange observée sur les plus anciens, j'en ai même un carrément tranché sur cette marque....est-ce l'outil qui est censé débarrasser le cône de sa couronne ondulée en fin de processus qui touche parfois par accident?....


Enfin un continental plus vieux dont la tôle semble plus fine que les plus récents mais les marques circulaires de pression de l'outil de repoussage sont à peine visibles...donc repoussé avec une roulette ou un outil tendre?
Le périmètre ne présente pas l’arête supérieure censée donner l'élasticité à la base...comme le "hot-rod" présenté plus haut.
Ce type de cône équipant les toutes premières johnson se pose sur le fond, se bloquant donc sous la pression des cordes, et le périmètre se contente de vibrer donnant une caricature d'overdrive...aucun volume, aucune harmonique....


J'ai aussi des "Beard" dont je ne me donne pas la peine de faire des photos tant leur structure est complètement différente et leur son très pauvre...très solides; leur meilleure, pour ne pas dire seule, qualité.


De l'ancien, environ 1930:

La trace laissée par l'outil de repoussage est extrêmement fine et serrée.
Le crayon montre l'endroit où l'outil de repoussage s'est arrêté, le pressage finissant donc la mise en forme...je serai curieux d'observer les cônes précèdant 1930, car c'est à cette époque, après le départ de Dopyera qu'ils se sont mis à expérimenter toutes sortes de solutions pour gagner du temps, économiser des vis (coverplate "Hooks"), ou du bois (touches phénoliques)...etc.

Le meilleur pour la fin; les Fine Résophonics dont il est hors de question que je fasse une photo!!!!
Jamais je ne les démonterai, même pas en rêve, tant ils sont bien au chaud et à leur place.

Bien entendu mon but est juste de partager mes observations, les recouper avec les vôtres, impossible et idiot de se lancer dans un comparatif, et certainement inutile de se confirmer qu'il n'y a pas de secret:

Ce qui est beau et bon a besoin de temps pour éclore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
osteel
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1773
Age : 40
Localisation : bretagne saint brieuc
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: Photos d'observation de cônes (tricone)   Mar 12 Mar - 23:33

ben c'est un suoer sujet, le seul hic, si on ne fait pas collection d'enjoliveur pour poussette, c'est qu'il faut démonter nos pelles pour prendre des photos. et là, ben moi je m'y risque pas. pas je vais suivre avec interêt.

a plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Photos d'observation de cônes (tricone)   Jeu 14 Mar - 19:12

kwa !? hé ben y a des jours...je ferais mieux de me dire "hum aujourd'hui j'aimerai bien gagner au loto"..........hier je disais que j'aimerai bien voir du vieux cône d'avant 1930...et ce matin je trouve ça dans mon ordinateur:

Madame Lily 838 nous montre ses dessous!
(la date proposée est 1929...je me risquerai à penser plutôt 1928?!? si quelqu'un avait le registre sous la main?).
Et c'est bien ce que je pensais: Mr Dopyera était constamment en ébullition creusant sans cesse!
Regardez les spirales....elles se prolongent jusqu'à la base, se fondent dans la première lèvre au lieu de stopper en arrondi à quelques millimètres du bord!!!!

(tu as raison; surtout ne sortez pas vos clés à molettes juste pour alimenter ce sujet en photos siffle ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
alekzo
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1193
Age : 40
Localisation : Ledo salinarius
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Photos d'observation de cônes (tricone)   Sam 16 Mar - 11:23

sebastopol a écrit:
(la date proposée est 1929...je me risquerai à penser plutôt 1928?!? si quelqu'un avait le registre sous la main?).
Lilly 838 a un manche rond ou carré ?
D'après le registre de Mark Makin dans son "Palm Trees, Señoritas and Rocket Ships!", 0837 (roundneck Style 1) est de 1929, alors que 833 (squareneck Style 2 Wild Rose) est de 1928.
Il n'a donc pas Lilly 838 dans ses références (nul n'est parfait ! hihi ! )...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/lambdalex
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Photos d'observation de cônes (tricone)   Dim 17 Mar - 2:39

Ah ça y est il est sorti?
Hum et oui; à peine sorti qu'en voilà une qui remonte des limbes temporelles du fond du placard....donc faites comme moi ajoutez une page d'annotations au crayon avec la squareneck 838....donc bien de 1928.
http://www.ebay.com/itm/VINTAGE-PRE-WAR-1929-NATIONAL-STYLE-3-TRI-CONE-SQUARE-NECK-HAWAIIAN-GUITAR-/251243265398?pt=Guitar&hash=item3a7f43fd76
Et notez entre parenthèse que c'est vaaaaaachement beau...(pour une fois que j'ai choppé une annonce que tu n'a pas déjà flairée! kwa !? ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: Photos d'observation de cônes (tricone)   Lun 18 Mar - 14:12

joli mais le prix va s'envoler surement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
osteel
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1773
Age : 40
Localisation : bretagne saint brieuc
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: Photos d'observation de cônes (tricone)   Mer 27 Mar - 19:37

coucou,

voilà une photo tiré du site de juste corde (le magasin que tu a été visité pendant tes pérégrinations en Bretagne Seb).
il avait à l'époque un tricone de 1930, voici le coeur de la bête un peu froissé et défroissé en suite.

[img][/img]

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Photos d'observation de cônes (tricone)   Mar 2 Avr - 18:00

Merci Osteel, effectivement, elle et moi nous sommes déjà rencontrés honte
(Son propriétaire m'a dit qu'elle est désormais équipée de cônes "Hot-Rod" NRP, car les possibilités de sauvetage de cônes sont limitées...effectivement on peut les redresser, mais au delà d'un certain point leur tenue dans le temps, et donc leur efficacité peut se trouver très raccourcie).
L'aluminium a une résistance au cisaillement assez limitée, d'autant plus dans des épaisseurs aussi infimes.

C'est ce que m'a cordialement expliqué Mike Lewis en constatant que mes cônes étaient irrémédiablement écrasés, et me faisant l'honneur de les remplacer par ceux de sa main...et comble de courtoisie; voici quelques photos qu'il nous offre à seule fin d'éviter à tous de jouer du tournevis inutilement!

Quelle classe!

Voiçi un trésor qui à eu la chance de tomber dans de bonnes mains, avant restauration:


Et après les soins (Mike notifie que si seul le haut du cône est écrasé, il y a espoir; en revanche si la base du cône est écrasée, un remplacement est à envisager...).


Juste magique! bravo !

(pour éviter tout malentendu, n'allez pas croire que je viens de m'offrir une rarissime style 97...mais notez le sillet peint couleur argent; amusant quand on pense qu'en 38 c'était plutôt la course à l'économie, il y avait quand même un type pour peindre ce tout petit détail caché sous le hand-rest...)


Et enfin deux vues des cônes créés par Mike.






Encore merci pour ces quelques clichés qui illuminent ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
Jack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 808
Age : 39
Localisation : Region Toulouse .. campagne du Gers
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Photos d'observation de cônes (tricone)   Jeu 25 Avr - 8:41

Excellent sujet !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Photos d'observation de cônes (tricone)   Mar 28 Mai - 13:49

Et hop de nouvelles photos d'une ancienne; intéressant car on est au moment charnière représentant les dernières modifications/ajustements avant de passer à la production.
Trouvé chez Lenny-vintage nationals; qui nous offre quelques vues de l’intérieur, très instructives de madame 489
http://www.nationalguitar.com/vintage-national/TriconeSqNkMINT13
A comparer avec le modèle juste à côté, plus récent.


On retrouve bien les spirales qui vont rejoindre la lèvre élastique du périmètre, à comparer avec les single cône après heu... 34? (quand ils ont ajoutés les petits pressages rayonnant tout autour de la base, qui ont fâcheuse tendance à se fracturer sur ces points).
Marrant de voir une idée qui a été abandonné par Dopyera, revenir sur le tapis plus tard; et qui dans le cas des single cône, face à l'épreuve du temps ne s'avère pas réellement une "amélioration"...

La différence de vitesse du repoussage entre le cône grave et le cône aigu, indiquée par la différence des fines marques circulaires, et l’extrémité extérieure très peu ondulée par rapport à de plus récents, montre qu'il y a des tas de variations possibles sous la main de l'homme; c'est ce qui est touchant je trouve.

Notez le très vieux T chevalet, avec ses trois "clous", et les gros coups de lime, très cru!

En s'éloignant des cônes on peut voir la plateforme-"weell" plate, sans les pressages triangulaires qui sont arrivés ensuite entre chaque cônes...mécaniquement plus souple sans doute?

Mais la suite est encore plus marrante:



Voyez le (joli morceau de palette) sapin?...vissé sous la table par seulement trois vis au lieu des quatre+deux perpendiculaires habituels (cachés par les repères en 12 et 17ème frette).
Et surtout, cette plaque qui est censée "rigidifier la table" est beaucoup plus courte que sur les plus récentes (en acajou, parfois, qui va normalement jusqu'au bord du well bloquée par deux vis horizontaux)...

Les traces de soudure laissent imaginer un assemblage table éclisses en premier puis dos éclisses par l’extérieur?
La marque en demi cercle à droite montre que le rinçage du décapant préparatoire à été interrompu pendant un laps de temps, en stagnant dans le coin...l'heure de la pause déjeuner??? guitare posée sur la tranche, table contre un objet,..... ou le mur de l'atelier...où devait être accrochée une photo encadrée de Madame Dopyera... hmmm

Dans le jeu des différence, on a aussi le dos moins galbé qu'ensuite, et le fameux cordier avec "studs".

Ceci va intéresser environ trois personnes et demi; mais je trouve que ça en dit beaucoup sur le chemin intuitif des inventeurs, et des différences sonores des modèles anciens/récents...et ce que peuvent déclencher quelques simples photos dans une imagination galopante............... honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Photos d'observation de cônes (tricone)   Mar 28 Mai - 19:23

Merci seb , ce post est tout simplement enorme,hyper instructif, j'y apprend plein de truc à bras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
osteel
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1773
Age : 40
Localisation : bretagne saint brieuc
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: Photos d'observation de cônes (tricone)   Mer 29 Mai - 15:27

c'est beau cette matière grise en ébullition alors que la mienne avec nos 13°c dehors est en pleine hibernation. merci Seb!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Photos comparatives de cônes (tricone)   Mer 29 Mai - 18:10

haha ! en ébulition!?!? (nan; ça fait longtemps que tout ça est complètement bouilli!!!)

honte Bof; je tripatouille.......dans mon coin.....mais je remercie encore Mike qui nous a accordé de son temps (et son temps est infiniment précieux) en nous joignant ces magnifiques photos sans lesquelles le sujet aurait été moins instructif.

Quand on met le nez là dedans on se sent comme le docteur Livingstone découvrant une sépulture ou un temple muré depuis des millénaires......de quoi attraper la fièvre du tournevis stress
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Photos d'observation de cônes (tricone)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Photos d'observation de cônes (tricone)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photos d'observation de cônes (tricone)
» un tricone a bricoler
» [#12 Photos de la semaine] Les orgasmes de Tom sur scène !
» Upgrade d'un tricone
» Continental Tricone Style 1 (CS-1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: les instruments :: les résonateurs : National, Dobro et affiliés-
Sauter vers: