Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2701
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Lun 19 Nov - 15:47

Pour ètre clair, je suis inquiet sur la résistance et la durée de vie que peuvent offrir les copies, ou productions de guitare à résonateurs produites en asie ces dernières années...
Je pense pouvoir inclure dans cette catégorie, Républic, Busker, Hot Rod...toutes le productions présentant trois points sur la touche en douzième case, et certainement d'autres marques encore...

J'avais remarqué une photo de l'atelier où Busker fait produire ses instruments, dans le sujet sur les "MM Blues", présentant des manches en cours de séchage, qui présentaient une différence de teinte à quatre cm du talon...

Je viens de tomber sur une annonce E-bay présentant un manche de "Républic" vendu sans corps...les photos montrent clairement que le "neckstick" (qui doit normalement ètre collé dans une mortaise, et donc inséré dans le talon du manche) est juste collé en bout de fil...
C'est à dire que le talon est sculpté avec un petit bloc de 4cm de long qui entre dans le corps, auquel est directement collé le stick "bout à bout" (perpendiculairement en plus! un collage en biseau aurait pu donner une certaine résistance, aurait été plus logique...).

Ce type d'assemblage doit être très sensible au la chaleur! (on voit une plaque vissée en guise de réparation? ou d'origine??); quand on pense que ces copies sont en plus beaucoup plus lourdes qu'une ancienne, (de par l'épaisseur des tôles plus importante pour faciliter les opérations de pressage et assemblage), l'inertie d'une telle masse au bout d'une surface de collage aussi petite est vraiment inquiétante.

Dans mon cas, jouant dans des conditions parfois extrêmes, chaud ou froid, avec beaucoup de manipulations rapide et répétées, j'aurais certainement cassé plusieurs manches de ce type.
Ma guitare est une "ancienne" Johnson, présentant un assemblage conforme à ce qui doit se trouver sur ce type d'instrument, je ne sait pas quel type d'assemblage est désormais pratiqué sur les derniers modèles de cette marque...
Vérifiez en regardant dans l'ouie!
Dans le cadre d'une utilisation moins "intensive", pour jouer chez soi, sans laisser rôtir son instrument au soleil; ça peut ne jamais poser problème...mais je doute qu'elle fêteront leurs 80 ans...donc méfiez vous aussi des "occasions" sur le marché...


et l'annonce:
http://www.ebay.com/itm/Project-Resonator-Guitar-Neck-w-stick-Republic-National-Dobro-for-12-fret-Body-/230882560724?pt=Guitar_Accessories&hash=item35c1ac4ad4
l'image parue dans le sujet: "Michael Messer Resonator Guitars" précédemment traité dans le forum

Non! pas la peine de s'énerver après les fabricants...c'est juste un moyen de produire plus, plus vite et moins cher...et moins durable pour consommer plus.
Bref: "Normal" de nos jours siffle

Mon seul but est d'informer un peu plus en profondeur les camarades qui envisagent de découvrir ce type d'instrument en cherchant une approche économique, je ne dénigre en aucun cas les capacités de ces instruments, et j'espère voir ce sujet rester dans le cadre d'une discussion constructive et intelligente.
Qu'il soit clair que je n'attaque pas Michael Messer, dont le but est vraiment de proposer ce qui sonnera le mieux au meilleur prix, ce qui me semble tout à fait noble.

Soyez juste conscient que vous aurez ce que vous avez payé...n'en espérez pas plus.
Et il me semble que la fille qui taille ce manche a cent fois plus de bonne raisons de jouer le Blues que vous et moi...........................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Lun 19 Nov - 19:50

Encore un post de Sebastopol qui justifie à lui seul l'existence de ce forum!!! bravo !
C'est vrai qu'il est effrayant le neckstick sur la première photo!... stress
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Lun 19 Nov - 20:08

Merci seb pour ces remarque interressante.
Il est vrai que le systeme d'assemblage dit( en bois de bout) ne vaut rien mais rien du tout..... ,d'ailleur il doivent utiliser une resine plutot qu'une colle du style "sumofix"; dans 10 ou15 ans adieu le bel assemblage et bienvenu aux emmerde colère .
Je possede le johnson MT30 ( derniere generation de chez johnson) et ce n'est pas assembler comme sur ta photo; soit le neck rentre dans le talon ( par tenon et mortaise; ou par tourillon), soit le neck est coller en bois de bout mais directement sur le talon( il n'y a pas les 4cm de neck taillé dans le talon)avec une resine .... .
NRP, qui procede par tenon et mortaise, offre une meilleur fixation du neck ,mais, mais.. leur systeme fragilise le talon ; j'ai pu constater que le talon se fend sur plusieur de leur reso.....
Les anciennes , ne sont pas vraiment assemblées par tenon et mortaise, mais par un autre systeme qui s'y rapproche ....... et c'est le mieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2701
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Mar 20 Nov - 16:19

Ah c'est bon d'avoir des avis à recouper; surtout avec un gars du métier la classe
heu quand je dis "mortaise" je ne doit pas vraiment utiliser le bon terme...?
Enfin on s'est compris, c'est le principal.

Bien ton avis sur les Talons NRP; c'est vrai qu'ils sont assemblés différemment des anciens...je me souviens d'une image, (dans le docu "résonate"sur NRP?) ou Mac Gregor Gaines montre leur procédé...avec un stick taillé un peu en escalier....effectivement ça fait beaucoup de matière en moins pour le talon, et on peut imaginer que deux bois de natures différentes, (dont l'un vernis l'autre pas) vont évoluer différemment; sur le papier chaque "marche de l'escalier" peut générer un départ de fissure éventuelle?...

Finalement le système biseauté des originales était pas si bête pour la longévité...oui mais l'escalier de NRP permet de gagner du temps avec les réglages de fin d'assemblage qui sont moindres, peut-être plus stable en cas de chaleur?
Par contre pour grosse opération de "neck-reset" dans 80 ans ça va être une autre paire de manches....

Ce qui pourrait enrichir le sujet, et aider à trouver le meilleur possible pour le meilleur prix dans cette gamme ce serait que chacun jette un œil dans sa guitare pour partager ses observations.
Il se peut que la même marque aie pratiqué les deux assemblages...pensez donc à un numéro de série, une datation éventuelle. victoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
patrice2244
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 21/09/2011

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Mar 20 Nov - 22:09

bah ! franchement ! j'ai ma vieille johnson toute cabossée qui a trainée un peu partout et dans les pires conditions je l'ai depuis 97 ou 98 c'était les premiers single cone en metal que je voyais sur Lille ! je l'utilise moins maintenant mais elle est montée en do avec un rapport de mi : la première corde est un ré de basse ! et elle ne bouge pas d'un poil ! meme si les assemblages ne paraissent pas top ,c'est du solide : un peu comme la LADA du résophonique :pas cher ,costaud et en plus on peut changer les bougies soi meme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipes
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3262
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Mar 8 Jan - 16:08

Je peux pas te répondre Seb car mon Johnson JM-998 est depuis quelques mois la propriété d'un nouveau membre du Forum. Le reste de mes guitares ne sont que National d'origine ou bien uen ANtional avec un manche NRP (la Baryton d'Aël)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mojo.fr
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2701
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Mar 8 Jan - 16:47

Ah si c'était un vieux Johnson, il est probable qu'il bénéficie du montage "habituel" avec le stick inséré dans le talon...
Comme on a pu le vérifier; on sait que des marques différentes sont apposées sur des trucs fabriqués au même endroit, avec les mêmes techniques...
Je me demande si ce nouveau mode d'assemblage "collage en bout" est désormais généralisé...les Johnson fraichement sortis ne seraient ils pas aussi désormais montés comme ça???

(Ah Jipes, ne t'excuse donc pas hihi ! , avoir deux National vintage est de toute façon impardonnable!.......heu honte )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
patrice2244
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 21/09/2011

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Mar 8 Jan - 22:32

salut ! sourire il me semble que quand on s'est croisé il y a une paire d'années ( ça ne nous rajeunis pas ) tu avais ton tricone ! sur le tien ,comment est assemblé le manche ? je crois que on avait plus ou moins des grattes encore potable . Maintenant si ils se mettent à faire n'importe comment ,il est clair que les grattes risque de mal vieillir !Et leur business aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cizirf
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 60
Localisation : Albanais, Haute-Savoie
Date d'inscription : 21/12/2011

MessageSujet: a propos des manches des copies asiatiques   Mer 9 Jan - 10:07

Sebastopol,

QQun a t'il posé la question a Michael Messer (par ex. sur son forum) ?

Je ne mets pas en doute ton expertise, juste que je trouve curieux qu'il engage sa réputation sur qqchose de peu fiable...

"There is no way I would put my name on a resonator guitar unless it really is an exceptional instrument for the price. The whole idea of this is to create a REALLY GOOD affordable National style of guitar and I believe we have done exactly that.
I really do believe in these two guitars, otherwise I would not have done it."


Je viens juste de faire l'acquisition d'un republic... ceci dit je ne suis pas inquiet, dans 80 ans de toutes façons je ne serai plus la pour voir si le manche a tenu...

Amicalement
Patrick

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cactus74.blogspot.fr/
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2701
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Mer 9 Jan - 14:21

Oh-oh; je ne suis expert en rien, juste curieux et attentif, comme vous tous.
Aussi tu peux relire mes précédents post; je ne dénigre aucunement les qualités sonores de ces instruments qui se démarquent nettement des productions très aléatoires qu'on avait avant.
Ma seule inquiétude concerne la durée de vie de cet assemblage (et jusqu'ici personne n'a entendu parler d'une casse de manche à cet endroit, donc on peut imaginer que ça tiendra longtemps).
Pour moi il est clair que cette simplification du mode de production est un des facteurs qui permet de soigner d'autres points, tout en vous proposant un tarif compétitif.
Un assemblage traditionnel aurait certainement impliqué un prix trop proche de la gamme au dessus...?

Michael Messer à réussi son job, et peut-ètre fier de proposer du bon son dans cette gamme de prix; j'aurais surement aimé jouer ces instruments, si ils étaient apparus quelques années plus tôt ouin ! mais j'ai du me contenter de ce qu'on trouvait à l'époque, puis j'ai sauté directement à la case au dessus........
(mais j'aime toujours autant mon vieux Johnson Patrice...et bien que j'ai touché d'autres instruments de ce type, même plus chers, je pense que je ne m'en séparerai pas de si tôt...et l'assemblage est bien "normal", par contre j'ai eu du boulot pour remettre en ordre tout le reste...).

Je pense qu'après tout ce que j'ai fait subir à ma gratte, en dix années de route dans la rue par tous les temps; un assemblage de ce type aurait peut-être faibli? (mais je reste dans la supposition!)
Mon utilisation est vraiment extrême, peu de gens en demandent autant à leur instrument en général.

Je mets juste un peu de lumière là dessus car; ça me semble important que chacun sache ce qu'il achète, en l’occurrence: pour le prix on ne va pas demander la même chose que ce qui vaudrait plus cher.
Souvent sur le forum, on est un peu dans le flou sur ce point, et l'idée qu'on se fait est facilement erronée, par ce que nous disent les uns et les autres, les marchands nous noient facilement dans le brouillard, car on a peu de références (trouver un instrument ancien, en bon état de conservation, pour pouvoir le comparer, est quasi-impossible), donc on se forge une opinion comme on peut...

Puis on entend des échos assez partagés...mais c'est très subjectif....on a chacun nos attentes, nos sensibilités; ce qui ne satisfera pas l'un comblera peut-être l'autre...

Mais d'après quel étalon se base-t'on pour émettre un avis clairement objectif????...moi il m'a fallu des années d'essais et de comparaisons pour commencer à comprendre ce que je suis en droit d'attendre d'un bon résonateur...(et un bon résonateur ne sera peut-être pas LE résonateur qui va entièrement me combler, et me correspondre pleinement!).

Toujours garder cette marge de recul, et vérifier par soi-même!

D'après moi, si Michael Messer s'est engagé; je ne pense pas que ce soit pour se retrouver avec des retours de garantie en pagaille...ça doit certainement être honorablement viable dans le cadre d'une utilisation "normale".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Mer 9 Jan - 22:22

Je ne souhaite denigrer PERSONNE; ceci dit cette ( j'allais dire assemblage , mais non ça n'en n'est pas un) aboutage n'a rien a faire dans un instrument ; AUCUNES professions ( charpentier , menuisier, ebeniste , luthier ) utilise ce procedé , car pas fiable.... DE plus, le sustain est directement visé car les vibrations traverses une "cicatrice" a cette endroit et se voit donc alterer (perte de certaine frequences ).. . Les avantages sont pour la rapiditée de fabrication, uniquement.Mais bon, ne soyons pas gourmant , a ce prix, c'est tres suffisant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bukka Blake
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 48
Localisation : Varennes sur Seine
Date d'inscription : 23/04/2005

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Sam 12 Jan - 14:03

Alors je viens de regarder par l'ouie de mon single cone Republic et... c'est tout à fait ça ! Le manche présente cette ligne franche et nette avec bois n'ayant pas la même teinte.

Par contre
MIG a écrit:
DE plus, le sustain est directement visé car les vibrations traverses une "cicatrice" a cette endroit et se voit donc alterer (perte de certaine frequences )..

==> Et bien je ne constate pas ça, le sustain et la reverb sont superbes. Pour l'instant ? (conditions JAMAIS extrêmes d'utilisation sourire )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Mer 16 Jan - 14:51

La perte ( ou alteration) du sustain peut etre comparée que si tu change le systeme d'assemblage sur le MEME reso....
Je n'ai pas dit qu'il n'y en pas avec le "bois de bout" ,mais si sur ton reso il avait mis un neck conducteur ben t'en aurait plus victoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emeurant
Bavard


Nombre de messages : 32
Localisation : Suisse - Vaud
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Mer 16 Jan - 21:45

J'ai essayé 3 Regal récentes et toutes les 3 présentaient un défaut de droiture du manche au niveau de la jonction avec la caisse. C'est sans doute un problème de séchage plus que de type d'assemblage.

Ma johnson asiatique et récente (et commandée à l'aveugle sur le web) ne présente heureusement pas ce problème.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluejack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 51
Localisation : Couramiaud land
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Jeu 17 Jan - 17:52

Salut a tous.
Alors je viens de jeter un oeil par l'ouie de mon republic single cone et.....
ben moi aussi j'ai ce procédé de montage.
2 bouts de bois bien differents.

Question:
Les petites pieces qui tiennent ce bout de bois, en appui sur le dos de la caisse,
m'ont l'air un peu "cheap". Serait-il bien de les changer et de faires des supports
avec un bois dur ?


Autre question:
Sur les resos, genre duolian des années 30 ou 40, les manche ne sont-il pas d'une piece ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://svp42.free.fr/
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Jeu 17 Jan - 20:30

Les petites pieces de bois dont tu parle ( les fameux mushroom), n'ont pas lieu d'etre changer, leur but etant de rigidifier le fond des reso metalliques; si tu voyait ce qu'ils mettaient dans les vintage..... .
les vintages etait assembler par tenon et mortaise , le neck rentre dans le talon, le tenon du neck etant de biais pour augmenter la surface de collage.
Les manche + neck usiné dans la meme piece de bois est trop long a fabriquer de plus les deformation naturelles du bois ce retrouve augmentées victoire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluejack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 51
Localisation : Couramiaud land
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Jeu 17 Jan - 20:47

Merci Mig d'avoir eclairer ma lanterne. à bras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://svp42.free.fr/
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2701
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Ven 18 Jan - 17:21

Un manche "conducteur" d'une seule pièce serait bien plus fragile sur un résonateur...les départs de fissures seraient nombreux autour du talon; surtout dans les angles, dans le creux du talon... compliqué à expliquer...
Sur une électrique c'est possible car le corps de la gratte est juste de la masse rajoutée autour du manche...ici, ce serait l'inverse (car le Stick est bien plus étroit que le manche lui mème....) donc une erreur.

D'autre part, la clé de l'émergence de ces instruments fabuleux est l'aspect économique de leur mode de fabrication...effectivement un manche conducteur (en imaginant que ça aie pu ètre une solution possible) nécessiterait des buches bien plus longues, donc plus chères, et génèrerait beaucoup de pertes (bien que chez National, à l'époque ils aient prouvé à quel point tout était machiaveliquement recyclé, rentabilisé, économisé!!!!

Exemple: les repères de touches taillés dans des chutes de binding, les sillets ébène taillés dans les chutes de touches, les fameux coverplates expérimentaux rotatifs à crochets, les manches bakélite, les touches phénoliques, et la multitude d'assemblages hasardeux avec la pièce qui était disponible sur l'établi à ce moment là, le fait de concevoir une presse capable d'emboutir table et éclisses dans la même feuille de tôle...."économique" était le maitre mot, (et souvenons nous que la légende raconte que c'est un des points de conflit entre Dopyera et Beauchamp!) et ce mot est la clé de bien des mystères...

(sans me placer en maitre de conférence, car je sait que la plupart qui lisent ce sujet sont au courant de ce que je vais expliquer, mais ça me semble important de le répéter...)

Faut pas oublier que c'est le single-cône qui a sauvé National de la crise de 29...avec seulement 29 dollars vendu par correspondance jusqu'au fin fond des cambrouses....bien que ce soit le tricone qui ait déclenché la machine, et permis de réunir les fonds pour démarrer; bien plus cher il s'adressait surtout aux professionnels ou aux riches, et cette part de marché seule a été vite comblée dans les premières années...le tricone à vite représenté un chiffre de vente moindre face aux single-cônes; tout simplement car super moins cher!!!!
Mr Beauchamp à vite compris ça entre deux cuites...et est allé déposer ce brevet de cette idée géniale que Dopyera avait laissé de côté en ne croyant qu'au Triplate si subtil face au single-cône, qu'il devait surement voir comme une espèce de Franckenstein monstrueux entre banjo et guitare, si tapageur, si rustre!
Si...........Economique!!!!

Mais il faut voir plus loin pour expliquer que les "mushroms" à l'intérieur soient depuis toujours en contreplaqué à deux balles, qui si ils ne sont pas "nobles" à nos yeux ont l'avantage d'ètre plus souples qu'un bois dur, donc épousent la forme du dos en douceur, et se comportent idéalement entre souplesse et rigidité...tout se joue sur cet équilibre dans les caisses de réso....il était pas fou Mr Dopyera, rien laissé au hasard!

Au niveau du sustain; si sur une électrique c'est plus évident (car le micro va chercher les toutes dernières vibrations de la corde pour nous les rendre audibles), sur une acoustique, la différence se jouerait sur un laps de temps si bref, que je doute personnellement avoir des oreilles assez fines pour m'en rendre compte...et en plus on parle de résonateurs (donc isolons les Single-cones au sustain plus cout...enfin ça dépend...).

En matière de sustain je pense que si il y a des points à surveiller très attentivement, c'est plutôt au niveau de l'état des sillets et frettes.

La différence sur ce point entre ce mode d'assemblage (républic), et l'ancien, ne change pas grand chose; dans les deux cas on a deux parties bout à bout, les fibres ne sont pas continues de toute façon...(pensons aussi au fait qu'à l'intérieur des Tricone "square-neck" (anciens) le stick est séparé du "manche"; et au niveau sustain elles ont pourtant fait leur réputation..............chez les résonateurs on est souvent loin du cadre des principes de lutherie traditionnelle, ou de la logique la plus évidente pour nous).

Le seul point qui peut sembler mis en jeu par cet assemblage concerne LA RESISTANCE MECANIQUE (et encore une fois; je reste dans la théorie car jusqu'ici rien n'a encore été prouvé...).

Et sur les défauts de jonction constatés; sur une régal neuve, l'assemblage bâclé très vite.... c'est habituel...il faudrait renverser plus précisément le manche en arrière pour réaligner la touche correctement......souvent aussi, les manches ne sont pas centrés (sur les copies); par contre je me demande toujours si c'est à cause du talon qui mal taillé génère un trou décalé pour ne pas avoir à le retailler, ou si c'est que le trou n'étant pas centré au début, on lui a adapté un manche taillé en conséquence?
Dans les deux cas c'est dommage... enfin....c'est ........Economique!............ si on payait une peu plus cher, peut-être qu'on aurait le temps de soigner l'assemblage final?...oui mais peut-être qu'on préférerait acheter la gamme au dessus...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
Bukka Blake
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 48
Localisation : Varennes sur Seine
Date d'inscription : 23/04/2005

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Sam 19 Jan - 15:55

sebastopol a écrit:
sans me placer en maitre de conférence, car je sait que la plupart qui lisent ce sujet sont au courant de ce que je vais expliquer, mais ça me semble important de le répéter...)

1) Continue à te placer en maitre de conférence !
2) Non, je ne suis pas au courant de ce que tu m'apportes comme connaisance, bref, grâce à toi, je me coucherai moins bête ce soir.

En conclusion et en un mot : MERCI bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bukka Blake
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 48
Localisation : Varennes sur Seine
Date d'inscription : 23/04/2005

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Sam 19 Jan - 15:57

MIG a écrit:
La perte ( ou alteration) du sustain peut etre comparée que si tu change le systeme d'assemblage sur le MEME reso....
Je n'ai pas dit qu'il n'y en pas avec le "bois de bout" ,mais si sur ton reso il avait mis un neck conducteur ben t'en aurait plus victoire

Eh ben je te dis qu'une seule chose : si j'en avais plus, je serai drôlement emmerdé ! Et du coup je comprends ce que dit Sébastpol dans le mail juste au dessus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluejack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 51
Localisation : Couramiaud land
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Dim 20 Jan - 12:25

Ben....tout comme Bukka, un grand merci a toi Sebastopol !
Mon savoir ne cesse de s'enrichir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://svp42.free.fr/
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2701
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Dim 20 Avr - 21:03

Hé bien voilà une belle démonstration du point auquel il faut toujours se méfier de ce qu'on croit savoir, et de ce que disent les autres:

(Avec mes excuses pour toutes mes conclusions hâtives)

Je suis tombé sur un tricone Johnson dans un dépôt vente...(pas très cher- pas très jouable......).
Le manche n'étant pas centré (comme bien souvent: sur certains exemplaires la touche est fixée plus près de la grille des aiguës, ou bien du côté basses...).
Il y a une bosse sur la touche à la jonction du manche avec le corps: en jouant la 10ème case on obtient la note de la Treizième hihi ! ...et des basse inexistantes...un son "creux" malgré les cônes en bon état.

Je me suis dit que le prix à payer serait certainement rentabilisé par l’expérience de farfouiller là dedans jusqu'à ce que ça marche...
Et après quelques coups de tournevis je découvre qu'on s'est tous plantés:

Les Johnson sont assemblés de la même façon que les Républic!
(C'est un exemplaire assez ancien donc je pense qu'on peut généraliser)
Enfin pas exactement de la même façon:
le "neck-stick" est collé directement contre le talon, sans le petit bloc de réserve de 4 cm taillé en bout de manche comme vu plus haut dans le sujet....
Ce qui le rend invisible une fois monté (mème en regardant par les ouïes) car les éclisses ne plaquent jamais au creux du talon (sur un résonateur seules les parties externes du talon sont en contact avec les éclisses, le talon est creusé plus proffondément au milieu)...
En observant par les ouiës on peut effectivement voir les deux teintes de bois différentes mais pas possible de détecter le joint de colle... visuellement on peut croire à un montage normal.

On pourrait même penser que les "républic" sont plus solides grâce a cette plaque en feraille, ce renfort vissé derrière l'assemblage côté dos?

" />
" />

Du coup pour le mystère de ce manche rarement centré, je pense que le creux tu talon doit être vaguement amorcé par une machine rotative pour avoir le moins de coups de ciseau à donner...(comme chez National-Reso-Phonics, dit en passant...).
(Voir les vidéos "how its made" de NRP sur U tube.)

C'est à ce moment là que ça doit foirer; une petite erreur de trois millimètres en bout de manche, et on se retrouve avec la touche qui doit passer par dessus l’ouïe..... car le corps ne se retrouve pas sur l'axe central.
Mais ils ont essayé de rattraper le truc après montage.... en enlevant un peu de bois au niveau du talon; donc obligé de repercer la table un peu plus bas (voyez les trous en forme de 8 sous la touche:

" />
(Super pour la justesse de l'intonation....merci...car la longueur de cordes est faussée)

Ah et tant qu'on y est remarquez la planéité du neck-stick sur lequel la plateforme-soundwell est censée reposer:

" />

et la plaque qui reçoit les vis traversant la touche (masqués par les repères); très grossière en CP très mou...échancrée pour se glisser entre la table et le stick; oui mais trop échancrée...il y a un vide entre le stick et la plaque...
" />
" />

Du coup une fois le stick aplani, et plusieurs recalages car le sound-well était aussi déformé...une belle plaque taillée dans du cp bouleau, un assemblage simplement en regard du bon sens, que rien ne force mais que tout soie bien bloqué; les basse sont enfin apparues; le son reste assez dur car je pense que l'angle de renversement est trop important...d'où cette bosse sur la touche; il manque trop de bois au talon!

De toute façon ce manche est inutilisable, car raccourci, la touche à été abimée au montage.....
Une belle occasion de me fabriquer un beau manche recentré, en corrigeant le diapason avec une jolie touche, et pourquoi pas une tète en regard de ce qui serait cohérent avec ce type d'instrument. hmmm 

J'ai le bois, j'ai les outils...mais il m'a fallu un an avant d'arriver à vous poster ces images.... mon oeil

Conclusion, avec ce que j'ai fait subir à ma guitare depuis dix ans; je peux affirmer que ça ne risque absolument rien!
Même à cuire en plein soleil...oui j'ai essayé ça aussi...ou sous la neige...


Dernière édition par sebastopol le Mar 29 Avr - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
Bukka Blake
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 48
Localisation : Varennes sur Seine
Date d'inscription : 23/04/2005

MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Lun 21 Avr - 17:49

Je poste après avoir lu une première fois : j'ai rien compris !
Mais comme à chaque fois que je t'ai lu - soyons sérieux un instant - ce que tu écris est plus que digne d'intérêt, je vais m'obliger à te relire. Le seul ennui, c'est que tu es technique et alors moi, je ne le suis pas en ce domaine ! Salopiot !  sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2701
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Mar 22 Avr - 9:44

honte C'est vrai que je ne suis pas toujours très clair dans mon discours...mais je suis à ton écoute si je peux éclaircir un point ou l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2701
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   Mar 29 Avr - 17:12

Ah il semblerait que la première mouture de chez "Continental" était assemblée de même façon...
par contre j'ai déjà vu deux ou trois continental explosées....en voici une sauvée par un membre du forum de Michael Messer:
http://michaelmesser.proboards.com/thread/4873/1993-continental-tricone-rehab

Curieux ce neck stick de forme arquée...c'est d'origine si-si j'en ai vu une autre démontée...mais je crois qu'ils ont modifié ça ensuite...
Autre différence des continental avec les Johnson: la plaque placée à l’intérieur sous la touche ne s'insère pas dans le manche.
Chez Johnson et Amistar cette plaque présente une languette qui se glisse sous la touche et nécessite une vis cachée sous le repère de la douzième case (je glisse ça car c'est assez drôle au démontage...quand on cherche partout en se demandant par où ça tient!).

(Je vais de ce pas reformuler un ou deux détails qui ne sont pas très clairs dans mon constat précèdent.) honte 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avis sur les faiblesses des manches des copies issues d'asie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Types ES335 des avis sur les différentes copies ?
» Port Aventura - Avis -
» Votre avis sur Harley Benton HBN 100 SVP
» besoin d'un avis sur l'ampli FENDER G-DEC 30 III
» avis débutant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: les instruments :: les résonateurs : National, Dobro et affiliés-
Sauter vers: