Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Remise en état d'une guitare 12 cordes Melody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
scutigere
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 33
Localisation : Tonnay-Charente (Delta charentais - 17)
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Remise en état d'une guitare 12 cordes Melody   Sam 11 Aoû - 2:44

Je profite de cette section pour vous montrer une vieille mémère que j'ai ressortie du placard...

Je précise avant toute chose que je n'ai malheureusement pas pu prendre de photos lors de cette restauration, tout simplement car je n'avais pas d'appareil sous la main sur le lieu de bricolage. Je m'en mors les doigts, mais bon on ne peut pas revenir en arrière. Vous aurez au moins le récit, c'est mieux que rien, et les photos après la remise en état...

J'ai donc acheté cette guitare 12 cordes sur une brocante pour 20€ il y a bientôt 5 ans. C'est une guitare de marque Melody, fabriquée en Italie. Elle doit dater des années 70 d'après mes recherches...
Quelques vieilles cordes rouillées y étaient encore montées. Plus de sillet de chevalet. Il manquait presque 1 cheville sur 2, et beaucoup étaient fendues. Les mécaniques étaient salement grippées.

Elle présentait un problème de taille, et malheureusement fréquent sur les 12 cordes qui ont mal vieilli: la tension des cordes, oubien un choc, je n'en sais rien, a fait complètement décoller le tallon sur lequel est vissé le manche. Car ce tallon (un grossier bloc de bois) était à l'origine collé à la caisse par 3 endroits:
- la table (de chaque coté de la touche, de la rosace jusqu'au bord de la table)
- l'éclisse
- le fond.
Or quand je l'ai récupérée, le talon était complètement décollé de la table et des éclisses, et il ne tenait plus que par le fond de la caisse. Ce qui fait que toute la tension des cordes était supportée par le fond, qui en plus est constitué d'un bois assez fin... Résultat le dos présentait des craquelures sur le verni tout autour de la plaque de fixation du manche (voir photo 6).
Aussi la table s'était déformée de chaque coté de la touche, et à l'extrémité au bord de la rosace elle était remontée de 5 mm!!!
La première chose que j'ai faite a été de démonter les cordes pour soulager le talon.
Puis le temps est passé, et la motivation avec. Resultat la guitare est restée... 5 ans au placard. J'ai même bien failli m'en débarrasser plusieurs fois... Oui j'ai honte.

Puis la semaine dernière, je suis retombé dessus. Ayant quelques jours à perdre, c'était le moment ou jamais! J'ai donc décidé de m'y mettre.

Donc je ressors la guitare, petit coup de chiffon...
Objectifs:
- Recoller ce tallon qui flotte complètement,
- Tenter de redresser cette table de chaque coté de la touche.
- Fabriquer un nouveau sillet de chevalet
- Dégripper les mécaniques
- Parvenir à regler la guitare pour qu'elle soit jouable.

Le temps d'aller récupérer 4 serres-joints et quelques cales chez un pote, je sors la Titebond et c'est parti.

Je démonte le manche. Mauvaise surprise, la touche est décollée de
la 12è frette jusqu'au bout (coté rosace), et une section du manche (il est en 3 parties – voir photo) est décollée au meme endroit. Je m'occuperai de cela en dernier.

Donc recollage du tallon en 2 temps:
1er jour: recollage talon-eclisses, serrage 24h.
2eme jour: Je décide de retirer le pickguard: une grande plaque immonde en platsique bien épais, qui occupe presque tout l'espace du chevalet jusqu'à la touche. La plaque se décolle assez facilement, je parviens à retirer assez rapidement la grosse trace de colle jaune au white spirit, et sans abimer le vernis. C'est parti pour le recollage talon-table, qui devrait permettre aussi, grace au serrage, la remise à plat de la table autour du manche. Serrage 24h. Malheureusement lors du serrage, le verni s'est fendu sur une aile de la table... (voir photo 9)

Puis le 3ème jour recollage de la touche et d'une section du manche. Sechage 24 h.
Enfin 4ème jour, dégrippage des mécaniques (bombe lubrifiant silicone), remontage du manche, montage d'un jeu de cordes neuf. Je monte la corde de mi, et là horreur, je constate que la corde est à quasiment 1cm au dessus de la 12ème frette. L'angle manche/table n'est pas bon du tout... Heureusement c'est un manche vissé. Je dévisse, et j'insère une cale en bois de 1,5mm sous le talon. Je resserre le tout et remonte le mi. C'est bon on est à 2mm de la 12ème frette.
Je monte le jeu de cordes entièrement, non sans crainte je peux vous le dire... Le stress monte d'un cran à chaque corde tendue... le collage va-t-il tenir?
Une fois le jeu de cordes monté, il est temps de fabriquer le sillet de chevalet. J'insère le bout d'os que j'ai préalablement mis aux cotes, et je trace les repères pour tailler les rainures. Une fois le sillet terminé, je retends les cordes et j'accorde la guitare. J'envoie un premier coup de médiator pour gouter le son... non di diou! c'est pas mal du tout, je suis agréablement surpris.
Reglage du manche: les cordes sont encore trop hautes, le manche est un peu trop courbé... Et là je réalise que je ne sais même pas si le truss-road fonctionne...
Je démonte la plaque sur la tete... très chiant, elle est bombée et les cordes sont bien plaquées dessus, je galère bien pour la retirer. J'essaye le truss road, suspense... déjà ça tourne... et en plus ça agit! Une fois la bonne courbure trouvée, j'ajuste la hauteur du sillet de chevallet, reglable par deux vis! Pratique Patrick! Gràce à ça je peux affiner parfaitement le reglage, c'est top.
J'accorde la guitare, en open de ré (D.A.D.G.A.D), et c'est parti.

Ca y est, un petit coup de polish, la guitare est prète pour une nouvelle vie.

Place aux photos!

Voici donc la guitare après remise en état, dans son ensemble. De forme Dreadnought, un look assez Rococo et désuet (et encore c'était pire avec le pickguard). Une guitare assez lourde: 3,1kg, et une caisse très épaisse (de 10 à 12cm)


Il s'agit donc d'une guitare de marque MELODY, modèle 1200, fabriquée en italie dans les années 70:


Voici une vue de la caisse, finition sunburst type « Cherry », avec un vernis bien dur, assez épais (bien trop...) typique sur les guitares des années 70:


Voici un gros plan sur le chevalet, assez moche ma foi, bien gros et épais, en forme de banane. Le bois par contre est superbe, un genre de palissandre aux veinage bien contrasté. Le sillet est très gros lui aussi, en os, et il est reglable en hauteur par 2 vis. Les chevilles d'origine étaient mortes, je les ai changées:


Voici la jonction caisse manche. On peut voir 2 fissures de vernis aux 2 coins:


Voici la plaque de fixation du manche et ses 4 grosses vis. Les craquelures du vernis laissent imaginer la force qu'a du subir cette zone:


Une vue génégale de dos, il semble assez fin. Il se déforme rien qu'en appuyant dessus. la partie la plus abimée de la guitare. Sur tout le tour elle est parcourue de fissures de vernis:


Voici les éclisses. Comme pour le dos je n'arrive pas trop à savoir de quelle bois elles sont faites. Je soupsonne même un plaquage recouvert d'un photoflame:


la photo qui suit montre la zone du talon, le gros bloc de bois brut visible sous le manche. On peut voir aussi la structure du manche, en 3 sections, avec une sorte de renfort en métal d'environ 2cm sous la touche.
De chaque coté du manche, le collage en pression a permi la parfaite remise à plat de la table, bien que sur la gauche, on voit nettement la belle fissure de vernis apparue lors du serrage:


Gros plan sur la touche, en palissandre, au joli veinage bien zébré, comme le chevalet:


Gros plan sur le gros sillet de tête en métal s'il vous plait. Certaines rainures ont été élargies, je pense que la guitare a du être montée en 6 cordes à une époque de sa vie. Juste à côté, la frette 0:


Gros plan sur la tête, bien lourde. Elle est ajourée, ce qui donne un coté très rustique à la guitare:


Les mécaniques, bien robustes elles aussi, meme les clés sont en métal. Un bon coup de dégrippant leur a fait le plus grand bien:


Face arrière de la tête:


...Une guitare prête pour une nouvelle vie:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipes
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3254
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Remise en état d'une guitare 12 cordes Melody   Sam 11 Aoû - 16:49

Ca ressemble beaucoup à une Framus en fait j'en avais une dans mes jeunes années que j'adorais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mojo.fr
 
Remise en état d'une guitare 12 cordes Melody
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remise en état d'une guitare 12 cordes Melody
» guitare fretless slide 10 cordes
» Besoin d'un conseil pour une guitare cordes nylon de qualité
» commandes de cordes newtone
» La douze cordes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: lutherie et bidouilles :: constructions et réparations-
Sauter vers: