Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un tricone chez le Barnum Circus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2679
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Un tricone chez le Barnum Circus   Mer 30 Nov - 13:10

Voilà j'ai craqué sur un bouquin super beau(50 cm/7kilos!); dans lequel j'ai fait une trouvaille étonnante:
"The Circus 1870-1950" chez Taschen par Noel Daniel
Ce bouquin donne un aperçu de la vie du monde du cirque, et donc du spectacle vivant d'avant le mass média...
C'est fabuleux à quel point les USA ont gardé mémoire, par rapport à nous en europe.
Je pense que les idées de méfiance par rapport au nomadisme y sont pour quelquechose alors que ce mode de vie est plus normal au pays des chariots bâchés.
Et au détour d'une page; qui voilà?
Au milleu des avaleurs de sabres, dompteur de fauves, femmes à barbe, et homme canon: (en bas à droite)

juste à cöté de l'intrépide lanceur de couteaux, et au millieu de danseuses de hula qui semblent, pour la plupart, n'avoir de "natif" que leurs ukulélé.


La compagnie Sells sera rachetée ensuite par Barnum et y on retrouvera certains artistes déjà présents comme la femme la plus grosse du monde, Kookoo l'homme oiseau et d'autres....

(on notera la vison dérangeante d'un homme grimé en noir façon "minstrel" à l'arrière plan, tradition tristement vivace jusque très récemment dans le show business)

Un peu plus loin dans le mème bouquin on retrouve une autre femme-vénus jouant de la steel double manche avec les pieds:


Peut-ètre que cet anonyme serait la fameuse Jane Wisnant (jouant sur résonateur dans le bouquin de Bob Brozman) quelques années après l'arrivée de l'électricité?

Et tant qu'on y est voiçi la plus célèbre des femmes sans bras Frances O' Connor qui a tourné dans le film monument de Tod Browning "Freaks" qu'on devrait revoir plus souvent...surtout par les temps qui courent, histoire de réfléchir un peu à la discrimination, et à la différence!


Détail de la "bannière" sorte de programme peint sur des tentures devant lequel le public faisait la queue, montrant le groupe de "natifs hawaïens".......il faut repenser qu'a cet époque, le cirque était le seul accès à la connaissance du monde dans les cambrouses isolées, pas de télé........et les cultures lointaines étaient souvent au titre des attractions proposées.


Vous allez me dire que ça a un côté malsain, mais plus je me documente sur l'histoire du spectacle en général, plus je découvre que ces gens aux particularités physiques étonnantes, qui se produisaient dans les "sideshow", étaient clairement considérés comme des artistes à part entière.
Ce qui dans un autre cadre de vie aurait été source de marginalisation, considéré comme un handicap, pouvait se renverser et devenir une affirmation de la différence.

C'est ce mécanisme qui me fascine; comme dans le blues...cette horreur-douleur-solitude, point de départ qui sera transcendé, et transformé en beauté universelle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tricone chez le Barnum Circus   Mer 30 Nov - 13:33

SUPERBE documentation, recherches et travail de photo synthèse Sebasto!
je ne connaissais pas le nom de la "steeleuse" sans bras, cette photo m'a toujours dérangé dans le bouquin de Bob. J'ai bien noté la triplate "spanish" 1927/28
("stud" tailpiece) montée en Hawaiienne avec un réhausseur. (guitare triplate manche rond avec mécaniques inversées pour le jeu à plat)
BRAVISSIMO!
Revenir en haut Aller en bas
guitjo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Un tricone chez le Barnum Circus   Mer 30 Nov - 16:24

Vraiment intéressant!
Le joueur de tricone me fait penser à un des joueurs en photo dans le livre de Bob Brozman, de tête je ne saurais dire lequel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Un tricone chez le Barnum Circus   Mer 30 Nov - 16:38

Hawaai: à partir de la fin XIXème, c'était le coin "exotique" des américains: vraie république bananière (Dole, ça vous dit quelque chose?). Un peu comme les Antilles pour la France... pas étonnant que la musique hawaïenne ait été la musique exotique par excellence des ricains...
Les "femmes sans bras": êtes-vous sûrs qu'elles étaient sans bras? c'est du cirque, après tout...
la classe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2679
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Un tricone chez le Barnum Circus   Mer 30 Nov - 23:30

bravo ! Ah pascal quel œil de lynx!

Hum; c'est vrai que les plus beaux coins du monde sont rapidement tombés sous la main d'une sacrée bande de pourris...(j'ai de la famille en Martinique, et vu de l'intérieur c'est sidérant de voir le même système imperturbablement installé, une petite caste de nantis ont main basse sur tout un peuple........."en france"....aujourd'hui!!!!
Z'avez entendu parler du Chlore de Caunes? un super défoliant militaire utilisé dans les bananeraies, en fait le stock d'"agent orange" qui trainait après le vietnam....donc pas cher, livraison juste à côté.
J'ai vu ce truc balancé en hectolitres depuis des hélicoptères en rase mottes toute la journée...tout l'écosystème...nappes phréatiques etc... en présentent des traces, on mesure une recrudescence dingue des cancers, entre autres...et ça fait pas un bruit............c'est loin.......la Martinique.
Que dire de Tahiti, du beau boulot aussi....

On peut se réjouir que le bouquin que je suis en train de lire soit au programme au collège; un truc regroupant les comptes rendus-impressions des premiers voyageurs à avoir débarqué en polynésie, on y découvre avec quelle bêtise les occidentaux ont balayé sans vergogne toute une culture en très peu de temps, installant ces missionnaires pour gérer les richesses.
Mais aussi quelques justes du siècle des lumières qui arrivaient là fascinés, Gauguin et Jack London sont dans la liste de ceux qui donnent de matière à rèver de cette époque....
"Le voyage en polynésie" de jean-Jo Scemla chez Robert Laffont (1200 pages)

Ces filles n'avaient manifestement pas de bras, Barnum avait recruté toute une compagnie de phénomènes naturels surprenants les fameux "Freaks" avec l'homme caoutchouc, le microcéphale, les géants ou lilipuciens, les hommes léopards l'homme à deux corps....moi aussi j'ai été choqué au premier abord; mais à y réfléchir.......nous sommes tous des monstres, non?
Cependant dans le même bouquin on découvre aussi pas mal d'attrapes nigauds, dont la fameuse femme sans jambes (enfin avec ses jambes qui traversent un guéridon habilement découpé...).

La légende attribue à Barnum la fameuse phrase "il nait un pigeon toutes les cinq minutes"...encore étudiée dans les écoles de commerce...et de vente de guitares????

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tricone chez le Barnum Circus   Mer 30 Nov - 23:42

... Heu la femme la plus grosse du monde, c'est plus elle, elle est dépassée maintenant, limite normale.
(Moi aussi ma tante elle est de la Martinique)
Revenir en haut Aller en bas
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Un tricone chez le Barnum Circus   Jeu 1 Déc - 3:19

Sublime Sebastopole! à bras
Comme la photo que nous avait trouvé Osteel d'un des frêres fratellini et son triolian! On est en pleine fantasmagorie, j'adore ça
! stress kwa !? danse ouin ! beuleu clown
Ça me fiche la chaire de poule!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2679
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Un tricone chez le Barnum Circus   Ven 2 Déc - 9:55

hihi ! moui c'est vrai que le gabarit est un peu light maintenant...
Ah pascal; par contre si on se met à causer de cocotiers et de colibris on va y passer des heures!!!!!! haha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un tricone chez le Barnum Circus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un tricone chez le Barnum Circus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un tricone chez le Barnum Circus
» "Cyril Lefebvre & Gino Bordin" radio podcast
» maisons d'hotes (circus rolando)
» Construire un home studio chez soi
» Upgrade d'un tricone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: les instruments :: les résonateurs : National, Dobro et affiliés-
Sauter vers: