Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Restauration d'une vintage style O

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lionel
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2825
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Restauration d'une vintage style O   Mer 23 Nov - 12:40

http://www.les-grandes-guitares-acoustiques.com/t739-national-style-0-de-1930
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Mer 23 Nov - 15:43

Ouch!!!!!!!!! le Nettoyage de la caisse avec de la laine d’acier n°00000 c'est très osé.
(le nickel n'est épais que d'un micron et demi)
Moi j'en ai eu un dans cet état, et l'ai bien récupéré avec de "l'Alfachrome" (pâte pour les chromes des motos) et du "Ouator" objets précieux.
Bien moins abrasifs! Et surtout ça ne raye pas.
Le fait de ne pas démonter le manche peut être très dangereux pour la caisse également, mais c'est vous qui voyez...
Revenir en haut Aller en bas
guitjo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Jeu 24 Nov - 11:36

Vous m'avez devancé, ce n'est pas le même pseudo mais c'est le même bonhomme: moi sourire

Je vous rassure tout de suite, la laine d'acier n'a absolument pas rayé la caisse (je n'y suis pas non plus allé comme un sauvage!). J'ai fait des essais avant de me lancer: pas de trace la classe

Par contre je ne comprends pas l'histoire du manche et de la caisse hmmm
Toutes les étapes ont été réalisées alors que les cordes n'étaient pas en tension, et j'ai préféré ne pas toucher au manche afin de le laisser dans sa configuration d'origine, on dit bien qu'un National est un équilibre subtil entre la caisse, le réso et le manche. Je suis curieux d'avoir l'explication.

Je vais mettre les photos ci-dessous (je comptais faire ça ce week-end).

Comme je le dis sur le lien posté, j'ai fait cette "restauration" dans l'optique de respecter au mieux l'instrument et ces caractéristiques d'origine, sans faire de "relic", juste essayer de lui redonner une seconde vie à bras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guitjo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Jeu 24 Nov - 11:47

Pour commencer : avant/après






Alors : l’état des lieux :

Déballage du colis, je découvre le flycase d’origine dans un état on va dire « avec du vécu » (en clair j’avais peur de ramener la gale dans la maison). La guitare était telle qu’attendue : la caisse en laiton+ nickel est entièrement « piquée » les dessins sont à peine visibles, le manche et la touche (en érable les 2) sont recouverts d’un épais vernis rouge (avec coulures sur la tête), les filets sont absents (défaut fréquent sur les National des années 30, dans le bouquin de Brozman on voit une photo de Son House qui joue un Style 0 de 1931 avec les filets en extrémité de la touche qui sont décollés …), les mécaniques ne sont pas d’origine, elles sont rouillées et sont très dures (en revanche ce sont bien des mécaniques « inversées »). L’intérieur du résonateur est dans un état de saleté impressionnant : un dépôt noirâtre recouvre le fond… ?...
Les bonnes surprises : le cône et le biscuit sont d’origine avec un très léger affaissement rattrapable, le manche est plutôt droit (ce qui est rare pour les manches avec touches en érable de l’époque), avec une action « classique » de résonateur (2,5mm à la 5eme, 3 à la 7eme et 4mm à la 12eme). Les frettes d’origine sont en très bon état comme le corps.

The beast:



1ere étape : - Nettoyage de la caisse avec de la laine d’acier n°00000 sur les parties récalcitrantes à l'eau savonneuse. Edit: autre option recommandée pour les décapages étendus:"l'Alfachrome" (pâte pour les chromes des motos) et du "Ouator" objets précieux.
Effet immédiat, la caisse retrouve son éclat sunny et révèle ses fameux palmiers (variation 2 sur les 8 existantes) qui coïncide avec le numéro de série pour situer la fabrication au milieu de l’année 1930.


2eme étape: décapage de l’affreux vernis au papier de verre 180-240-320 + décapant + acétone pour essayer de purger le vernis du bois (pas de photo) et passage au papier de verre 400 et 600.
Etape longue, on a le sentiment de ne jamais voir la fin !
Voici quelques photos du travail en cours :


3ème étape : « Ebènisation » de la touche. Cette partie de la rénovation m’a pris beaucoup de temps de recherche. Déjà essayer de comprendre pourquoi les touches des National Style 0 du début des années 30 ont le plus souvent cette décoloration de la touche :

National utilisait soit des touches en érable non teinté, soit du « dye mapple » c’est-à-dire de l’érable teinté à l’aide d’un colorant noir pour donner l’impression d’une touche en ébène. (j’ai eu de la chance National car faisait un 3eme style de touche, visiblement une espèce de mille-feuilles compressé de cartons…. Inutile de dire que ces touches n’ont pas résisté au temps).
Ensuite il a fallu trouver le colorant adéquat (en 1930, c’est Rickenbacker qui fournissait National). Stewmac propose le produit idéal, mais…………. Non exportable par avion !
Après des semaines de recherche, j’ai finalement trouvé une boutique de costumes et décoration pour cinéma en Allemagne qui en proposait !

Donc application méticuleuse au pinceau fin :




Tout de suite ça redonne de l’élégance !

Ensuite bouchage des trous de vis supplémentaires liés au précédent changement de mécaniques : remplissage avec de fins cylindres de bois enduits de Titebond et arasage au cutter.



Puis pose des filets de touche, commandés chez Stewart Mac Donald
Collage à la Uhu Hart et thermoformage au sèche-cheveux



Mise en place des cales et des serre-joints avant un séchage de 48h pour pouvoir attaquer la mise à niveau des filets en hauteur et en épaisseur (pas facile avec les frettes en place !)


Maintenant vient l’étape du vernissage. Là, pareil, il y a fallu se documenter study : quel type de vernis était utilisé par National en 1930 sachant qu’il est difficile de trouver un réso de cette époque avec un manche encore entièrement vernis, ce qui suggère un vernis très fragile. scratch
Au fil de mes recherches j’ai pu me rendre compte qu’une bonne partie des manches de Style 0 des années 1930 ont déjà été refaits.
S’agissait-il d’un vernis nitrocellulosique teinté ? D’un vernis au tampon ? D’un bois précoloré avant l’application d’un vernis incolore ?
Mike Lewis m’a gentiment répondu que les vernis de l’époque étaient très fins et très fragiles, ce qui m’a définitivement orienté vers un vernis nitro cellulosique teinté. J’ai lu très récemment dans le livre de Bob que la compagnie National avait entamé dès 1930 une politique d’optimisation de son processus en limitant le nombre de vis (façonnées à la main) sur la coverplate (c’est pour ça qu’il y a 2 types de fixation de la coverplate : soit 8 véritables vis comme sur le mien, soit 1 vis et 7 autres à « décliper ») et en diminuant le nombre de couche de vernis à appliquer sur le manche ! (d’où la fragilité du vernis…) joker

Une fois qu’on a dit ça c’est bien, mais comment on fait quand on débute et qu’on n’a pas de matériel de vernissage à disposition ????? Et bien on cherche des bombes de vernis nitro colorée ! Pas facile, peu de choix, relativement onéreux, mais bon pas le choix !

Pour commencer passage d’une sous-couche de « Fondur » (à la mèche de coton) afin de remplir les pores du bois mis à nu. Séchage 48h et ponçage

Puis voilà l’attirail des bombes de nitrocellulosique satiné :
Pour le Sunburst façon National (dégradé d’une couleur) : une bombe de tobacco brown, une bombe de light tinted pour les zones claires pour donner un aspect vieilli.
Pour la finition une bombe de vernis satiné incolore de chez Leking Merlin
2 à 3 couches par jour avec 2 heures de séchage entre chaque et ponçage au papier de verre 600-800 tous les jours



- Premières couches de vernis nitrocellulosique en bombe « light tinted » pour donner un aspect « vieilli »



Ajustement de la couleur en fonction des couleurs des National style 0 de l’année 1930 constatées (c’est très varié !) :




Cette étape est vraiment délicate, il faut être très patient et éviter les coulures.

Ensuite quand le vernis « teinté » est bien sec (1 semaine) application de 2 couches d’incolore et on laisse sécher 15 jours.

Après 15 jours de séchage, finition finale à l’aide de papier de verre 100-1200 puis 2000 à l’eau avec une goutte de liquide vaisselle :


Changement des anciennes mécaniques (déjà changées probablement dans les années 70-80) de mauvaise facture et peu fonctionnelles par les rééditions des mécaniques originales (National Resophonic) :



Photo de la tête au final après changement des mécaniques et pose d’une nouvelle décal de tête (waterslide) (plus vernissage à l’aide d’un vernis à l’eau pour ne pas dissoudre les couleurs)



En ce qui concerne l’intérieur de la bête :
nettoyage de l’intérieur : une couche noire de poussière, « sédiments » recouvre le l’intérieur. Nettoyage à l’eau.
« Cône » et « biscuit » originaux, cône légèrement « affaissé » mais que je garde pour le moment





Dernière édition par guitjo le Jeu 1 Déc - 12:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Jeu 24 Nov - 11:55

Bravo très beau travail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
Lionel
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2825
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Jeu 24 Nov - 13:46

salut,

J'ai une style O de 1932. Tu devrais peut etre essayer de changer le cone, s'il est affaissé. Tu peux aller voir Mike Lewis, de Fine Resophonic. Le mien a été changé et le son est bien meilleur. je suis curieux à propos des mécaniques car je compte dans les jours prochains acheter les meme chez National afin de changer celles d'origine. Se sont elles parfaitement ajustées à la guitare?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guitjo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Jeu 24 Nov - 14:17

Lionel a écrit:
salut,

J'ai une style O de 1932. Tu devrais peut etre essayer de changer le cone, s'il est affaissé. Tu peux aller voir Mike Lewis, de Fine Resophonic. Le mien a été changé et le son est bien meilleur. je suis curieux à propos des mécaniques car je compte dans les jours prochains acheter les meme chez National afin de changer celles d'origine. Se sont elles parfaitement ajustées à la guitare?


Pour les méca j'avais posé la question à Mike Lewis, car j'hésitais entre les NRP et les Stewmac "vintage", qui m'avait conseillé les NRP.
Comme tu peux le voir, le changement a été très simple et pour le moment j'en suis très satisfait avec une très bonne tenue de l'accord.
Pour le cône, j'avais également commandé un NRP de rechange, mais finalement je préfère attendre d'avoir l'opportunité de venir sur Paris avec le style O pour l'amener chez Mike Lewis afin qu'il fasse un réglage complet de la bête si il l'estime nécessaire.
Pour le moment il est complètement jouable, il n'est pas non plus totalement écrasé.

PS: promis, dans le doute je ne poserai plus une fibre de laine d'acier sur le corps de la belle à l'avenir, mais sincèrement quand j'ai fait les essais, je n'ai remarqué aucune différence (micro rayure, matification) et pourtant j'ai regardé à la lumière du soleil. J'avais lu des restaurations d'instruments à vents des années 30 à l'aide de laine d'acier 00000.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Jeu 24 Nov - 19:02

J'admire ton travail ainsi que les recherches faites (genre retrouver le dyer black, pas facile!)
Je dis simplement qu'ayant vu des centaines de National démontées chez Mike, il démonte le manche de la caisse lorsqu'il refait un vernis ou une touche.
(pas très complexe sur les vieilles il n'y a que 3 vis) Il rebouche après avec de nouveaux repères.
Simplement si un coup de papier de verre 400 dérape au niveau du talon tu n'endommages pas la caisse.
Mais ça s'est bien passé c'est le principal, et la finition est jolie. as tu gardé le decal d'origine? Les collectionneurs adorent ce genre de truc.
Je pense que les anciennes mécaniques rouillées datent milieu des années 90, Don Young les proposait dans son premier catalogue, ensuite il a trouvé mieux (celles que tu as) avec un nouveau fabriquant ... En Corée je crois.

Lionel les meca de Don Young rentrent parfaitement sur une National d'époque, elles sont faites pour ça, contrairement aux "stewmac vintage gold-je-ne-sais- plus-quoi", dommage, je préfère les stewmac de mon Dobro 27. Elles sont très bonnes en tenue.
J'ai eu 3 jeux de NRP sur différents style O et Trojan, no problemo.
En revanche sur le style O faut le modèle gravé.
Sur Duolian le modèle standard et Trojan standard avec boutons de mécaniques noirs. Tu peux les commander directement chez NRP ou Lenny. http://www.nationalguitar.com/catalog/guitar-tuners


Dernière édition par pascal le Jeu 24 Nov - 19:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
guitjo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Jeu 24 Nov - 19:36

Je comprends, la caisse était emmaillotée comme un nouveau né pour ne pas l'abîmer avec du papier de verre!
Pour le manche il y a certes 3 vis, mais il y a aussi de la hide glue pour coller la touche sur la caisse non?

Malheureusement, il n'y avait plus la decal ni même le moindre reliquat !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alekzo
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1193
Age : 40
Localisation : Ledo salinarius
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Jeu 24 Nov - 22:58

Tu nous avais pas signalé dans ta présentation que tu l'avais restauré, ce stylo !
Quel cachotier ce guitjo !!

En tout cas, toutes mes félicitations, car tu as su retrouvé un rendu vraiment fidèle de la tête et du manche !! kwa !? bravo !

Quant à ton cône, je ne peux que te conseiller de consulter Mike Lewis pour cela...
C'est l'homme de la situation pour régler une National d'époque, et ses cônes ont fait leurs preuves...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/lambdalex
dobropat
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 61
Localisation : quelque part dans la galaxie (mais surtout en Aquitaine)
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 1:13

super beau boulot bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docbarlow.com
guitjo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 11:43

Merci pour vos commentaires, cela veut dire que j'ai atteint mon but: lui redonner une seconde jeunesse, dans le respect de la tradition!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 12:01

J'ai retrouvé les mécaniques que tu avais des "National House brand" 3-on-a-plate: ($30)
Elles datent de 2004 (sur catalogue), mais elles équipaient déjà certaines NRP en 94/95, on peut les distinguer sur le premier catalogue "National resophonic guitar".
A l'époque c'était tout ce qui se rapprochait le mieux des "National" des années trente...
Le monde a changé (les prix aussi)!
Revenir en haut Aller en bas
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2685
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 13:57

bravo ! Re-bravo!
Vraiment émouvant de voir reprendre vie, dans le respect de la fonctionnalité et de la cohérence esthétique et historique.

Le piège des abrasifs qu'on utilise pour ravoir un métal c'est qu'on se fait "éblouir" par le résultat...à l'œil nu tout va bien mais au niveau microscopique chaque rayure génèrera une installation plus rapide de l'oxydation.
C'est un moyen rapide et efficace, mais un peu brutal mème pour les cuivres nickelés (les cuivres non traités ne risquent rien en revanche).
Rien de méchant si on prends soin de garder l'instru propre et à l'abri de l'humidité, c'est juste que si on la traite avec moins d'égard elle ternira plus rapidement...et comme cet instrument vivra plus longtemps que nous, il est probable que dans 80 ans un petit gars se dise que ça serait bien de passer un coup de laine d'acier pour faire briller....et donc génération après génération, la délicate gravure disparait dans les nuages, les exemples de National ternies sont trop nombreux hélas...la mienne a eu droit à ce traitement; et encore mieux: A LA MACHINE!!!! car un américain Texan, ça va pas utiliser un coton-tige pour astiquer l'argenterie!
(heureusement elle était si sale que le type a essayé, avec un "drémel", puis à la perceuse...pour finalement se décourager et la vendre crade directement...Dieu soit loué BUD était un peu fainéant!) il en résulte quelques zones légèrement floues sur une zone du dos visibles si on se donne la peine de faire jouer le contre-jour dessus.
Alors qu'un simple lavage aurait déjà fait le plus gros du boulot....

La bonne raison pour démonter le manche en cas de reprise du vernis (au delà des problèmes d'accès au coin-jonction avec la caisse, c'est aussi que lors de la pulvérisation, une dépression se crée dans cet angle, la peinture refuse de s'y déposer en tournoyant et surchargeant la zone environnant; on finit par y arriver en insistant).

Je crois pas qu'il n'y ait eu de colle entre manche et caisse, ........mais en fin de production ils ont essayé quelques combines peu regardante des spécificités, en visant gain de temps et donc d'argent...

Mais j'aurais fait pareil; j'aurais pas osé détruire les repaires pour accéder au vis...au moins le cosmétique, ce n'est jamais irréversible; la charcuterie c'est plus risqué! tooo

Mais quelque chose me dit que je n'aurais jamais eu le courage de m'y attaquer (et comme je connais l'adresse d'un luthier excellent, spécialiste de ces merveilles à résonateur, et tellement enrichissant à connaitre humainement que je n'aurait pas raté l'occasion...y a pas à dire; quand on sort de son atelier; on en sort avec beaucoup plus que seulement son instrument remis en parfait état!).

Ah Pascal, peut-ètre que tu pourra nous éclairer, il se trouve qu'on est en recherche d'infos sur les mécaniques de style O de cette période; pourrais tu nous dire quel type était utilisé (j'ai comme l'impression qu'ils tapaient au hazard dans le tiroir au moment de l'assemblage...j'ai trouvé tantôt les mécas de triolian platine carrée), de tricone (à fleur de lys gravée), de tricone square-neck (aux filetages inversés), et aussi les plus communes aux style0 avec les deux lignes parallèles gravées, et l'extrémité a une seule pointe encadrée de deux arrondis...???
(excuses Guitjo pour la mise en public de nos échanges mais on est jamais de trop pour éclairer le mystère de ces vieux instruments).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
guitjo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 17:34

pascal a écrit:
J'ai retrouvé les mécaniques que tu avais des "National House brand" 3-on-a-plate: ($30)
Elles datent de 2004 (sur catalogue), mais elles équipaient déjà certaines NRP en 94/95, on peut les distinguer sur le premier catalogue "National resophonic guitar".
A l'époque c'était tout ce qui se rapprochait le mieux des "National" des années trente...
Le monde a changé (les prix aussi)!

à bras super intéressant, elles y ressemblent beaucoup en effet; mais celles qui étaient montées dessus sont encore différentes: les extrémités sont plus travaillées et il y a 2 bandes parallèles également. Mais je pense que tu as raison et qu'il s'agit sans doute d'un modèle différent. Vu l'état je pense qu'elles datent d'avant 2004 (ou alors le précédent propriétaire était vraiment très très ....négligé!)

Sebastopol: pas de pb, j'aimerais bien y voir plus clair sur ces mécaniques!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guitjo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 17:41

A l'intérieur du réso, il y avait ça roulé en boule, vous en avez déjà vu?
Ca ressemble à des contre-éclisses en papier, j'imagine que c'était collé entre le cône et la caisse hmmm :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2825
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 17:51

Je pense que c'est le la bande posée sur le bord du puit sur lequel le cone repose afin d'éviter des buzz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 18:58

sebastopol a écrit:

Ah Pascal, peut-ètre que tu pourra nous éclairer, il se trouve qu'on est en recherche d'infos sur les mécaniques de style O de cette période; pourrais tu nous dire quel type était utilisé (j'ai comme l'impression qu'ils tapaient au hazard dans le tiroir au moment de l'assemblage...j'ai trouvé tantôt les mécas de triolian platine carrée), de tricone (à fleur de lys gravée), de tricone square-neck (aux filetages inversés), et aussi les plus communes aux style0 avec les deux lignes parallèles gravées, et l'extrémité a une seule pointe encadrée de deux arrondis...???
(excuses Guitjo pour la mise en public de nos échanges mais on est jamais de trop pour éclairer le mystère de ces vieux instruments).

N'étant pas né à l'époque de la manufacture "National" il me paraît difficile d'affirmer la moindre hypothèse.
Toutefois je pense que tu as raison, en fonction des livraisons de mécaniques, les ouvriers mettaient ce qui restait au fond des tiroirs.
Une autre hypothèse me fait croire qu'également les musiciens eux-mêmes, en cas de casse, en mettaient de nouvelles achetées ou piratées sur d'autres guitares. la customisation ne date pas d'aujourd'hui. De plus malgré leur âge, ces mécaniques n'étaient pas le top non plus à l'époque...
(peut-être à l'exception des triplates, le modèle "haut de gamme National")

Normalement sur style "O", Triolian ce sont celles avec deux lignes parallèles gravées, et l'extrémité a une seule pointe encadrée de deux arrondis, sur 90% des guitares à partir de 1930 (slotted headstock). Avant je ne me rappelle plus ce qu'avaient les premiers triolians en bois. (je crois bien que c'était déjà celles là)
Sur les Duolians à $30, là les mécas étaient ce qui il avait de moins cher, aucune gravure, boutons noirs des fois blancs (ou les fonds de tiroirs avec de la chance). Sur Trojan, elles sont en laiton non-nickelé, boutons noirs.

En revanche (et là j'étais né et je jouais depuis pas mal de temps) NRP posait sur ses modèles le modèle en question, ainsi que pas mal de "Kluson" 3-on-a-plate (nickelées) reconnaissables à leurs caissons étanches. Très souvent sur la triplate # 1 (slotted headstock). sur les autres modèles, genre "Delphi", de mémoire c'était le modèle que j'ai envoyé. Je ne me rappelle plus si on pouvait démonter le bouton en nickel pour en mettre un autre. Mais il n'y avait que peu d'alternative!

Moi sur ma triplate de 1990 (la première ré-édition) Mike m'avait mis des "Irvin Sloane" (super classe) elles y sont toujours d'ailleurs, ce sont des rolls!
Revenir en haut Aller en bas
Jack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 808
Age : 39
Localisation : Region Toulouse .. campagne du Gers
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 19:43

Super travail .. je trouve le vernis du manche particulierement réussi, je le trouve superbe .. Sincerement, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 808
Age : 39
Localisation : Region Toulouse .. campagne du Gers
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 19:45

Ah oui au fait, c'est toi qui a refait le décalco National ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guitjo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 20:06

J'ai acheté la décalco sur le net, c'est un "waterslide". Merci pour le compliment, l'érable donne en plus de magnifiques nuances de couleur en fonction de la lumière et du sens dans lequel on regarde le manche.

Sebastopol: pour clôturer l'histoire des abrasifs, le polish utilisé sur les guitares acoustiques est un abrasif également qui fait des microrayures sur la fine couche de vernis nitro-cellulosique et c'est ce qui donne l'aspect brillant du vernis, sans pour autant le fragiliser. Certes, le nickel c'est pas du vernis, mais quand je vois les rayures de boucle de ceinture, les marques d'onglet métallique, les bosses.... je relativise et j'avoue que j'avais peur d'utiliser un produit chimique sur le nickel. Qui a déjà essayé un bain d'électrolyse? à bras
Quant aux mécas, c'est marrant, la plupart des mécas de style 0 1930 que j'ai vu sur le net avait 2 pointes et 2 arrondis hmmm j'ai du mal à suivre sourire

Lionel: c'est ce que je pense aussi mais ça devait "étouffer " un peu le son non? Quelqu'un sait si c'était de série à la sortie de l'usine, je n'en avais jamais entendu parler avant de le voir dans la mienne hmmm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 20:14

Citation :
une seule pointe encadrée de deux arrondis
Excuse pour la prose, en bref ce sont celles ci:
Revenir en haut Aller en bas
guitjo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 20:38

à bras tu as raison, les photos valent mieux que les longs discours! Effectivement, on parle de la même chose alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alekzo
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1193
Age : 40
Localisation : Ledo salinarius
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Ven 25 Nov - 22:47

Il y avait aussi cela, j'en ai aussi vu sur des têtes ajourées...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/lambdalex
belisaire
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   Sam 26 Nov - 0:41

Salut tous
Encore tout ébaubi de la qualité de ce post(réalisation et commentaires). Superbe restauration et/ou rénovation ( la limite est ténue).
Bravo pour le taf. Ca doit représenter un paquet d'heures de recherche et de réalisation.
Merci à tous de partager vos connaissances.
bec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Restauration d'une vintage style O   

Revenir en haut Aller en bas
 
Restauration d'une vintage style O
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Restauration d'une vintage style O
» A vendre: National vintage Style O 1932
» [Vendu]Vintage Ukulele Martin Style 2M 1930’s40’s
» Weissenborn originale style 1 from Guitar and Banjo
» Microphone Vintage AMERICAN D8 Salt shaker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: les instruments :: les résonateurs : National, Dobro et affiliés-
Sauter vers: