Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 micros statiques scène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
dobropat
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 61
Localisation : quelque part dans la galaxie (mais surtout en Aquitaine)
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: micros statiques scène   Sam 16 Juil - 18:55

cette super video proposée par glizzz (http://youtu.be/KaVJPQ4_08k) m'a fait me poser une question technique kwa !? . Avez vous une idée dus types de micros utilisés sur scène permettant de restituer aussi bien le son. Je n'ai pas l'impression qu'il y en a beaucoup. Par contre, je pense que le prix doit être chaud ! colère
L'idée étant de pouvoir repiquer un duo : contrebasse-violon-accordéon-chant pour l'un et rézos-harmonica-chant-kazoo pour l'autre avec un minimum de micros (2 étant l'idéal et 3 au maxi).
Est-ce que y en t'y qu'on des idées ? hmmm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docbarlow.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: micros statiques scène   Lun 18 Juil - 18:05

Je ne peux voir vu la qualité médiocre de la vidéo la marque des micros (Neumann TLM 103 ????)

Tout ce que je sais, pour leur avoir demandé lors de leur passage à Paris, c'est que Steve James et Del Rey utilisent avec succès sur scène comme en enregistrement un seul "Rode NT 1" statique (large diaphragme) Vu ici:
http://youtu.be/02D0mbUtAf0
Revenir en haut Aller en bas
dobropat
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 61
Localisation : quelque part dans la galaxie (mais surtout en Aquitaine)
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Lun 18 Juil - 19:20

bravo ! merci de ta réponse Pascal. Je pensais que ce type de micro ne convenait que pour le studio. Par contre, il doit capter aussi les bruits du public et autres (?).
A choisir si je m'oriente vers cette solution et vue la différence de prix, je prendrai plutôt le RODE NT1-A (179 €) que le NEUMANN (879 €) colère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docbarlow.com
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Lun 18 Juil - 20:47

une solution que j'utilise, 2 AUDIX sc1 ,statiques petits diaphragme(un peu comme les neumann donc moins de soucis avec l'environnement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2782
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: micros statiques scène   Lun 25 Juil - 21:39

C'est sympa je trouve ce fait de ne voir qu'un micro au milieu et tout le plateau dégagé des habituels cables, pieds, retours....je crois que Moriarty utilise cette formule avec chaque instrument qui viens faire son solo en se plaçant devant, "à l'ancienne"...c'est plus naturel et sincère, mais ça doit ètre chaud à exploiter...ça deviens presque une chorégraphie!
J'ai eu la chance d'écouter Véronica Sbergia avec ce même procédé; mais je crois que cette formule n'est possible qu'en salle (vaste) avec sondier, sans retours, avec un public attentif et silencieux....enfin j'imagine?

Puis faut gérer les différences de volume entre instruments en les positionnant à la distance idéale du micro, le crin crin, l'accordéon; selon le style ça peut envoyer fort!
Pour les interventions parlées, présentation etc, faut penser à se rapprocher un peu c'est ça?

J'ai eu l'occase de faire le truc avec ce genre de micros qui prends très large, et j'ai eu la sensation d'être un peu frustré...(je découvre ces facteurs, et j'ai peu de connaissance là dedans)...l'impression que le son reste un peu "plat"; je veux dire que d'habitude j'ai un petit diaphragme assez proche de ma caisse qui me semble mieux traduire mes différences d'attaque, mon intention, puis le fait de pouvoir jouer sur l'orientation de l'instrument pour faire ressortir basses ou aiguës me semble plus probant....

Enfin juste de mes impressions, avec mon taf (donc assis coincé dans ma malle).

Boudiou, c'est une quète sans fin, le son..................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
Guital
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 60
Localisation : Landes et Pays Basque
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Jeu 28 Juil - 20:51

Boudiou, c'est une quète sans fin, le son..................

Ben heureusement, non ?

Je n'ai pas de connaissance précise sur ces micros. Je partage l'avis de Seb quand il dit que c'est une vraie chorégraphie pour ajuster le son par rapport à l'instrument joué et la distance micro-instrument.

Perso, en duo, on travaille avec les micros (et piezzo) installés sur les grattes.
Le son et moins "roots" ou "typique".
Certes, mais c'est beaucoup plus évident pour les balances et moins stressant.
Ensuite, c'est notre son, notre couleur.

Le son, il est surtout dans les doigts et l'intention.
Ce n'est que mon avis et pas une vérité universelle, naturlich.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carrementblues.free.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: micros statiques scène   Jeu 28 Juil - 21:19

Guital,
En voyant ton avatar, je soupçonne fortement que tu ne sois Roy Book Binder, le bluesman collectionneur de vieilles Gibson ou Recording King des années 30' dont le mentor était Gary Davis.
Pourtant lorsque je l'ai croisé en 96, il ne parlait pas un mot de Français.
Alors Roy, réponds, comment as-tu appris le Français aussi vite?

Certainement pas avec Assimil.
Revenir en haut Aller en bas
Guital
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 60
Localisation : Landes et Pays Basque
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Ven 29 Juil - 17:59

Bien vu.
Mais non.

Je suis plus proche de Bill Deraime pour mon inspiration vocale et de Duane Allman pour ma passion du slide.

www.myspace.com/carrementblues



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carrementblues.free.fr/
brogil
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Jeu 4 Aoû - 16:33

Pour revenir à ta question initiale (et si je l'ai bien comprise), Dobropat, le gros pbm dans ce que tu voudrais faire c'est l'équilibre chant/réso. A mon avis, pour n'avoir qu'un seul micro statique devant un musicien qui chante avec un réso, il faudrait qu'il puisse chanter avec un niveau sonore supérieur sinon égal au réso, ce qui me semble assez difficile vu le niveau d'un réso. Dans le clip que tu mets en lien, on voit qu'on a à faire à un chanteur qui ne ménage pas ses cordes vocales!
J'ai fais de nombreux essais dans cette configuration avec mon static MK12 Oktava, la guitare est toujours trop présente devant le chant (et là, c'est une guitare acoustique, pas un résonateur...) même en visant la hauteur de la bouche.

Dans ta configuration de scène, ça ne me semble guère réalisable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2782
Age : 42
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: micros statiques scène   Jeu 4 Aoû - 21:59

"Dans le clip que tu mets en lien, on voit qu'on a à faire à un chanteur qui ne ménage pas ses cordes vocales!"

Héhé; vrai de vrai! c'est des habitués de la rue sans amplification, j'avais mème pas pensé à soulever ce détail tellement le fait de beugler comme un putois m'est devenu naturel tooo
Bien vu Bro' bravo !

Un micro supplémentaire pour le chant pourrait-il être un soutien suffisant? (oui mais là ça se peut que le (la) chanteur(euse) aie besoin de retour... hmmm car des fois c'est fou comme la façade seule peut changer la donne de ce qu'on entend (quand on est derrière, sans retour); ca peut jouer des tours beuleu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
brogil
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Jeu 4 Aoû - 23:20

Chanter sans retour, pour moi c'est de la science fiction! Une sorte de suicide musicale...
Ou alors sur une très petite scène, sur une grosse scène , chanter avec une façade qui envoie juste dans le public, ça me parle pas.
Je sais qu'il y a des martiens qui arrivent à faire ça, mais bon, je dirais que c'est qd même à éviter.
Je dirais 2 micros obligatoires pour un guitariste chanteur, à fortiori un slideur. Après on peut arranger le matos pour limiter l'encombrement: micro casque pour le chant (ce qui permet de tourner la tête sans perte de volume) et un micro qui se clipse sur la guitare ou alors un mini pied perche qui prendra moins de place qu'un perche normal. Je ne vois pas d'autre solution miracle, malheureusement, et surtout permettant d'avoir un retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dobropat
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 61
Localisation : quelque part dans la galaxie (mais surtout en Aquitaine)
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Ven 5 Aoû - 1:25

c'est vrai que je cherchais une solution pour simplifier l'installation, mais apparemment ça parait plus compliqué que quelques micros "par ci par là". A l'occasion j'essaierai peut-être une Rode ou quelque chose dans cette gamme de prix car je n'ai pas non plus envie de faire péter la tirelire pour gagner 10 minutes de mise en place. la fête !
Par contre Benoit (Brogil) le micro casque dont tu parles, je ne suis pas convaincu de l'efficacité. Il me semble que tu n'as plus la latitude à t'approcher plus ou moins selon comment tu veux doser ton chant. Je pense que le bon vieux micro type Shure SM58 est plus facile à apprivoiser. En même temps, je n'ai jamais essayé de micro casque ... non-non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docbarlow.com
brogil
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 561
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Ven 5 Aoû - 11:14

Et oui Patrick, l'avantage d'avoir toujours le même niveau de chant quelque soit la position de la tête avec un micro casque devient un inconvénient si on veut doser le chant en s'approchant et en reculant.
Sinon pour gagner de la place, si tu t'accroches à ton sm58, tu peux monter une perche supplémentaire (ça se vend) sur un pied perche et tu n'as ainsi qu'un pied pour les deux micros (chant et guitare). J'ai fait ça, c'est un peu de bricolage pour adapter une deuxième perche sur le pied mais ça gagne une place d'enfer sur la scène.
Si tu veux voir sur pièce, je peux te l'apporter un des ces 4 pour que tu vois précisément le bricolage à réaliser.
Si tu insistes vraiment, je peux aussi faire une photo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Ven 5 Aoû - 14:37

"Chanter sans retour, pour moi c'est de la science fiction! Une sorte de suicide musicale... "

Hmmm...
Mon petit grain de sel:
j'ai fait ça il y a quelques années (entre mes 20 et mes 40 ans, j'en ai 65) et ça ne se passait pas trop mal.
Je suppose quie c'est une question d'habitude.
Il est très vraisemblable que si j'avais commencé avec un retour, je n'aurais plus pu m'en passer, ou alors difficilement.
Mais quand tu passes dans un cabaaret, avant de filer dans un autre, tu ne peux pas demander qu'on te fignole ta sono... tu prends ta sucette, et tu donnes an serrant parfois les fesses.
Et puis, cabaret, c'est vaisselle, fourchettes, conversations, musicos que souvent tu ne connais pas, et en cas de chance, un raccord avec le pianiste...
Pas trop envie de parler de moi, mais c'est mon vécu de la chose: après ça été chant lyrique.
Pas de micro, là.
Auditons, Châtelet, Opéra Comique, Opéras de province, Allemagne, Belgique, tournées en France.
SEULE la technique vocale particulière te permet de savoir ce qui part dans la salle, et ce que reçoivent les auditeurs.
Qui... ne te ratent pas si tu couines ! (D'ailleurs maintenant, ils ne voudraient plus de moi...)
Je ne veux pas passer pour blasé, surtout pas.
Mais je pense -je me trompe peut-être - que l'on peut s'adapter, à force de boulot.
Le magnéto pour ça est vraiment utile. A l'époque, un simple cassette.
Voilà.
Je ne veux pas me faire d'ennemis, ni passer pour ce que je ne suis pas.
Mais le hasard a fait que j'ai connu plusieures branches de la Musique, et je crois qu'on peut faire pas trop mal avec pas trop de matériel.
Maintenant, ce n'est QUE mon point de vue, mon vécu.
SURTOUT PAS UNE LEÇON, hein...
Cela dit, un chouette retour, ça fait du bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dobropat
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 61
Localisation : quelque part dans la galaxie (mais surtout en Aquitaine)
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Ven 5 Aoû - 16:48

absolument d'accord avec toi Old Chap sur le fait qu'il faut faire avec ce que l'on a. Pour ce que j'ai joué en électrique, je me suis rendu compte que la qualité des retours dépendait essentiellement sur les compétences des sonorisateurs. Ce qui veut dire que d'une fois sur l'autre, tu n'as jamais la même chose. Dans ce cas là tu développes une aptitude à entendre ta voix interne (je parle pas des voix célestes, kwa !? je vous rassure) et tu fais avec ...
Par contre, je me suis rendu compte que quand c'est toi qui gère ton son, un petit retour - juste pour gérer ta voix - c'était confort. A plus forte raison quand tu commences à avoir des problèmes (même s'ils sont tout petits) d'audition.

Après avoir vu la video citée plus haut, je pensais que ce serait plus facile à gérer avec un seul micro, mais je me rends compte qu'en fait, c'est à peu près le même combat que trouver les bonnes cordes, le "bottleneck qui va bien", le cone de la mort et je ne parle pas du résonateur qui doit avoir le son qui tue tout en étant assorti au timbre de ta voix quand tu chantes. ouin !
Ca revient à partir à la quête du Saint Graal : Le but n'est pas aussi important que le chemin qu'on va emprunter ... Bon, je vais me coucher, j'ai assez dit de conn...eries ! hihi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docbarlow.com
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Ven 5 Aoû - 17:30

Non-non. Des C...nries comme ça, c'est du bon.

De toute façon, chacun fait comme il veut, ou peut. Y'a PAS à juger.

Moi je suis un vieux plouc.
Quand j'étais gosse, Sinatra et ses potes n' avaient pas toujours de retour.
Voir les nombreuses photos avec l'orchestre de Tommy Dorsey.
C'était Sinatra, pourtant.

Je l'ai vu à son dernier gala à Paris, le 25.4.1969, à l' Opéra-Garnier.
J'ai zieuté tout le spectacle des coulisses, parties orchestrales, Sammy Davis, Lisa Minnelli, Frank.
Bien sûr malgré l'interdiction j'ai reluqué toute la journée la mise en place du matériel, les balances, éclairages, etc.
C'est pas tous les jours.
Eh bien ils ne se sont pas attardés sur la qualité des retours, je vous le dis.
Leur grande angoisse était la taille des lettres et leur vitesse de défilement (ajustée à la main pendant le show) sur les 6 prompteurs...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guital
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 60
Localisation : Landes et Pays Basque
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Sam 6 Aoû - 19:33

Pourtant, Olchap, à nos âges on devrait plutôt être sur le retour. sourire

Tu as raison. Je suis plus jeune que toi, mais j'ai aussi pas mal baroudé ... sans retour.
Le rythme, les mesures, le feeling et rendez-vous au tas de sable.
Très formateur, mais lassant des que l'on a touché au confort.
Bien s'entendre c'est, pour moi, aussi bien pouvoir se donner en étant en osmose avec les autres musicos.
C'est pourquoi je tiens les pieds au chaud à mon ingé-son (appelé "sondier" dans la région)
Coup de chapeau aux grands noms que tu cites. Je me permets de penser qu'il aurait aussi apprécié des retours, surtout avec les immenses orchestres qui les accompagnaient. Ils avaient un truc en plus : Beaucoup de travail et le talent.
En solo, ma foi, ce ne doit pas être désagréable non plus. Je bosse aussi en duo et sans retour j'ai l'impression d'avancer avec des bottes trop grandes. Je n'arrive pas à ressentir toute la finesse de la musique.

Pour ce qui est des micros, je me suis renseigné auprès d'ingé-sons.
Ils m'ont dirigé vers des micros SHOPS ou Neumann KM 184 pour capter le réso et un Shure Béta 87 pour la voix.
Le hic c'est que la qualité a un coût.
Naturlich pour les retours ils conseillent les ear-monitors fait sur mesure. Comme ça pas de pollution sur scène avec les retours qui repissent. Idéal surtout pour les prises de son live.
Mais là ça atteind des budgets élyséens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carrementblues.free.fr/
Guital
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 60
Localisation : Landes et Pays Basque
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Sam 6 Aoû - 19:38

Mille excuses, la marque des micros est SCHOEPS et non pas SHOPS. beuleu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carrementblues.free.fr/
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Sam 6 Aoû - 20:21



Musique de Ry Cooder!...

Bon OK, je sors... honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
Guital
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 60
Localisation : Landes et Pays Basque
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Sam 6 Aoû - 20:53

Excellent, justement je cherchais un graphiste pour mon affiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carrementblues.free.fr/
switch
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Sam 6 Aoû - 21:10

hahaha , j'adore ta blague! ( on est 2 sortir comme ça )

Juste pour donner mon avis sur les retour , bon okay je suis beaucoup plus jeune ( 29 ans ) , mais pour rejoindre guital sur ses propos d " Osmose avec les musciens " , qu'est que je joue mieux quand j'entends tout le monde!
Les retours des chanteurs , ils s'en moquent ! ils veulent simplement entendre le batteur et le bassiste .
Nous les guitaristes , on joue dans les médiums , donc sur scène on fait + du tricotage qu'autre chose.Plusieurs fois sur scène le bassiste et le batteur demandent aucun retour de guitare ( c'est pas parce que je joue mal hein , mais point de vue tempo et structure je ne suis pas irremplaçable ! )

Après , des scènes sans retour c'est envisageable si tu connais la structure par cœur sans déborder sur un break , mais si tu pars dans de l'impro avec tout le monde , c 'est impossible...comment fais tu sans entendre le bassiste?! ( encore le batteur c'est faisable , l envoie 90 décibel sans être repiqué ).




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mallenproject.com/
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Dim 7 Aoû - 10:27

Je suis bien d'accord avec ce que vous dites, tous.
Le retour est un confort, une sécurité (et donc une qualité) qui accroissent le plaisir, du musicien et de l'auditeur.
C'est incontestable.
Non, c'était juste pour me faire valoir, et... bêtement déborder une fois de plus (pardon).
(Je rectifie: ce n'était pas en 69 mais en 89 bien sûr).
Pour - en ce qui me concerne - en terminer avec le retour, qui n'a pas vu le travail de répétition AU RASOIR des grands orchestres de jazz a du mal à imaginer la cohésion de ceux-ci, même sans retour. Même pour les vocalistes.
Et puis, juste en passant: les musiciens classiques n'ont pas de retour, les gars...
Ni chanteur-piano en récital - et là, pas de sono pour flatter l'auditoir, qui est très critique. Chantez le Voyage d'Hiver de Schubert comme ça, selon votre humeur du jour, vous allez voir. Ils viennent... AVEC leur partition. Avec les nuances soulignées au crayon...
Ni les formations de musique de chambre (exercice très difficile).
Ni les phalanges de 60 à 120 artistes, voir plus pour certaines oeuvres de Mahler ou Berlioz, dont certaines exécutions nécessitent... QUATRE choeurs répartis dans la salle, et DEUX orchestres. Et PAS de retours. C'est toi et ton oreille. Et le chef, qi ne plaisante pas..
Je vous souhaite la chance d'assister à des répètes, où chaque pupitre est disséqué jusqu'à la moindre nuance...
J'ai bossé pour Karajan, je l'ai vu faire, je peux vous dire que c' était quelque chose.

Allez, je me tais.
C'était juste pour le plaisir de parler musique.
Pour le matos, ben ... je sais pas. Dont acte.

Et... merci, j'apprends, avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guital
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 60
Localisation : Landes et Pays Basque
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Dim 7 Aoû - 20:38

Pour les musiques dont tu parles, effectivement pas de retour.
Mais des partoches et surtout un chef d'orchestre.
D'où travail, professionnalisme et discipline.
Pour les semi-pros qui ont d'autres activités (le boulot par exemple) c'est dur de rivaliser en temps consacré aux répétitions.
Ensuite rien ne dit que ces virtuoses équipés de ear-monitors ne joueraient pas encore mieux.

Beau débat en tout cas. On sortira plus riche sur ce thème en partageant nos opinions.
Oldchap, t'as bien fais de déborder. à bras
Cela me fait penser à un autre débat : Savoir lire la musique ou pas pour jouer d'un instrument.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carrementblues.free.fr/
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Dim 7 Aoû - 21:37

" Pour les semi-pros qui ont d'autres activités (le boulot par exemple) c'est dur de rivaliser en temps consacré aux répétitions. "

Imparable remarque, qui justifie bien ce débat sur le type et la qualité des matériels de retour.

Quand à lire ou pas, on va (avec raison) se faire gronder si on développe ici.
On verra ça ailleurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guital
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 60
Localisation : Landes et Pays Basque
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: micros statiques scène   Lun 8 Aoû - 12:19

Autours d'une assiette chaude accompagnée d'un bon vin, par exemple.
Tu es mon invité quand tu veux. à bras

NB : Laissons le coté "statique" aux micros.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carrementblues.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: micros statiques scène   

Revenir en haut Aller en bas
 
micros statiques scène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» micros statiques scène
» Micros statiques: enregistrement acoustique
» micros piezo pour single cone
» [VDS] micros Gibson Burstbucker 1 & 2
» caches micros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: Petites Annonces :: Matos (pédales, amplis...)-
Sauter vers: