Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 conception et réalisation resonateur corps métallique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Lun 14 Mar - 0:47

Pour y inserer la cale, tu passe par le "trou " du logement du cone, tu pose ta cale sur le neckstick et tu la pousse vers le talon du manche ,et hop, ta table remonte, ensuite tu visse ta touche ,Cette etape se fait presque en dernier... .Mais il faut eviter de la coller au neckstick car cela empeche l'eventuel demontage du manche.


Dernière édition par MIG le Lun 14 Mar - 0:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Lun 14 Mar - 0:52

@Breizonateur
les crans que tu décris sont inhérents au matériau, la plupart du bord tombé est réalisé en rétreinte, i.e: quand tu rabats le métal tu te retrouves avec un surplus (les vaguelettes sur les photos que tu as postées), il est nécessaire de "réduire" cette quantité de métal, en fait de la renvoyer plus loin, une bonne rétreinte se fait à faux (coup non portant) et ne change pas l'épaisseur du métal.
Le bronze, le laiton, le german silver (proche du bronze) ou le cuivre sont très mous, et se rétreignent fort bien même dans une presse d'emboutissage, l'acier beaucoup moins bien, donc les crans permettent de pallier à ces problèmes, moins de métal et des tensions libérées permettent une meilleure rétreinte. L'inox c'est pire..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizonateur
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 65
Localisation : brest
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Lun 14 Mar - 1:35

juju a écrit:
@Breizonateur
les crans que tu décris sont inhérents au matériau, la plupart du bord tombé est réalisé en rétreinte, i.e: quand tu rabats le métal tu te retrouves avec un surplus (les vaguelettes sur les photos que tu as postées), il est nécessaire de "réduire" cette quantité de métal, en fait de la renvoyer plus loin, une bonne rétreinte se fait à faux (coup non portant) et ne change pas l'épaisseur du métal.
Le bronze, le laiton, le german silver (proche du bronze) ou le cuivre sont très mous, et se rétreignent fort bien même dans une presse d'emboutissage, l'acier beaucoup moins bien, donc les crans permettent de pallier à ces problèmes, moins de métal et des tensions libérées permettent une meilleure rétreinte. L'inox c'est pire..

Ok pour tout Juju,tout à fait d'accord avec toi, je vois que tu n'as pas besoin d'un cours de tôlerie, je la sent bien cette affaire.
Pour la brasure à l' étain , il n'y a pas plus simple.un jeu, par contre pour éviter les contraintes dues à la température qui reste quand même relativement faible, il suffit d'alterner et procéder par petits cordons.Je pense que le métal d'apport gagne un peu en dureté avec un bon pourcentage d'étain, mais le prix n'est pas le même qu'un vulgaire étain plomb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Lun 14 Mar - 1:38

ben en fait le cours de tôlerie soudure, mon métier, c'est de le donner sourire sourire
C'est pour le bois que je vais galerer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Lun 14 Mar - 1:42

On sera la à bras sourire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizonateur
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 65
Localisation : brest
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Lun 14 Mar - 1:43

MIG a écrit:
Pour y inserer la cale, tu passe par le "trou " du logement du cone, tu pose ta cale sur le neckstick et tu la pousse vers le talon du manche ,et hop, ta table remonte, ensuite tu visse ta touche ,Cette etape se fait presque en dernier... .Mais il faut eviter de la coller au neckstick car cela empeche l'eventuel demontage du manche.

C'est vrais MIG le collage est à éviter, j'ai fait la connerie que tu préconise d'éviter, démonter le manche en cas de besoin me prendra un bon bout de temps. On fera mieux la prochaine fois grâce à tes conseils éclairés.
salut Jacques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 39
Localisation : Region Toulouse .. campagne du Gers
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Lun 14 Mar - 1:47


Tu vas utiliser quoi pour faire le corps Juju ?
C'est déjà chouette ce post .. la fête !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Lun 14 Mar - 2:03

Vu l'état de mes finances honte je vais en faire une en acier déja, l'acier pour moi ça court les rues...
J'ai préparé les plans pour des tôles d'1mm, je sais que c'est 0,8 habituellement, mais la 10/10 se travaille mieux que la 8/10... je ne suis pas encore fixé, ça va surtout dépendre des essais que je vais faire.

En fait j'aurais beaucoup aimé en faire une en inox, sauf que je ne suis pas sûr de l'assemblage, l'étain ne prends pas bien sur l'inox, j'ai la solution soudure classique, mais les allongements nécessaires après soudure posent problèmes dans une caisse fermée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizonateur
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 65
Localisation : brest
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Lun 14 Mar - 2:26

juju a écrit:
Vu l'état de mes finances honte je vais en faire une en acier déja, l'acier pour moi ça court les rues...
J'ai préparé les plans pour des tôles d'1mm, je sais que c'est 0,8 habituellement, mais la 10/10 se travaille mieux que la 8/10... je ne suis pas encore fixé, ça va surtout dépendre des essais que je vais faire.

En fait j'aurais beaucoup aimé en faire une en inox, sauf que je ne suis pas sûr de l'assemblage, l'étain ne prends pas bien sur l'inox, j'ai la solution soudure classique, mais les allongements nécessaires après soudure posent problèmes dans une caisse fermée...

1mm? attention ça va faire un peu lourd, On peut trouver de la tôle de bardage de 0,8 zinguée, il suffit de la passer à l"acide chlorhydrique 15 mn , bien rincer. En fait , après décapage on doit approcher des 0,75mm.
Inox à proscrire.


Dernière édition par breizonateur le Lun 14 Mar - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Lun 14 Mar - 2:57

J'ai de la 0.8, je vais faire des essais...
L'avantage de la 10/10 est qu'elle permet beaucoup plus de "rattrapages" et d'ajustements, je verrais donc...
Normalement on j'utilise pas la tôle galva passée a l'acide, il y a un trop grand risque que des résidus d'acide continuent a ronger lentement sous les couches de finitions (tres lentement, des mois peuvent s'écouler avant que ça ne se voit). pas systématique, mais le risque existe...
L'inox est sans doute trop raide, je m'en doutais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
breizonateur
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 65
Localisation : brest
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Lun 14 Mar - 9:58

En ce qui concerne l'inox, le problème pour une réalisation de ce genre, repose sur la soudure pour un amateur, pas de brasage donc soudure genre "TIG" sous argon (et cela n'est pas l'outillage de monsieur tout le monde) de toute façon,soudure à très haute température et déformation irrattrapables dues aux tensions de retrait.

L'inox lui même est complètement mou.

C'est vrais que le décapage à l'acide doit être suivi d'un rinçage plus que sérieux mais cela peut être une solution faute de mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Mar 15 Mar - 23:47

Donc aujourd'hui j'ai fait un essai pour la défonce de l'emplacement du cover plate.
J'ai utilisé une méthode différente de celle de Diidley et de Breizonateur: je n'ai pas eu besoin de matrice ni de presse, j'ai fait le boulot à la pullmax, ok, ce matériel n'est pas à la portée du premier amateur qui passe, mais je l'ai à disposition alors...

Le principe: la machine, aussi appelée cisaille universelle est un genre de marteau hydraulique, on, peut y monter ce qu'on veut, des lames (comme des ciseaux, pour couper la tôle) et différents outils de formage (emboutissage, nervurage, planage...) et le col de cygne doit mesurer pas loin d'1m... C'est La machine magique et indispensable, très recherchée par les hot roddeurs américains, pour le travail de la tôle, malheureusement, on ne trouve plus grand monde en France qui utilise encore ce genre de bidule... moi, j'adooore sourire

Donc j'ai monté un jeu d'outils à soyer, une pointe pour les découpes circulaires (pour se planter au centre), et ensuite j'ai découpé le milieu avec un jeu d'outils de coupe circulaire...

Avantages du système: Extrème rapidité (moins de 5 minutes depuis le débit dans la tôle neuve jusqu'à la fin de l'essai), diamètre au choix, profondeur réglable de la défonce... Pas de fabrication de matrice.

Inconvénient: j'ai fait 2 essais dans de la tôle de 0.8, et comme c'est un marteau, dans une matière si fine, il se crée un très léger allongement du bord soyé, ce qui peut impliquer un besoin de rétreindre le flanc en pleine tôle dans le cas d'une défonce assez profonde, c'est en fait ce qui m'est arrivé lors du premier essai. J'ai trouvé le meilleur compromis au deuxième essai, j'ai une défonce de 2mm, et l'allongement est compensé par un très léger passage de la tôle au tas et au maillet, le bord tombé terminera le travail.

J'ai pas de photo de la fabrication et du montage de la machine, déjà que j'ai fait ça pendant que mes gars suaient sur leurs pièces, si en plus j'avais sorti un appareil photo... hmmm

J'ai fait une défonce de 10 pouces de diamètre, c'est quoi d'ailleurs le diamètre d'un cover plate? J'ai trouvé plusieurs dimensions sur le net, je prévois un cône de 9,5", y a-t-il un standard???

Des images dès que le serveur sera d'accord...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Mar 15 Mar - 23:53





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 39
Localisation : Region Toulouse .. campagne du Gers
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Mer 16 Mar - 1:36

C'est bien du 9.5" pour le cone et c'est vrai qu'il y a quelque fois plusieurs taille de coverplate mais il y a peu de difference , en generale c'est 10" . Si tu veux j'en ai un en stock mais la qualité est pas exceptionnel , c'est pas un National, c'est juste qu'on vois un peu que ça a chauffé au niveau de l'assemblage du hand rest , c'est celui de chez Stewmac .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Ven 18 Mar - 16:22

Merci Jack pour les précisions.
J'ai encore amélioré la technique de défonce de la table, j'ai ajusté la méthode avec un spécialiste sourire comme j'en ai profité pour fignoler le plan de la caisse, j'ai pu débité le flanc nécessaire à la confection de la table, et je l'ai embouti au passage.

Je vous ferai des photos ce soir ou demain.

Edit: voila déja une vue du plan:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Ven 18 Mar - 17:28

Juju, si je peux me permettre: le dessin de tes ouïes - même très bien fait - me fait penser à Fender, et ce n'est pas particulièrement valorisant (pour un réso du moins)
je ne suis donc pas sûr que ce soit une bonne idée.
Mais c'est un avis tout personnel, qui vaut ce qu'il vaut.
Pour le reste: fantastique projet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Ven 18 Mar - 17:31

P'tain, mais pourquoi mon prof de techno au collège ne m'a pas dit que ça pouvait me servire à la construction d'une guitare??!!! ouin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Ven 18 Mar - 17:39

Y'a un truc qui m'echappe dans le concept de tes ouies honte , comment va tenir le "petit rond" au centre de l'ouies??? puisque qu'il est decouper tout autour hmmm .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Ven 18 Mar - 18:17

Il reste une petite surface, il me semble (au bout de la boucle) j'avais fait ça sur une table en bois: une petite languette teinte en noir en dessous et ni vu ni connu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1665
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Ven 18 Mar - 20:35

Serait p'têt' judicieux de laisser plus de matière pour éviter une éventuelle torsion de ces petits ronds, voire une ou deux parties non découpées (façon pochoir), non?
Mais bon, chuis pas un spécialiste, même pas un amateur, juste un néophite qui met son grain de sel partout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Sam 19 Mar - 2:26

Merci pour ces encouragements...

Pour les ouïes, je ne me fais pas trop de soucis:
L'image que vous avez est trompeuse, déjà, le logiciel me sort une image de mauvaise qualité, je me demande bien pourquoi, alors imaginez la précision après un passage via servimg qui redimensionne en 800 de large ben ça ne nous donne pas un truc très facile à analyser...
Ensuite, ce plan, je l'ai tiré avec toutes les arêtes visibles (y compris les arêtes cachées, car j'avais besoin à la fois des cotes intérieures et extérieures pour préparer le travail, ce qui rajoute au mic-mac visuel puisque sur le plan les bords sont tombés...

Quand on a le dessin sous les yeux, il reste 5 mm de matière donc je ne m'en fais pas, en plus, je vais laisser un peu de gras pour rabattre les bords vers l'intérieur de la caisse, ce qui va donner encore un peu plus de rigidité, de "cachet" et surtout mettre (un peu) à l'abri des coupures les petits doigts curieux de mes filles, le cas échéant...

Je ferai évidemment un essai, mais je ne m'inquiète pas trop...
Pour l'esthétique, je trouve que ça change et que ça personnalise, mais par contre je ne trouve pas que ça fasse Fender, mais les goûts et les couleurs...
Ils sont mauvais Fender en réso???

Pour revenir à la méthode de défonce, elle est bien au point, j'ai envoyé le flanc capable en découpe dans la poinçonneuse numérique sourire sourire honte afin que le trou soit débité, mais pas détaché, j'ai besoin du centre pour la suite, je laisse le centre accroché par quatre languettes, suffisamment courtes pour ne pas retenir les contraintes du formage, et suffisamment solides pour supporter le soyage. Je découpe aussi les trous autour des ouïes pour me permettre de bien les positionner... et puis comme ça c'est fait...
Ensuite, je fais le soyage dans la pullmax, et enfin je fais sauter le milieu...

Je n'ai aucune déformation, il me reste juste à redresser un poil le bord soyé autour des languettes, et à limer les restes des languettes...

C'est juste dommage que le logiciel de la poinçonneuse numérique soit si vieux qu'il ne soit pas capable de gérer les courbes générales de la guitare, ça m'aurait encore économisé de la découpe... Il paraît que le lycée a commandé une découpe laser pour bientôt... la classe

Blague à part, si certains d'entre vous ont des envies de se lancer, la défonce du logement du coverplate est faisable, ça va très vite, diamètre au choix, c'est au point, yakad'mander.

J'ai aussi fait des essais de fond bombé, je ne suis pas un grand fan des fonds bombés, mais pourquoi pas, en plus c'est le bombage (en rétreinte) qui donnera la meilleure rigidité au flanc, je vous en ferai part dès que ce sera au point, mais ça à l'air de vouloir marcher (pas à la main, parce que là, ça risque de me casser les c......s).

Donc les images:

Les languettes au bord de la découpe num:



La tôle formée:



Le gabarit de la guitare:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 39
Localisation : Region Toulouse .. campagne du Gers
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Sam 19 Mar - 2:58

Trés interessant tout ça merci, d'autant plus que je n'y connais pas grand chose dans le travail du métal, j'ai un amis artisant qui a un atelier , il a pas mal de machine mais il n'a pas cette fameuse pullmax .. Faut que je lui montre ce post ..
Du coup , tu es partis sur du 0.8 mm ?
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Sam 19 Mar - 3:07

Oui, 8/10, je suis les conseils de ceux qui en ont déjà fait... c'est du chewing-gum, la tôle de 1 mm (voire de 2 sourire ) est bien plus facile à redresser, mais comme la méthode est au point...
Et je me ferai quand même moins chier à tomber les bords.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 39
Localisation : Region Toulouse .. campagne du Gers
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Sam 19 Mar - 3:13

Ok .
Un dernier truc par curiosité ..
Je suis passé cette aprés midi chez mon amis à son atelier, il me disait qu'il travaillait surtout avec des plaques d'aciers doux , et que par contre du 0.8 il n'en utilisait pas . C'est ce genre d'acier que tu utilises ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
osteel
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1783
Age : 40
Localisation : bretagne saint brieuc
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   Sam 19 Mar - 3:18

y en a qu'on bien choisit leut taf, je serais personnellement bien emmerdé avec mon microscope pour faire quoi que ce soit en lutherie, et j'en aurait pas besoin non plus pour voir mes connerie si je me lançais.

en tout cas c'est beau rapide et ça donne envie.

a bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: conception et réalisation resonateur corps métallique.   

Revenir en haut Aller en bas
 
conception et réalisation resonateur corps métallique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fabrication d'un resonateur de type spider
» Choix d'une guitare resonateur ..
» Astiquer le corps d'un ukulele
» Un capodastre pour weissenborn pour pas cher
» tin can pete (guitare corps en bidon jouée slide)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: lutherie et bidouilles :: constructions et réparations-
Sauter vers: