Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le I IV V du blues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 12:40

le rapport entre gamme pentatonique et I V le voila
DO RE MI SOL LA pentatonique de DO (majeur) ce sont des quintes ramenées sur un seul octave
DO (+V) SOL(+V) RE(+V) LA(+V) MI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
vleb
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 5762
Localisation : Paris, 15ème
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 14:06

fran a écrit:
la quinte c'est l'ecart le plus facile et le plus courant (toujours juste)

"Voilà, c'est tout c'qu'y a : unisson, quarte, quinte et c'est marre !"
http://www.youtube.com/watch?v=gwcCohZ3lpI

_________________
vleblues~~du blues plus ou moins roots
------------------------------------------------------
http://vleblues.free.fr
http://www.myspace.com/vleblues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vleblues.free.fr
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1641
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 15:04

fran a écrit:
le rapport entre gamme pentatonique et I V le voila
DO RE MI SOL LA pentatonique de DO (majeur) ce sont des quintes ramenées sur un seul octave
DO (+V) SOL(+V) RE(+V) LA(+V) MI
Et concernant la gamme pentatonique mineure? sourire honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dobropat
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 61
Localisation : quelque part dans la galaxie (mais surtout en Aquitaine)
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 15:42

vleb a écrit:
fran a écrit:
la quinte c'est l'ecart le plus facile et le plus courant (toujours juste)

"Voilà, c'est tout c'qu'y a : unisson, quarte, quinte et c'est marre !"
http://www.youtube.com/watch?v=gwcCohZ3lpI

ouin ! sourire à bras il suffisait de le dire !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docbarlow.com
Froglegs
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1462
Age : 94
Localisation : St Beat - Pyrenees
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 16:33

ça sera 1 tango gorax

j'apprécie vraiment la teneur de tes propos car ils sont justes & au point

éfféctivement les caraibes & le vaudou sont indissociables

ah........ bessie smith, ma rainey c'est plus blues que jazz
louis armstrong & buddy bolden c'est plus jazz que blues
du moins a mon avis

l'importance de la nouvelle orleans dans la zique noire ricaine est d'une contribution majeure
méme le R&B est issu de là
le " stride " aussi gorax ?

je me suis régalé avec ce sujet les amiches
dobropat, j'ai l'impréssion que tu a trouvé ton bohneur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/SteelGuitarFrance
dobropat
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 61
Localisation : quelque part dans la galaxie (mais surtout en Aquitaine)
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 22:32

Froglegs a écrit:
(...)
dobropat, j'ai l'impréssion que tu a trouvé ton bohneur ?

kwa !?
merci les gars ! he be là il y a des infos qu'il faut digérer maintenant ! En parallèle, je suis en train de traduire un texte de Bob Brozman sur l'évolution de la grille de blues qui complète vos propos. Je vous le fais passer dès que j'ai fini.
Ce qui m'intéresserait aussi, c'est d'avoir des références d'ouvrages.
bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docbarlow.com
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 22:38

philou66 a écrit:
fran a écrit:
le rapport entre gamme pentatonique et I V le voila
DO RE MI SOL LA pentatonique de DO (majeur) ce sont des quintes ramenées sur un seul octave
DO (+V) SOL(+V) RE(+V) LA(+V) MI
Et concernant la gamme pentatonique mineure? sourire honte
LA DO RE MI SOL pentatonique mineure de La (La mineur relatif de DO) c'est pareil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 22:39

Dobropat: Va voir les liens de la page wikipedia, y'a de quoi faire! victoire
http://en.wikipedia.org/wiki/Blues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 22:55

Le Stride? c'est l'évolution du ragtime, un pas vers le "vrai" jazz (sans connotation qualitative) le ragtime était une musique sophistiquée, écrite, jouée principalement pas les "créoles" et les noirs (très rares)connaissant la musique, l'écrivant etc... le stride (marcher à grands pas) est né à Harlem, N-York dans les années 20 et se libère de la musique écrite, c'est le début des joutes musicales, de la course à la vélocité et - très important dans le jazz - des jam sessions. La charnière est sans aucun doute le fameux Jelly Roll Morton ...
Autre style pianistique parallèle et contemporain (1920): le boogie woogie né lui à Chicago et reprenant les structures harmoniques du blues... mais c'est une autre histoire.

Les chanteuses classiques: ok, blues, mais aussi fort éloignées du blues du Delta par la richesse harmonique, la composition des orchestres et la naissance de l'entertainment... En cela, elles sont aussi pleinement dans le jazz. D'ailleurs la plupart des plus grands virtuoses du jazz naissant les ont accompagnées.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1641
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 23:00

[quote="fran LA DO RE MI SOL pentatonique mineure de La (La mineur relatif de DO) c'est pareil[/quote]
En fait je plaisantais... sourire honte
Mais merci quand même... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 23:08

Intéressant l'article de Wiki... le fait de relever qu'il n'y a pas de "blues africain" contrairement à ce qu'on essaie parfois de faire croire. Néanmoins, c'est un article très "américain" qui ne replace absolument pas tout cela dans un contexte plus général (les influences françaises et espagnoles, les mix inter-caraïbes etc...) mais c'est vrai qu'au delà des frontières US, c'est le grand vide! la classe siffle

... Encore un point (contesté, mais malgré tout, ça se vérifie souvent): l'origine plus "savante" du jazz se retrouve toujours aujourd'hui: les musiciens de jazz jouent énormément de blues, mais alors, les accords sont toujours fortement enrichis et jamais les cordes à vide ne sont jouées (en tous cas le moins possible et jamais d'accords "scouts" ). Les renversements d'accords sont légions. Ce qui existe très peu en blues, même actuellement .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 23:27

C'est ce que disait luther alison: " Quoi le blues viendrait d'afrique??? Pfff , ils jouaient que du tam tam la bas!! ". Ceci dit, tres tres bonne lecture langue .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 23:32

en tous cas il y a longtemps qu'une telle discussion n'avait pas eu lieu sur le forum c'est vraiment bien bravo ! bravo ! bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 23:50

Un peu court, Luther! le seul instrument réellement nord-américain est d'origine africaine: le Banjo, quand au tam-tam, c'est dommage qu'il reprenne le terme un peu méprisant qu'employaient les plus bornés des blancs pour définir toute une famille d'instruments qui deviendront majeurs au XXème siècle, et qui ont révolutionné pas mal de choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 23:57

Dans les liens de Wiki, y'a un article (essai?) sur l'influence de la culture musulmane sur les origines du blues. C'est pas inintéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mar 1 Mar - 23:58

fran a écrit:
en tous cas il y a longtemps qu'une telle discussion n'avait pas eu lieu sur le forum c'est vraiment bien bravo ! bravo ! bravo !
Y'en a eu une du même type il y a quelque temps, mais ça a un peu dérapé... colère
Là, je ne fais que vous lire et j'y prends plaisir! victoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mer 2 Mar - 0:19

Ca dérape souvent, ce genre de trucs, parce qu'il y a beaucoup d'idées reçues, d'idées fausses - qui se retrouvent d'ailleurs dans certains bouquins, revues... il faut dire qu'au delà des années où l'on peut entendre (+/- 1910) les premiers enregistrements) ou lire (musique éditée) on n'est plus que dans les suppositions.
Et là, les recherches historiques sont d'une aide précieuse, même si elles ne nous chantent pas les chants des noirs (ou des colons) au début XIXème...
Il y a aussi les certitudes "nationales": pour certains américains, comme je le disais, le Monde s'arrête aux frontières US, mais aussi: certains espagnols considèrent la musique afro-cubaine comme hispanique et refusent par exemple toute influence "française" ou africaine alors que c'est bien réel. (ce serait même plutôt une influence hispanique)
Beaucoup d'anglais nient l'apport majeur des noirs dans la pop et le rock et mettent en avant la ballade anglaise ou irlandaise.
Ne parlons pas des intégristes de tout poil pour lesquels un blanc ne peut pas chanter ou jouer le blues ou qu'en dehors de SRV il n'y a rien etc...
... Discussion un "peu limite" sur un autre forum sur le sujet "pourquoi le français ne sonne pas en blues" : clair que ça puisse choquer certains, mais la question existe et il y a des explications à cela. Ce qui ne veut pas dire qu'il faille interdire ou bannir, mais il est clair que ça ne sonne pas exactement "comme il faudrait"

Pas évident de parler de tout ça sans froisser certaines susceptibilités.
Bien choisir ses mots, gommer certains trucs...

Pour ma part j'ai pendant très longtemps suivi des concerts de blues dans le milieu motard (qui curieusement adore ça)... ce milieu regorge de gens un peu limités (il y en a d'autres, bien sûr) pour lesquels il est inconcevable encore actuellement que le blues vienne des noirs (ces sous-hommes) Very Happy un peu comme si le Front National avait comme hymne Hava Naguila Twisted Evil


Dernière édition par gorax le Mer 2 Mar - 2:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dobro.
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 451
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mer 2 Mar - 0:53

je lis souvent par ci par la , que le Banjo serai d'origine africaine

loin de moi de vouloir réecrire l'histoire , mais je voulais juste soulever un petit detail
qui n'est peut etre pas négligeable

les Chinois ont été nombreux a immigrés au USA , et ce a peut pres au meme moment
que l'esclavagisme

les Chinois appelé "Coolies" devaient travailler sur les voies de chemins de fer
ou etait Blanchisseur (ref Lucky luck ... et oui mort de rire )

serait il possible alors, vu que leur conditions etait ,nettement meilleurs que celles des esclaves noirs , serait il possible que leur instruments de musique , et notamment
le Sanxian , qui est un instrument Tres tres tres tres ancien ...
fut en fait le véritable ancetre du Banjo ....?


http://fr.wikipedia.org/wiki/Sanxian


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Dobro8/1
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mer 2 Mar - 1:21

Rien n'est impossible, il me semble que son origine africaine est bien plus plausible et évidente: pas sûr qu'il y ait eu des contacts nombreux entre les noirs esclaves ou non et les chinois bien cantonnés (sans rire) dans des quartiers bien spéciaux (je ne sais même pas si il y en avait dans le Sud)
... la famille des instruments composés d'une caisse de résonance (en bois creusé ou sur base d'une calebasse) recouverte d'une peau est extrêmement répandue en Afrique de l'Ouest depuis le n'goni au xalam, jusqu'à la kora... toutes les sources que j'ai pu lire en parlent, certaines parlent de l'apport depuis la Caraïbe, puisque les instruments étaient absolument proscrits ailleurs qu'à New Orleans à partir du début XIXème...
Mais pourquoi pas, à creuser...

EDIT: Wiki: "... suite au traité de Burlingame (1868) entre la Chine et les États-Unis, la Chine accepte de lever les restrictions à l'émigration, favorisant ainsi l'installation d'une diaspora en Californie. Avec les poussées de xénophobie (le « péril jaune »), le Chinese Exclusion Act de 1882 tend à limiter cette émigration..." ça me semblerait donc peu probable. Pour ton info, l'immigration chinoise serait donc postérieure à la fin de l'esclavage Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dobropat
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 781
Age : 61
Localisation : quelque part dans la galaxie (mais surtout en Aquitaine)
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mer 2 Mar - 1:25

bobem a écrit:
fran a écrit:
en tous cas il y a longtemps qu'une telle discussion n'avait pas eu lieu sur le forum c'est vraiment bien bravo ! bravo ! bravo !
Y'en a eu une du même type il y a quelque temps, mais ça a un peu dérapé... colère
Là, je ne fais que vous lire et j'y prends plaisir! victoire

bounce bounce qui çà ? qui çà ? bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docbarlow.com
belisaire
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 941
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mer 2 Mar - 1:34

Salut tous
Ben, content de vous lire.
Gorax, j'aimerais co-signer tes écrits.
bec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froglegs
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1462
Age : 94
Localisation : St Beat - Pyrenees
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mer 2 Mar - 11:55

Dobro, je rejoins gorax au sujet des chinois ayant immigrés plus tard que les blacks s: le continent ricain
les coolies comme tu indique étaient bel & bien des travailleurs pour le chemin de fer
celui ci poussant vers l'ouest apres la guerre de sécéssion : 1870 approx
tandis que les blacks sont arrivés a partir du 17éme siecle ( si pas avant méme) en tant qu'esclaves
ce qui les rends plus americains que ( l'immigration massive) des blancs d'europe du 19 & 20emes siecles

il est évident que les chinois avaient déja tout compris & fait bien avant que les arabes leurs aient piqués via les caravanes pour q'ensuite nous leurs avons piqués via les croisades & l'occupation arabe de l'espagne
le cheval par example, que les espagnoles ont amenés au nouveau monde etaient au départ d'origine arabe

& les hindous ? en voila une autre civilisation anciénne qui a surement énormément contribuée
il avaient peut etre un banjo aussi planqué dans un temple ou dans la grotte sacrée de l'Himalaya...

& Alexandre le grand, peut etre qu'il en avait 1 aussi ?

le banjo, est comme la cornemeuse, personne veut avouer qu'il vient de chez lui bien qu'il ait tout fait pour le refourguer aux autres...

comme je m'y perd tant tout ça alors qu'on me demande ma race, je me dois de répondre
" ta race boulba ! "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/SteelGuitarFrance
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mer 2 Mar - 13:04

Bien entendu que le Monde et ses cultures n'est pas cloisonné, il faut absolument ôter de son esprit tout "nationalisme culturel" lorsqu'on veut s'intéresser à tout cela: rien n'est plus handicapant que de parler de "génie américain, français, belge ... ou noir" bien sûr qu'il y a des spécificités, c'est ce qui fait la richesse de la culture et qui fait avancer la musique, les arts en général...
Mais on a déjà souligné ailleurs ds ce forum, le ridicule du "Fandango, musique nationale du franquisme" en fait d'origine "nègre" (l'horreur!) idem ces motards bien racistes adorant le blues...

Le banjo est un instrument bien caractéristique: le principe d'une peau d'animal tendue sur une caisse de résonance: instrument US, africain, chinois ou encore d'ailleurs: preuve des échanges mondiaux depuis fort longtemps... ce qui est stupide, c'est le redneck texan jouant de cet instrument en pensant qu'il est "l'oeuvre du génie ricain - blanc".
A ce propos, il est à noter que le piano du jazz naissant (ragtime, stride) est en partie issu directement de la manière de jouer du banjo.

Des découvertes toutes récentes ( Brésil, Chili ...) font remonter l'occupation humaine en Amérique à beaucoup plus loin que ce qu'on imaginait, les théories sont complètement bouleversées: on pensait à -15000 ans par le détroit de Behring, actuellement on en serait à - 60000 +/- et vraisemblablement par un autre côté, puisqu'on parle du Sud du continent (origine océanienne?)
culturellement cela veut dire que le lien "asiatique" est bien postérieur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froglegs
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1462
Age : 94
Localisation : St Beat - Pyrenees
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Mer 2 Mar - 13:57

encore 1 p'ti tango gorax ?
le fameuse thése du detroit be bering bien qu'il y'a du vrai dedans, est bien entendu un fourre tout ou le pretexte ideale pour caser les rouges ( non pas les cocos !)
il apparait que bien avant l'arrivée de christophe colomb ( choze que les ricains ne veulent encore admettre sinon, leur prestige & leurs mythe fout le camp) il y'a bien eu :
les phéniciens
les egyptiens
les celtes iberes
les celtes
les gallois
les vikings ( en fait y'a que ceux là qu'ils ont bien du reconnaitre, ayant trouver en terre neuve le campement de Leif Ericksson)
avaient déja atteris au nouveau monde
il apparait que c'est a travers les langues indiénnes que cela a été avancé
non seulement y'avait le dérive des continents yahvé ( encore lui) surtout des migrations & commerce ( les phéniciens par example)

grille blues du jour : (service compris) a jouer avec le thon que vous voulez
° = diminué

/ I---/iV7---/I---/I7---/IV7---/IV#°---/I---/VI7---/IIm7---/IVm---/V11---/I----/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/SteelGuitarFrance
RésoMan
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 809
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: le I IV V du blues   Dim 6 Mar - 18:10

gorax a écrit:
Un peu court, Luther! le seul instrument réellement nord-américain est d'origine africaine: le Banjo...

Inexact... Les instruments purement nord-americains - si tant est que cela existe - sont aux nombre de 5 : Banjo - Dobro - Mandoline F - Guitare Solidbody - Moog. Ils ont été fabriqués et commercialisés la première fois aux USA même s'ils empruntent une partie de leur technologie à d'autres continents.

ResoMan

Correctif : 6 instruments avec le Pedal Steel Guitar. Ceci dit au niveau organologique il se rattache au dobro.


Dernière édition par RésoMan le Dim 6 Mar - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/resophonic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le I IV V du blues   

Revenir en haut Aller en bas
 
le I IV V du blues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» blues play back en G
» Des tabs de blues
» jouer du blues acoustique
» tab en open de sol (blues)
» jam session blues tous les jeudis à Montreuil (93)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: recommandations :: Méthodes et pédago-
Sauter vers: