Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le matos ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Le matos ...   Mer 26 Jan - 0:56

Intempère comme ça quand tu veux, tu dis des choses plus justes qu'un La 440, à part ton argumentation finale: Ta nullité en informatique sera prise en compte à ton procès, mais le reste sur ton niveau musical, mauvaise pioche! non-non
Il faut qu'on se remette dans le contexte du forum: comme dit Froglegs, on est là pour échanger, les encouragements comme les remarques plus "négatives" dans la courtoisie, la franchise et l'envie d'apporter aux autres. Et j'apprends aussi des gens qui joue "moins bien" que moi, tout simplement parce que je ne joue pas spécialement mieux, mais différemment.
Dans le "milieu" de la musique que je frequentai, ce qui est pour moi le plus insuportable, c'est l'avalanche de compliments condescendants qui ne sont là que pour flatter l'égo et boire des bières grattos, voir plus si affinité...
chaque fois que quelqu'un m'a dit " Bof, j'ai pas super aimé" je me suis précipité vers lui pour entendre la suite, et ce sont ces discutions qui m'ont fait évoluer. Après, il y a aussi des cons qui vont te casser pour le plaisir sans argument correct, mais l'avantage sur ce forum, c'est qu'ils sont très peu nombreux... ( tiens, voilà un exemple de compliment condescendant!...)
On est entre gens passionnés et civilisés, les histoires de "niveau" n'ont pas leur place.
Et puis je te rappelle que j'ai même chanté sur ma vidéo tooo (j'étais pas obligé ), et 'c'est tout simplement la première fois de ma vie que ça arrive!! Et j'ai apprécié les remarques parce qu'elles étaient constructives! (de là à ce je réédite...)
Et pour finir, complètement d'accord avec toi Froglegs, il faut mettre le nez hors de sa chambre même si on n'est pas "prêt", on ne le sera jamais assez, ça permet de revenir à l'essentiel: l'émotion!!! Et on a besoin du regard des autres pour la créer! La technique doit s'appuyer la-dessus, sinon on c'est l'onanisme sonore...
Tous dans la rue non de Dieu!!!!
victoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2685
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Le matos...   Mer 26 Jan - 2:04

Heu...........de mon côté j'ai hélas tendance à penser que trop de théorie anesthésie l'imagination (je parle uniquement de mon cas, mon expérience...), depuis que j'ai jeté mon "dictionaire d'accords" et mis tout ça en open, ça m'a poussé vers le risque, le danger, plutôt que la sécurité que choisissait inconsciemment mon cerveau en retombant sur les acquis.......
Forcèment, ça ne marche pas toujours, et pour communiquer c'est pas simple; mais avec de bons musiciens, face à face (pas avec un écran interposé) on se comprends toujours!!!!
(tu me diras; j'ai fini homme orchestre...).

Du coup j'essaie de passer le plus de temps possible à vivre la musique(pas question de me casser le bol à acquérir les compétences techniques pour ètre en mesure de faire une bonne vidéo; je ne vois pas l'intérèt de la fixer et la diffuser de cette façon, ça tue la magie; allez donc voir des concerts en vrai!
C'est aussi pour ça que je n'aime pas trop regarder des vidéos...cet écran tout petit, ce son tout comprimé....ça ne rend pas justice.

Froglegs a dit:

"tu demande a chacun de poster ou d'envoyer une vid avec un moment zicale de chacun
walou !
chacun prend mais ne partage pas vraiment l'essentiel : la zique !
de parler matos because money, oui, là y'a du people
mais quand il s'agit de, qui on est vraiment, pourquoi on est là, les motivations, le coeur, l'essentiel : des dégonflés !
morale : restez seul chez vous avec vos craintes & vos lacunes ou bien le contraire si tel est le cas mais j'en doute sinon vous vous ferez entendre
dites vous bien une choze, jouer de la muzique tout seul dans son coin, ce n'est pas le but
la vrai zique se partage & le plaisir de la partager avec d'autre zicos, en jouant ensemble surtout, ça, ça fait bander & fait avancer chacun concerné
vous me direz que je suis un obsédé du zizi, mais comme beaucoup on en 1 a la place du cerveau, je me suis dit que ça taperais dans le mille"

Je suis pas d'acc.....on peut trés bien s'éclater seul dans son coin à jouer pour son chat, progresser, enrichir et équilibrer sa vie comme ça, humblement........, et quelquepart ça me parait plus sain que de s'exhiber.

Quand j'y réfléchis, je crois bien que je connais beeaucoup plus de siphonés du bocal qui jouent en public (justement pour se "soigner" et je parle aussi pour moi).....; les musiciens les plus fins que j'aie connu sont justement ceux qui jouent à la maison le plus souvent.
(cette théorie est elle vérifiable?)

Par contre l'échange d'infos sur le matos permet de mettre en commun des infos diluées; ça me permet de gagner du temps pour la musique en évitant les erreurs, les arnaques, d'accèder au savoir que seul les professionels de la vente maitrisaient jusqu'ici; on est libèrés d'eux!
Ca c'est le côté utilitaire, mais il y a aussi le côté affectif; depuis que je m'intéresse aux résonateurs, je suis tombé amoureux de ces instruments et je suis insatiablement fasciné par le moindre indice qui pourrait m'aider a vaguement comprendre le mode de pensée des génies qui les ont mis au point.
Je suis un maniaque; c'est vrai...
Mais j'ai soif de savoir, (il y a dix ans, quand je jouais sur mon prototype en zinc fabriqué au hazard, sans autres infos qu'une photo dans un magazine, je me souviens d'un type qui expliquait à un autre: "c'est une guitare tchèque...parcequ'ils ont abatus tous les arbres là bas; alors ils les font en fer..." ).

Je veux juste me cultiver, et surement aussi cultiver mes frustrations, car elles aussi peuvent servir de moteur à la musique, à l'émotion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
belisaire
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Le matos ...   Mer 26 Jan - 2:33

Salut tous
Merci pour vos messages. Je prends un grand plaisir à vous lire.
Du haut niveau.
bec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paolo
Langue pendue


Nombre de messages : 1273
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: Le matos ...   Mer 26 Jan - 2:52

Tout pareil que toi Belisaire.
Chapeau les gars, vous faites plaisir à lire.

Depuis pas mal de temps par ici je prélève plus que je sème, peu de commentaires, peu de partage de découverte, désolé pour ça.
Je tâche de réparer ça rapidement, plutôt en terres Bluegrass: avis sur les méthodes (d'après mon expérience) et quelques vidéos bien sympas d'artistes plus ou moins connus... en attendant de poster les premiers sons et images du groupe dans lequel je joue.
Ca y est j'ai bon là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Le matos ...   Mer 26 Jan - 3:08

Quelle belle journée! quelles belles et bonnes idées!
juste une petite remarque: théorie qui peut "brider": oui certainement... maintenant, 100% ok pour jeter les dictionnaires d'accords, mais pourquoi ne pas apprendre à les construire? c'est 100x plus simple que d'en apprendre 100 par coeur! la classe Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 37
Localisation : Réunion
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Le matos ...   Mer 26 Jan - 8:29

Froglegs a écrit:

jamais de retour
tu sais méme pas si ils l'ont bossé - pas 1 question s: un passage, ou plan qui différe
tu demande a chacun de poster ou d'envoyer une vid avec un moment zicale de chacun
walou !
chacun prend mais ne partage pas vraiment l'essentiel : la zique !
de parler matos because money, oui, là y'a du people
mais quand il s'agit de, qui on est vraiment, pourquoi on est là, les motivations, le coeur, l'essentiel : des dégonflés !
morale : restez seul chez vous avec vos craintes & vos lacunes ou bien le contraire si tel est le cas mais j'en doute sinon vous vous ferez entendre
dites vous bien une choze, jouer de la muzique tout seul dans son coin, ce n'est pas le but
la vrai zique se partage & le plaisir de la partager avec d'autre zicos, en jouant ensemble surtout, ça, ça fait bander & fait avancer chacun concerné
vous me direz que je suis un obsédé du zizi, mais comme beaucoup on en 1 a la place du cerveau, je me suis dit que ça taperais dans le mille

Et bien moi non plus je ne suis pas d'accord.
Je suis certainement l'exemple type du membre en retrait, inscrite depuis presque 4 ans, seulement une centaine de posts...
Et pourtant ! Pourtant je viens tous les jours et lis quasiment tout, j'ai vu des dizaines de vidéos, donné mon avis parfois, pas toujours c'est évident mais je pars aussi du principe que lorsque ma pensée a déjà été exprimée par un autre, je ne vois pas vraiment l'intérêt de faire un pomme C pomme V.
Et je joue seule chez moi (ou avec mon fils qui s'éclate sur son harmonica) ou devant mes élèves (Pomme de reinette yeaah), mais j'aime ça passionnément et je n'ai pas à en faire une déclaration publique à chaque fois que je me connecte.
J'ai appris des centaines de choses ici, découvert des musiciens sublimes, vu des vidéos qui m'ont permis d'avancer dans ma pratique solitaire de la weissenborn, j'ai appris des morceaux... Je n'ai pas posé beaucoup de questions mais j'ai trouvé des réponses ici, ou ailleurs...
Et je suis bien heureuse que ce forum soit tel qu'il est, tandis que d'autre forums parlent de théorie comme on parlerait de politique, avec avis divergents, argumentaires pompeux et propos souvent incompréhensibles pour mon pauvre petit cervelet.
Et puis, en ce qui concerne les discussions sur la dernière guitare à 50 milliards avec binding en ambre et cordes en ivoire, tout est une question de choix, on peut juste éviter d'aller voir certaines catégories... ou rester discret... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/profile?user=louisedelarun
Tommy
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 53
Localisation : 38
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Le matos ...   Mer 26 Jan - 12:40

Bonjour à tous,

Moi aussi ce post me réjouis !

Je trouve aussi qu'il est bien plus facile de parler matos que d'oser présenter sa propre production musicale.

Mais l'utilité de ce forum sur l'aspect matos n'est pour moi plus à démontrer : j'y apprends beaucoup, et nombre d'entre vous ont des connaissances et de arguments techniques solides, avec bien sur la part de subjectivité qui accompagne la passion...Mais c'est bien plaisant de lire les posts d'Alezko, Sabastopol, Vleb et tant d'autres car il y a du contenu.

C'est par contre bien plus intimidant de s'enregistrer et de rendre public quelques minutes d'une mélodie sur laquelle on a tant bossé, avec respect (car c'est un morceau/un artiste qu'on aime voire qu'on vénère) et le sentiment (là je parle pour moi) d'être bien en deça du niveau qu'on aimerait atteindre. Il y a toujours une petite appréhension et un pincement au coeur au moment de confier son petit fichier compressé à la tentaculaire toile ( "on est combien de milliards sur terre déja ? P..si y en a 1% qui me regardent j'oserais plus jamais sortir de chez moi....J'aurai pas dû... stress )

Alors c'est vrai l'absence de retours est décevant, on préférerait une franche réaction, même négative (tant qu'elle est argumentée et permet d'avancer, de prendre conscience de ses manques, de ses défauts) à l'indifférence. Mais d'un autre côté, je ne fait pas mieux : je visionne souvent ce qui est posté sur le forum, et je prends rarement le temps de faire un commentaire. Et aussi parce que je ne sais pas forcément comment traduire en mots précis ce que je peux ressentir.

Et je suis bien d'accord avec Froglegs : il faut jouer avec d'autres. Mais j'en fait actuellement l'expérience :il n'est pas si simple de rencontrer au moins un musicien avec lequel il y ait compatibilité sur : le niveau, les goûts musicaux, l'aspect humain et les disponibilités...

Et la je trouve que le forum est une petite antidote à la solitude du musicien amateur un peu isolé
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2685
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Le matos...   Mer 26 Jan - 13:09


Bien mieux que Youtube; ouvrez la fenètre quand vous jouez...qui sait quelqu'un peut vous entendre, et ça va vous faire jouer différemment rien que d'y penser; une vidéo c'est pas franc, ça peutètre trafiqué à volonté, celui qui a le meilleur matos aura donc un meilleur résultat!
La musique doit rester fugitive, c'est trés mauvais de la "pièger"; vous aurez un retour si vous accrochez l'oreille de quelqu'un en direct, c'est l'instant qui compte...livrer ça à internet en espèrant que ce sera vu reviens à jeter une pière dans l'océan......
Une fois qu'on se le sent, il faut ouvrir; je veux dire essayer de multiplier les rencontres, les occasions de partager, de faire entendre ce qu'on fait; se filmer dans sa chambre est un enfermement avec l'illusion que potentiellement, le monde entier pourrait voir....alors que ça sera noyé! (ou pire, les seuls gens qui réagiront peuvent ètre ce qu'on appèle désormais les"Trolls": ces cons frustrés qui eux aussi sont enfermés dans leur chambre et ne voient pas d'autre façon de s'exprimer qu'en dégueulant du négatif.....).

Sur que c'est pas simple de trouver les bons gens, au bon endroit, au bon moment; mais c'est pour ça qu'il ne faut pas s'enterrer dans son coin....ça va ètre un long chemin, alors autant commencer à marcher le plus tôt possible.
Des annonces, la MJC du coin, la fète de la musique....ou le banc du jardin public d'à côté!


sans voix Humpf....; il y a un autre phénomène que j'ai oublié d'évoquer pour la défense de ceux qui s'expriment peu (et donc en théorie, partagent peu aussi).

Je crois me souvenir qu'il faut assimiler beaucoup de choses avant de se sentir capable de proposer quelquechose d'écoutable...beaucoup d'entre nous sont forcèment plus demandeurs (de par la vocation du forum), et moi je trouve ça super gratifiant de pouvoir donner un petit coup de pouce, et si ce n'est par le partage de savoir (j'en ai pas des masses à offrir) au moins en écoutant, en échangeant, et en essayant de générer une ambiance sympa sur le forum.

(à ce propos; j'adhère pas non plus sur l'histoire du "Zizi que beaucoup d'entre nous ont à la place du cerveau", imagine que ça peut ètre interprété comme une insulte, qu'on a la chance d'avoir des filles parmi nous...que c'est pas vraiment constructif de laisser un post de cet acabit, ça me surprend d'autant plus que en tant qu'administrateur d'un forum je pense que tu es conscient de tous ces facteurs négatifs).

Pour ce qui est du temps passé à se forger sa musique, c'est déjà trés long; mais arriver à se convaincre soi-mème qu'on a quelquechose d'intéressant à raconter musicalement aux autres l'est d'autant plus....(hélas on entends plus souvent des gens qui n'ont pas pris le temps d'y réfléchir, convaincus d'avoir le bagage technique nécessaire et que c'est le seul truc dont on a besoin.....avec du gros matos aussi bien sur!).

C'est pareil dans tous les rapports humains, on entends pas forcèment ceux qui ont les choses les plus justes à dire, ceux là font mème souvent moins de bruit que les autres...un forum reste un reflet de notre socièté.
(Pour ne pas faire dans la grande phrase et les lieux communs poussièreux...)

Ca me parait logique qu'on aie pas forcèment plus de retours, plus de réactions; on amène tous quelquechose à l'édifice, un jour quelqu'un va tomber dessus....y trouver ce qui pourra lui ètre utile, sans nécessairement donner réponse, (et mème tant mieux!).
Car on est heureusement des gens vivants, qui vivent la vie en vrai, et c'est dommage de passer autant de temps derrière nos claviers!!!!!!

Ceci dit je rejoins Froglegs sur le fond; il y a des jours ou j'ai envie de laisser tomber...ou d'envoyer balader des gens...
Le enième post sur: " la dernière guitare que c'est la plus belle du monde et qu'elle est plus belle que la tienne..." où mème le Xième: "quelle guitare dois-je acheter pour ètre heureux...." peuvent ètre lassants, mais aprés tout c'est quand mème du partage....comme dit Joséphine; à chacun d'avoir assez de recul pour essayer d'ètre pertinent, et de zapper les sujets qui ne vous intéressent pas, quelqu'un d'autre peut y trouver ce qu'il cherche.

C'est la pagaille mais je ne vois pas comment imposer un seul et unique mode de pensée, à part un flicage intensif mais le résultat ne serait pas intéressant non plus...
Non la seule solution est l'autodiscipline, que chacun reste conscient de la vue d'ensemble ( les "post-it" plus gros ou une mise en valeur de la fonction "recherche" peut-ètre???).

Mais avant tout prenons soin de notre meilleur atout: une BONNE ambiance! à bras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
geckocha
Bavard
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 32
Localisation : Angers
Date d'inscription : 07/03/2010

MessageSujet: Re: Le matos ...   Mer 26 Jan - 14:18

Merci à tous pour la qualité de ces échanges.

Outre la difficulté à émettre une opinion critique constructive et pertinente sur les productions des uns ou des autres (et je revendique par ailleurs le droit à ne pas avoir d'opinion), la fonction à ne pas négliger d'un forum est pour beaucoup (et moi le premier) de permettre de "s'évader du bureau" ou du travail en cours. C'est pourquoi ce forum est d'une richesse impressionnante de par la diversité qu'il apporte : je me nourris autant du suivi des constructions ou réparations de magnifiques instruments, de débats sur le matos, de présentations de nouvelles acquisitions de toute beauté... que parfois je prends le temps de creuser vers les artistes, les accordages, l'histoire de tout ça...

Parfois, je pense aussi que s'il n'y a pas de retour de la part du protagoniste, c'est qu'il a compris qu'il n'a rien à dire pour le moment plus que de faire du bruit avec son clavier. En vrai ça passe souvent par l'expression corporelle. Difficile de tout retranscrire par écris. Les choses se font alors différemment, avec le bon et le mauvais comme si joliment déjà souligné plus haut par tout le monde.

En bref, un concentré de vie bien souvent relaté avec une verve délicate qui rajoute ce supplément d'âme à tout ça... autant dans le quotidien que dans ce qu'on va rechercher plus tard, quand l'en-vie nous prend.

Formidable outil et formidable lieu, l'ambiance de ce forum m'a donné l'envie et les bases pour me mettre à l'open, qui m'a fait redécouvrir la guitare et ramené à la musique comme j'avais désespère d'y retourner un jour avec cette passion première, cette justesse propre aux traces profondes qu'on garde au fond de soi. J'ai bien du mal avec la théorie et c'est bien l'aspect intuitif qui m'a amené à l'open. Je trouve dans ces lieux de quoi me soigner sans pour autant qu'on m'y force. Je progresse quoi. C'est avec respect que se fait le partage, même si comme dans la vie en général on est trop souvent dessus du retour qu'on peut avoir ou non. Ne serait-ce pas la communication qui veut cette distorsion ?

Pour ce qui est de rencontrer d'autres musiciens, ce n'est pas toujours si facile et uniquement une question d'égo ou de courage. On est pas toujours ouvert à la rencontre, et la balance entre ce que je risque / ce que je peux y gagner fait que le manque de confiance en soi selon les périodes de la vie peut faire aisément pencher la balance vers le repli. Le repli vers sa chambre, confortable et connue, parfois même bien trop pour qu'elle soit si confortable que cela. C'est bien là qu'un tel forum apporte ce supplément d'en-vie pour choper sa gratte et enchanter tout ça, ne serait-ce que dans sa chambre, toujours, mais parfois aussi au bonheur des persiennes qu'on se décide alors à ouvrir.

Ya de la diversité et du respect ici, et le caractère des "piliers" fais des coups de gueule un charmant poil à gratter salutaire.
La vie est faite de rencontres. Merci à vous pour la forme que prennent ces lieux.

PS. Faites signe si un jour vous passez sur Angers. On pourrait gratouiller ensemble un de ces soirs, en toute simplicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froglegs
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1462
Age : 94
Localisation : St Beat - Pyrenees
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: Le matos ...   Mer 26 Jan - 16:42

bravo ! les réponses ameliorent encore le sujet
ça fait plaisir ce genre de post

tu sais sebasto, quand je faisais allusion au zizi c'etait certes de la provoc mais avant tout de l'humour

je retiens :
Citation :
ouvrez la fenètre quand vous jouez...qui sait quelqu'un peut vous entendre, et ça va vous faire jouer différemment rien que d'y penser;
& que ce quel qu'un monte frapper a votre porte & ainsi un début d'une relation enrichissante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/SteelGuitarFrance
smog
Langue pendue


Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: Le matos ...   Mer 26 Jan - 16:53

Il me semble que s'il y a des gens qui viennent sur les forums pour "prendre" sans demander leur reste (ie sans faire de commentaires par ex.), il y en a autant qui se satisfont de "s'exposer", de se montrer, de montrer ce qu'ils sont capables de faire, et sans doute parfois juste pour satisfaire leur ego.
C'est un peu le "jeu" implicite des forums où il est facile de se cacher derrière l'anonymat.
Espérer plus, c'est peut-être se tromper d'endroit... Ca n'empêche pas, bien sûr, mais attendre "trop" c'est forcément risquer d'être déçu.

Je ne poste pas beaucoup ici, ce qui ne m'empêche pas de venir souvent, de lire plein de choses... Sans y passer trop de temps parce que je n'aime pas passer ma vie sur internet (j'ai laissé beaucoup d'heures il y a quelques années, je sais qu'il y a BEAUCOUP plus important).

Et j'ai appris à gérer les incompréhensions (combien de fois on ne se fait pas bien comprendre, pas vraiment ici, mais sur un forum lambda, et on doit se justifier, etc.)

Pour le matos : c'est quand même une motivation pour beaucoup, améliorer ce qu'on a déjà, demander des infos sur des effets/guitares qui nous titillent sans forcément que ce soit rationnel... C'est quand même le lieu plus que propice (chez moi impossible d'essayer la plupart des effets qui me plaisent a priori, je me fie aux avis des forumeurs pour plein de choses). Et pour la théorie, l'harmonie, il y a des forums plus spécialisés qui offrent la possibilité. Tout est question d'offre et de demande. Mais n'oublions pas que la slide et en particulier les instruments plus exotiques que le simple bottleneck sur une folk (Weiss, lap etc.) ne concernent pas des tonnes de musiciens non plus...

Bon, ma contribution présente un intérêt limité mais voilà ce qui me vient à l'esprit. à bras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Le matos ...   Jeu 27 Jan - 1:09

Et ben ça c'est du topic!!!! C'est passionnant de vous lire, et ça me permet de prendre le recul dont je parlais dans mon message precédent.
Froglegs a écrit:


tu sais sebasto, quand je faisais allusion au zizi c'etait certes de la provoc mais avant tout de l'humour

Et bien en fait, en me relisant, je parlais d'onanisme.... Je ne veux pas rentrer dans des parallèles plus que douteux, mais je trouve ta comparaison pas si dénuée de sens que ça, et pour le coup je ne suis plus trop d'accord avec..moi-même! tooo
J'ai eu par le passé des discutions plus que houleuses avec des musiciens sur le sujet: pourquoi fait-on de la musique? Et je m'énervais assez rapidement (sûrement la fougue de mon jeune age de l'époque) devant les réponses du genre: pour partager, pour donner des émotions aux autres etc...
Je reste persuadé que la première motivation, c'est donner du plaisir... à soi! Si on ne prends pas de plaisir à faire de la musique, impossible de la partager ensuite. Et donc ma remarque désobligeante sur l'onanisme musical est des plus mal venue, vue que je le pratique depuis toujours... honte
Après, le partage, comme pour le zizi cité par Froglegs, c'est essentiel pour pouvoir s'épanouir et évoluer. Mais pas obligatoire non plus...
Sebastopol, ta remarque sur la pudeur est super importante, car c'est la clé du problème de beaucoup (dont moi). Il faut savoir la respecter, mais ne pas la laisser commander pour autant. J'ai été longtemps un guitariste en chambre, et la première fois que je suis allé ( qu'on m'a emmené plutôt...) jouer avec d'autres, ça a été un mélange de grande bouffée d'air et d'angoisse abyssale. La pudeur est contradictoire avec l'exhibitionnisme nécessaire à l'artiste pour se produire devant l'autre. Certains ont par contre la mise à poil facile, et si l'égo suit, ça facilite les choses.
Et bien je pense qu'il en est aussi de même du partage sur le forum, on ne peux pas blâmer quelqu'un qui n'ose pas, parce que ça peut être une vrai "souffrance" que de se frotter au regard des autres. Ce qui est plus à blâmer, c'est une sorte de rétention commandée par l'égo et une fierté mal placée (ou tout simplement de l'égoïsme...).
Parler materiel, c'est aussi une façon moins "violente" de partager sa passion avec les autres, et c'est aussi une experience importante pour le musicien. Mais les instruments sont fait pour être joués... Là, je n'ai pas un avis très clair, alors je préfère lire les votres!! victoire
Enfin le simple fait de partager ces réflexions entre nous, je me sent différent, et plutôt mieux! sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
Guital
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 59
Localisation : Landes et Pays Basque
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Le matos ...   Jeu 27 Jan - 15:59

Bien beau sujet.
Je viens de passer un très agréable moment en le découvrant et en lisant vos impressions.
Matos, partage, techniques, sciences, travail, rigueur, dépassement de soi, don de soi, abnégation, recherche, humilité, tout y est.
Je ferais court. Pour moi la musique est une autre dimension de la vie. Que l'on tape sur un bout de bois ou que l'on aligne 20 Marshall. Le plus important est le contenu et l'intégrité de l'artiste. La musique est en nous, à nous de découvrir par quels moyens la faire parvenir aux autres. Tout s'apprend, sauf le talent. Pour ce dernier c'est beaucoup plus complexe. il y aura toujours les besogneux et les génieux.
En ces temps où l'estéthique veut remplacer l'artistique (ça vend mieux) je suis heureux de lire vos post.
La révolution musicale ne s'arrêtera jamais d'avancer, et s'il n'en reste qu'un ...
Mais y'a encore du monde et c'est tant mieux.
Si le phantasme d'une gutare plaquée or peut rendre un musicien meilleur, alors pourquoi pas. Les mecs nous sommes d'abord des rêveurs, faudrait pas l'oublier. Sinon on ferait autre chose de notre temps libre.
Pour ce qui est de la transmisssion, je suis de ceux qui pense que la seule façon de faire progresser son âme et donc sa puissance artistique, ce sont les rencontres. Même fugaces. Le contact humain ne c'est pas encore effacé de notre métabolisme. Et avec un magret de canard aux figues accompagné d'un Pomerol 2005, je vous raconte pas...
Je finis donc par la notion essentielle de notre quête : la recherche et le partage du plaisir.
Ca peut effectivement commencer comme ça : "Bien mieux que Youtube; ouvrez la fenètre quand vous jouez...qui sait quelqu'un peut vous entendre, et ça va vous faire jouer différemment rien que d'y penser"
Si je passe par là, soyez sur que je frapperai à votre porte.
Je frapperai deux fois plus fort si ça sent la bonne soupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carrementblues.free.fr/
Froglegs
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1462
Age : 94
Localisation : St Beat - Pyrenees
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: Le matos ...   Jeu 27 Jan - 18:30

Citation :
Tout s'apprend, sauf le talent.
méme le talent s'apprend & se cultive
quand on dit " quel talent ! "
rappelez vous que c'est 20 % de talent & 80 % de boulot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/SteelGuitarFrance
Maikel
Langue pendue


Nombre de messages : 709
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Le matos ...   Jeu 27 Jan - 18:53

Froglegs a écrit:
Citation :
Tout s'apprend, sauf le talent.
méme le talent s'apprend & se cultive
quand on dit " quel talent ! "
rappelez vous que c'est 20 % de talent & 80 % de boulot

"Le talent c'est d'avoir la passion de bosser son instrument 2 fois plus que ceux qui disent ne pas avoir de talent"

Auteur inconnu....ou peut-etre moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.moonlambproject.be
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2685
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Le matos ...   Ven 28 Jan - 14:58

Froglegs a écrit:


tu sais sebasto, quand je faisais allusion au zizi c'etait certes de la provoc mais avant tout de l'humour

T'inquiètes; sur le coup ça m'a paru un peu raide (heu....enfin...), mais ça a marché: on a là un sujet qui comprends le plus de longs post, bien en profondeur (heum...); enfin j'y vois de beaux échanges...... d'idées!
Faut bien qu'on se garde un peu de légèreté...

Dans la vie j'aime beaucoup jurer.....en choisissant bien le moment, le ton, les gens qui l'entendront; j'ai un grand respect pour les gens qui ont cette science de l'argot et du juron cinglant, c'est une forme de poésie, de culture VRAIMENT populaire.
Puis ça nous ramène vers le Mississippi; les "Mule-skiners" étaient des ténors du mot gras.

Je crois que sur le talent on va encore s'échanger des pages!!!!

Je vous jure que le talent n'a pas grand chose à voir avec le travail, c'est peut-ètre mème deux choses diamètralement opposées?...
Les gens les plus "talentueux" que je connaisse sont aussi les plus formidables fainéants!

Un truc qui me sidère, c'est quand j'ai l'occase de déballer mes instruments devant les gamins, en école, centre de loisirs, ou festival orientés jeune public; j'adore ça, et quand c'est gérable.....pas toujours....je leur fait essayer mes instrus un par un, juste pour leur donner la clé, leur ouvrir une compréhension de ce qui se passe quand un musicien joue, d'ou vient le son, identifier, la basse, le banjo....
Sans viser bien haut...y en a beaucoup qui n'ont jamais entendu la musique sortir d'autre chose que de la télé!

Et bien c'est sidèrant, il arrive qu'il y en aie qui se débrouillent tout de suite pour faire sonner le truc....quelque soit l'instrument...le plus frappant c'est la scie musicale; c'est le plus compliqué car ça se joue en trois dimensions et la note n'est jamais deux fois au mème endroit: un peu comme jouer du slide avec les pieds assis sur une balançoire...les yeux fermés........c'est donc aussi très difficile d'expliquer à quelqu'un qui n'en a jamais vu comment s'y prendre!

Je vous jure que certains minots attrappent de suite LE truc qu'il m'a fallu des mois à trouver.....

Je pense que pour la musique on est pas tous égaux....il y a des cochons qui naissent avec un cerveau programmé pour ça, avec la mémoire et l'oreille musicale ....quand elle est pas carrément universelle! (j'ai connu une dame anglaise qui choisissait ses melons en les frappant...ceux qui sonnent en Si sont les meilleurs! ).
Ca peut ètre désepérant, mais beaucoup de gens ne s'aperçoivent pas du talent qu'ils ont.

Ma petite théorie c'est que c'est plus une question "d'instinct" que de travail, bien sur cultiver et enrichir sont indispensables; mais je suis convaincu qu'on a tous un talent pour quelquechose....le truc est d'ètre assez à l'écoute de soi pour le trouver et se le cultiver.
Ah puis le "talent" n'est pas forcément quelque chose de flamboyant:

Mon arrière grand-mère était une virtuose de la tomate farcie; et elle était illettrée...mais je reste convaincu que ses tomates changeaient la face du monde; en avoir une dans le ventre rendait la vie beeeelle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
RésoMan
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 809
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Le matos ...   Ven 28 Jan - 15:53

Il est un peu compliqué de se recentrer sur le sujet du post mais les divagations qui en ont découlée sont extrêmement intéressantes.

Juste deux idées...

• Le "matos" importe beaucoup mais ce n'est pas l'élément marquant dans une pratique musicale et instrumentale. Ceci dit je connais peu de très bons musiciens qui passé un certain niveau de pratique et une certain âge jouent sur des instruments de mauvaise qualité et/ou peu chers. Le "discours" musical se nourrit aussi d'une bonne qualité du résultat sonore. Et ce discours doit satisfaire et l'émetteur et le récepteur soit le musicien et le mélomane. Enfin ce n'est pas parce que XXX joue sur un matos YYY que j'arriverai au même résultats que YYY si je joue sur le même matos XXX...

• Pour être musicien, il faut "musiquer" ! Ce n'est pas une aporie mais une constatation. L'appétence au fait musical est foncièrement injuste ! Une toute petite minorité des êtres humains ont cette capacité de se situer dans le discours et sa pratique et non dans la langage. Qu'ils l'utilisent ou non est une autre affaire ! Que certains dans un processus d'identification, rêvent d'être un Autre et/ou de s'approprier sa musique pour devenir Lui est une constante. Et elle dépend du bain culturel dans lequel nous baignons. Avant de créer la méthode française est de faire à la façon de... Pour avoir une reconnaissance identificatoire vraisemblablement. Chez les Anglo-saxons, le positionnement est plus vers la reconnaissance de ce qui rend unique et différencie, dû vraisemblablement à l'extraordinaire puissance du groupe chez eux.
Il me semble important que chacun fasse son chemin sans s'intéresser à en avoir une reconnaissance particulière. Faire sa musique, c'est faire de la Musique.

Enfin petit ajout, pour musiquer il faut jouer seul, jouer avec les autres, improviser et ce au moins une heure par jour...

Je finirai mon ordonnance plus tard...


Amitiés,


ResoMan honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/resophonic
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Le matos ...   Ven 28 Jan - 15:59

Peut-être aussi un truc comme il se passe avec le dessin: savoir dessiner, c'est avant tout "voir" ce que l'on va dessiner. Je mets des guillemets, parce que "voir" c'est bien sûr avec les yeux, mais aussi avec le cerveau (et le coeur?): avoir le don d'objectivité du regard...

Après (ou en parallèle) vient l'apprentissage technique indispensable aussi pour "restituer ce regard"
Je me souviens de mes cours de modèle vivant: les plus forts, ceux qui arrivaient à dessiner ce modèle de manière fantastique, bien souvent étaient incapables de dessiner la chaise ou le socle en dessous. La plupart du temps, d'ailleurs, juste une ébauche en était faite. -> la perspective simple, celle consistant à reproduire des droites, des formes géométriques simples dans l'espace leur était impossible.

La perspective est l'exemple-type de ce besoin de "voir" les choses telles qu'elles sont et non comme on les imagine...
Ce regard "naïf" concernant le dessin correspond peut-être à quelque chose de semblable en musique....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joko
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 66
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Le matos ...   Ven 28 Jan - 16:34

Hi tout le monde sourire sourire sourire
Que voilà aussi un post fort intéressant!
QUI DIT MUSIQUE: rencontres, échanges, discutions passionnées, coup de gueule, espoirs, solfège/pas solfèges, amateur/pro, jam/pas jam (je connais certains musiciens qui n'aiment pas particulièrement), inhibitions/volubilité, matos (cher/pas cher, neuf/d'occasion, dernier cri/vintage, bidouillé, inventé), petits buggets/gros investissements, vente/achat, revente/re-achat, vidéos/pas vidéos, critiques (constructives/acerbes), pédagogie/auto-didacte, seul chez soi/on stage, forum/pas forum..., etc. INDUIT, me semble-t-il, OBLIGATOIREMENT l'idée de PASSION. danse danse danse
Nous sommes tous dans le même train, avec des billets à différents tarifs et dans des waggons de confort varié. victoire
Il faut s'en accomoder.
Pour ma part, je pense que le forum est là pour faire étalage de tous ça, avec tout ce que ça comporte de judicieux ou d'inutile, selon les attentes de chacun.
J'apprends quotidiennement ENORMEMENT de choses, découvre ENORMEMENT d'artistes fort intéressants, membres ou non du forum, méconnus ou célèbres et il m'arrive même parfois, rarement il est vrai, et en toute humilité de présenter ce que je fais, sans forcément attendre un retour, just for fun.
Je m'accomode aussi du matériel dont je dispose, en change parfois sans que cela soit une priorité.
Il est donc fort intéressant de "crever" certains abcès de temps à autre pour resserrer les rangs et re-booster les troupes... hmmm
Bon slide à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/joko.blues.3
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Le matos ...   Ven 28 Jan - 16:38

Le talent... C'est souvent le regard de l'autre qui détermine le talent, c'est une notion quand même relative, parce qu'elle se réfère à des notions subjectives. Je suis entièrement d'accord avec Sebastopol sur l'inégalité face à la musique, comme pour d'autres domaines, j'ai eu la chance de côtoyer des musiciens ayant des oreilles qu'on peut qualifier d' "anormales".... Je croix même que l'oreille "absolue" est considérée comme une malformation!
Mais ces prédispositions étaient bien la base de leur talent parce qu'ils l'avaient entretenue, travaillée et sublimée. L'un d'entre eux avait ce qu'on appelle l'oreille "relative", c'est à dire qu'il était capable de nommer et jouer n'importe quel bruit, note ou accord qu'il entendait, mais en ayant une note de référence. Son cerveau entendait tout les intervalle avec précision et les identifiait en fonction de la note de départ. Dans son cas, il m'expliquait que c'est un don qu'il a du aussi travailler énormément pour qu'il lui soit utile dans sa musique, ses prédispositions ne suffisaient pas. J'ai connu un autre gars qui avait lui l'oreille "absolue", c'est à dire qu'il reconnaissait n'importe quel son sans aucune base de référence, il avait ça dans son ordi interne! Mais il lui a fallut aussi bosser pour mettre un nom sur chaque son, et trouver l'utilité de ce don dans sa musique.
Il y a aussi dans les conservatoires des champions du monde de dictée musicale, mais qui sont de piètres instrumentistes ou chanteurs.
Ce que je veux dire par là, c'est que le "talent" est pour moi un mix entre les capacités naturelles et l'exploitation qu'on en fait. Il y a sans doutes des gars qui ont cette oreille absolue et qui ne veulent pas entendre parler de musique. Et des gars qui n'ont rien au départ (et on peut aussi inclure l'influence du milieu dans lequel on grandit et évolue) et qui à force de passion et d'acharnement vont développer des choses incroyables! Comme dit RésoMan, la musique est faite pour être musiquée!
Et comme tu dis Seb, le talent n'est pas forcément question de spectaculaire, et peut se loger dans des "petits riens" qui enrichissent la vie autant voire plus que la musique. Ta grand mère était sans aucun doute aussi talentueuse que Rembrandt, qui lui devait être une vrai tâche pour les tomates farcies! victoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
geckocha
Bavard
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 32
Localisation : Angers
Date d'inscription : 07/03/2010

MessageSujet: Re: Le matos ...   Ven 28 Jan - 17:04

J'ai pour ma part du mal avec l'idée de talent. C'est en effet tout à fait relatif au cadre dans lequel les évènements se présentent.
Certes il y a une question de technique et d'efficacité dans le jeu, qui influe sur l'impression que la prestation peut laisser. Mais je crois justement que c'est autre chose qui fait que les choses passent. Certains l'appellent charisme, d'autres touché, ou timbre, couleur... bref un certain supplément d'âme. N'est-ce pas de cela qu'il est question dans la musique dont nous parlons ici le plus souvent ? C'est souvent la voix qui communique le plus à ce titre, mais pas seulement. C'est en cela que la musique se vit, et que l'enrichissement de l'âme de chacun passe par l'échange entre tous. Un formidable échange vibratoire qui se fait... ou pas.

Les virtuoses peuvent plaire ou impressionner, comme le gros matos. Ca aide, mais s'agit-il vraiment de cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maikel
Langue pendue


Nombre de messages : 709
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Le matos ...   Ven 28 Jan - 17:30

Coucou.
Je reviens sur mon post. Ca chauffe, c'est bien.
Le belge que je suis a du mal avec les longues disgressions (culture francaise) mais je les ai lu quand meme. Wink

Pour resumé ma pensée en fait :

Les artistes independants que j'admire (comme Jake La botz) et la potes pro ou semi pro, joue sur du matos entre 500 et 1500 Euros en occases et ont globalement 2 ou 3 electriques ainsi que 1 acoustique + l'acoustique pourrie de leur debut.
Bref du matos "middle/high classe" mais peu generalement.
Par contre ils cogitent beaucoup sur les artistes (surtout en blues, Jazz, roots) le style de jeu, les styles de musiques, les melange, le groove.
Et moi a coté de ca, j'ai 2 fois plus de matos qu'eux. Est-ce que je suis plus epanoui musicalement ? Non pas du tout.
Et j'ai parfois l'impression que je me jette sur les delires matos comme une desperate housewive sur le chocolat.
Bref je compense mon manque de bottage de cul musicale.
Je me soigne
Je souhaite que cela ne vous arrive pas.
Maikel

Z'avez vu le squareneck biscuit sur le boncoin.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.moonlambproject.be
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Le matos ...   Sam 29 Jan - 0:23

Mmmm... en fait, tu nous dévoiles précautionneusement ton Musée Schlumpf de la guitare... siffle mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le matos ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le matos ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [MATOS] Guitares
» matos pour debuter-beatmaking et apprendre le scratch
» Votre matos
» Le matos de Maiden 2010: Jackson Adrian Smith
» Matos N.O.S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: Le Forum :: Avis, remarques, suggestions...-
Sauter vers: