Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Valeur des instruments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
geckocha
Bavard
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 32
Localisation : Angers
Date d'inscription : 07/03/2010

MessageSujet: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 15:49

sebastopol a écrit:

Hélas jeunesse rimant avec dèche.....mais je ne vois plus du tout les choses sous le même angle, faudrait dire aux p'tits gars de ne pas tomber dans l'idée que "bof je joue pas assez bien pour mériter un instrument "cher", "ou un truc chinois ça suffira" (ok pour la première approche, mais si on se sent mordu faut se fouetter! ça vaut bien plus que ça au bout du compte).

Cette remarque m'a vraiment interpellé, aussi j'aimerais en discuter avec vous.
Peux-tu développer STP Sebastopol qu'est-ce qui t'a fait changer de point de vue et plus précisément comment tu abordes l'achat d'un instrument maintenant alors, compte tenu de son prix ?

J'ai pour ma part 25 ans et la grande chance d'avoir pu m'offrir déjà 4 guitares de valeur monétaire respectives neuves de 150€ (folk voyage à vélo ou soirées), 550€ (folk adorée), 900€ (électrique yamaha genre 335) et 800€ (électrique godin 5th avenue adorée). Non je n'ai pas de préférence siffle (pas trop fort yen a qui vont être jalouses :hihi :. Toutes m'apportent ce supplément d'âme qui fait d'un instrument autre chose qu'une boite à sons. D'ailleurs je suis quasiment incapable de jouer les mêmes choses exactement sur deux guitares différentes, car elles ne rendent pas du tout les mêmes choses selon leur personnalité.

Cependant je ne serais pas du tout prêt à dépasser de telles sommes, et préfère me concentrer peut-être sur la diversité (lap-steel à venir un jour, résonateur woodbody aussi... mais une 335 gibson aussi mais pas envie d'y mettre le prix!) qui se lie déjà à une certaine qualité à partir d'un certain niveau.

Pour vous: diversité ou qualité supérieure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipes
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3254
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 16:07

Pour moi c'est les deux mort de rire En fait ce que veux dire Sebastopol je pense c'est que c'est en murissant que l'on s'apercoit de la différence entre une Johnson de Chine et une Tricone de 1935. Bien sûr que l'on peut se dire que on a pas les doigts pour sonner (ou pire mériter) un tel instrument (vintage) mais avec le temps on voit que ce n'est pas du tout la même chose

La réverb inhérente et l'alchimie des matériaux ayant bien vieilli ensemble etc...(attention y a aussi des bouses injouables dans les vintages).

Au final on se rend compte qu'entre une strat Squier de 2008 et une strat Fender american de 1978 y a souvent un fossé sourire Pareil pour les 335 Gibson et les très belles Yamaha ou Ibanez demie-caisse.

Après c'est une question de choix et de moyen mais il ne faut pas se bercer de fausses illusions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mojo.fr
Froglegs
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1462
Age : 94
Localisation : St Beat - Pyrenees
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 16:27

la valeure d'un instrument corréspond au prix que l'acheteur, qu'il soit pauvre ou riche, veut bien y mettre
tout le reste sera sentimentalité, snobisme ou espoirs

rien ne vaut bien sure un merveilleux instrument laissé en heritage ou trouvé dans un wagon lit de l'orient express





Dernière édition par Froglegs le Jeu 2 Déc - 10:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/SteelGuitarFrance
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 16:29

Vrai: les cotes etc... c'est du blabla, reste ce qu'un acheteur veut mettre et un vendeur veut avoir...

Des précisions quand même:

- Certainement pour les résos: entre une "bouse chinoise" (j'en ai eu) et une National neuve (j'ai), il y a un abîme de finition, de facilité de jeu, d'équilibre. d'ergonomie... au milieu on pourrait mettre par ex. les Amistar (j'en ai eu aussi)

- Entre une 5th Avenue (que je connais) et une archtop Gibson (ou d'autres dans cette gamme) il y a aussi un monde de différence: impossible de jouer (et d'écouter) sur une Godin après avoir joué sur une L7 ou 5 ...

- Mettre beaucoup de blé dans une guitare, c'est dur, bien sûr, mais la perte à la revente sera minime par rapport au bas de gamme, la valeur d'une L5 en bon état il y a 10 ans en occase, c'était +/- 3000€, actuellement, certainement le double. Une ES 330 c'était 1500, actuellement aux alentours des 3500!
Le nombre d'ados autour de moi essayant sans succès de revendre leur 1ère guitare (de base) est sidérant! en même temps, il n'y a plus vraiment de grattes de bas de gamme qui soient aussi épouvantables que ce que j'ai connu quand j'étais jeune, merci la Chine!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2681
Age : 41
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 17:27

Vrai de vrai, z'ètes tous dans le vrai!

Pour ma part je ne cesse de réfléchir à tout ça, il y a tellement de facteurs.....
Entre la joie que j'ai de jouer cette petite parlor qui m'a couté trente euros et un peu de colle, et les nuits d'angoisse à attendre que le livreur me ramène de l'autre bout du monde une merveille dont je n'aurais jamais rêvé si un Ami ne m'avait pas soufflé l'affaire...

Je ne dis pas qu'il faut absolument se mettre des crédits sur les reins et ne jouer que du top niveau de la bombe; j'ai juste réalisé que si j'avais pu accéder à un tel instrument au moment ou j'étais en pleine construction-découverte cela m'aurait surement poussé bien plus loin.
Si j'avais réalisé plus tôt, j'aurais surement bataillé et cravaché dur pour franchir ce pas (que je n'ai franchi que par hasard en fait)...à y réfléchir j'aurais tout aussi bien pu sombrer dans la frustration, débloquer un mois de salaire est longtemps resté une vision tenant du rêve lointain, que je n'aurai peut-être pas pu envisager beaucoup plus tôt dans ma vie.

Ceci dit j'adore ma petite Johnson bricolée, et elle assure le gagne pain à chaque concert, mais effectivement, son manche commence à vieillir, mes tendons aussi, et quand même il y manque pas mal de fréquences (comparé à un national), ce qui inconsciemment me retranche dans les zones ou elle sonne mieux, ou elle est plus jouable....
C'est peut-être ça la notion la plus grave de conséquences; si vous restez trop longtemps sur un instrument moyen, je pense que ça peut avoir un impact sur votre musique.

Mais pour rien au monde je ne lâcherai toutes ces petites merdouilles trouvées au hasard des vide-greniers, voir des poubelles qui moyennant un peu de bricole m'ont fait élargir mes horizons.
Vive la variété, mais a une échelle réaliste.

Une seule guitare à la maison??? c'est rarement sur du long terme autour de moi.

Je dirais que c'est bon de ne pas investir dans du neuf moyen (au moins d'occase), qui se revendra difficilement, ok pour le truc kitsch pas cher qui de toute façon vaut son prix rien que pour la poésie qu'il dégage, mais au moins un BON instru a la maison, bien jouable, qui ne décotera pas de toute façon, si on change d'orientation.

Après c'est une question d'échelle, je vous avouerai qu'en m'inscrivant ici je me demandais envieusement, "mais comment ils font?" en voyant certains s'éclater avec de jolis instruments; je ne cesse de rager contre les inégalités, mais je pense que le jeu en vaut la chandelle, faut pas hésiter à s'accorder la valeur d'un chouette outil-compagnon; tous les sacrifices seront largement compensés.
Mais chacun fait ce qu'il peut avec ses possibilités, sa vie...

Dans mon cas j'ai juste eu le bol de tomber sur un truc atypique, un manche carré...déjà il y a moins de clients, l'état général bien rappé la met hors de toute velléité de collectionneur, n'étant pas un modèle rare en plus....ayant la bonne personne sur qui compter pour la remettre en service (Mr Mike Lewiss)...j'en reviens pas de tous les facteurs de chance qui ont fait de cette gratte mon instrument "sur mesure" et qui la mettent en disgrâce aux yeux d'autres... et aussi d'avoir eu le bol d'un peu d'avance sur mon compte à ce moment précis, triste facteur...

Maintenant j'ai réalisé que l'achat du square-neck johnson ne m'a pas permis d'accéder aux sonorités que je cherchais (la douceur hawaïenne introuvable ailleurs) pas du tout le même univers, alors cet engin me happe et je ne redescends sur terre que pour me dire "Wooooo!".

J'ai presque honte d'étaler ma chance sous le nez des petits gars qui comme moi, il y a encore peu se disent "pas demain la veille", juste gardez la pèche, ouvrez les antennes, croyez en vous.
(on dirait un vieux....... tooo )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
Volt
Bavard


Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 17:51

L'essentiel est se faire plaisir. Pas besoin d'avoir fait des études d'oenologie pour apprécier un bon vin, pas besoin d'être pro pour s'éclater sur une guitare" haut de gamme". Mais on peut tout autant s'éclater sur un petit prix je crois que tout dépend de la personne, de ses fantasmes ..

Apres y a l'aspect psy .. y a des instruments parcequ'on en a rêvé on joue mieux dessus, clairement, des genres de "muses" sources d'inspiration...

Mais c'est vrai qu'on s'habitue rapidement au luxe et que le plus dur reste encore de descendre de gamme quand on a connu les sommets...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 18:13

Bien d'accord avec tout ça!!
La comparaison avec le bon vin est ok, mais tous les oenologues te diront que leurs études et leur expérience les ont amené à plus "savoir pourquoi" tel ou tel goût, tel arôme.... c'est parfois utile... en gratte aussi Wink
Un vernis énorme sur un bois brille bien, mais "tue" le son... bien entendu, ce ne sera pas perceptible par le débutant, ou plutôt, il ne saura pas pourquoi sa gratte ne sonne pas comme celle qui aura un beau vernis nitro... Il le saura ET L'ENTENDRA avec le temps et l'expérience.
La guitare me fait souvent penser aux chaînes hifi: arrivé à un certain niveau, chaque petit pas coûte cher, mais les modèles de base sont très bons par rapport avec ce qui existait il y a encore 15 ans..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 21:16

J'adhère vraiment à tout ce que vous racontez!
Pour moi (et je comprends que ça ne puisse pas être le cas de tout le monde), il y a deux facteurs incontournables:
- l'exigence que l'on a au départ vis à vis des qualités sonores, musicales, esthétiques etc... de l'instrument. Elles évoluent avec le temps, les instruments que l'on découvre, les projets musicaux... Quand on a essayé une Martin, on trouve que la copie japonaise qui nous a comblé jusque là présente quelques petits défauts... Est-ce qu'elle mérite pour autant de valoir 10 fois moins? Si la Martin comble tout ce qu'il te manquait, et qu'elle te présente de nouveaux horizons, ben oui, elle vaut plus et c'est quand même normal... Et pour les résonateurs, ben c'est pareil comme tu le dis sebastopole. Après, les spéculations autour des instruments viennent parasiter les facteurs purement musicaux. Et ça j'y comprends pas grand chose ( j'y adhère peu en général, sauf éventuellement quand le deuxième facteur pointe son nez )

- la nature de l'investissement. Dans ce domaine, je me traiterais volontiers de gros réac et traditionaliste!...
Une guitare, c'est une compagne, avec qui on apprend, évolue, partage et vieillit. Et même si on ne s'entend plus au bout de quelques années, on aura quand même fait un bout de chemin. Et si on la remplace par une plus jeune, plus jolie, ou plus mieux, elle aura une valeur affective irremplaçable et non monnayable. En gros, payer une fortune une guitare que l'on revendra au bout de deux ans, c'est un processus que je ne comprends pas (mais je ne juge en aucun cas ceux qui le font!), ça veut dire que l'investissement au départ ne correspondait pas à un besoin, mais juste à une envie.
Bon, tout ça c'est un point de vue d'utilisateur, mais il y a aussi le processus de fabrication (luthier, usine....), la nature des materiaux, le savoir faire, la rareté... qui rentrent à juste titre dans la valeur que l'on peut donner à l'instrument.
Bon, ça va pas faire avancer le schmilblick mes considérations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 21:50

bobem a écrit:
...on apprend, évolue, partage et vieillit. Et même si on ne s'entend plus au bout de quelques années, on aura quand même fait un bout de chemin. Et si on la remplace par une plus jeune, plus jolie, ou plus mieux, elle aura une valeur affective irremplaçable et non monnayable. En gros, payer une fortune une guitare que l'on revendra au bout de deux ans, c'est un processus que je ne comprends pas (mais je ne juge en aucun cas ceux qui le font!), ça veut dire que l'investissement au départ ne correspondait pas à un besoin, mais juste à une envie.

Je fais depuis toujours une fixation sur les Telecaster, j'adore cet instrument, j'adore souvent le son qui en sort, j'en ai eu 5, toutes revendues, la dernière il y a 2 mois. a peu près 1 par an. je sais très bien que je n'en ferai rien, mais pas besoin d'aller voir un marabout pour savoir qu'il y en aura une sixième ni un psy pour savoir pourquoi...
Je connais exactement leur valeur et je sais aussi que je la revendrai le prix que je l'ai achetée, après un petit bout de chemin... pas l'impression d'être malade (quoique) Very Happy Wink
La plus géniale: Nocaster (et celle qui est a moins versatile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 22:30

gorax a écrit:
pas l'impression d'être malade (quoique) Very Happy Wink
Oulah!!! j'ai jamais voulu sous-entendre quoi que ce soit de ce genre!!!!
C'est juste que mon fonctionnement est différent!
Et heureusement qu'il y a des passionnés comme toi qui se "lachent", ça permet aussi d'échanger!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 22:45

oui, c'est vraiment une question de fonctionnement, l'important c'est
1/ que la musique reste le moteur
2/ ne pas faire de fixation d'aucune sorte...
Malheureusement (?) beaucoup de belles guitares sont soit introuvables, soit trop chères ici en Europe, reste donc le "loto" de l'achat à distance. C'est à la fois passionnant (découvertes) à la fois décevant: on est très attiré par un modèle précis, qui ne s'avère pas à la hauteur de ses fantasmes... mais avec l'expérience, on parvient toujours à ne pas prendre de bouillon...
J'ai une règle: je vend au prix que j'ai acheté, je ne suis pas commerçant, et si je trouve un mec à qui ma gratte fera plaisir, c'est beaucoup plus gratifiant que gagner 100€ sur son dos (je me suis fait de bons amis comme ça, d'ailleurs)... Mais c'est moi: je ne reproche à personne de faire autrement! la classe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paolo
Langue pendue


Nombre de messages : 1273
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 22:51

Ah les coups de coeur (la tricone sur laquelle je joue et que je kiffe teeeeeeellement, pêchée 3000 $), les coups de folie (un banjo open-back pas donné qui n'est pas à la hauteur), les coups pour rien (une guitare classique magnifique et chère mais dont je ne fais rien, me sentant pas à l'aise dessus) ...
Tous les coups sont dans la nature, et je pense qu'il ne faut pas s'interdire les plantages, chopper un instru pour un paquet de blé et se rendre compte que non ça ne le fait pas, ça n'est PAS LA MORT... Je pense ça à partir du moment où on a pas choisi entre un biniou et de la bouffe pour ses gosses (je sais je fais un peu dans l'excessif...), et qu'on a pas un enregistrement dans un studio de dingue le lendemain.
Car même si je ne le souhaite à personne, c'est avec des plantages (bon UN c'est déjà assez je sais...) qu'on apprend, et qu'un jour on tombe sur LA pépite.
Concernant l'argent, la plupart des zicos que je connais, du classique, empruntent pour acheter des binious à plusieurs milliers d'euros, car ils savent que le savoir-faire d'un artisan, aujourd'hui comme hier, ça COÛTE ...
Et on peut toujours crier à l'injustice, en pensant à ces types qui ont des instruments de malade et qui jouent juste leur vanité dessus, à ces cotes sans sens, etc... ça change rien, quand on a la passion ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belisaire
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 23:15

Salut tous

Ben, ici, on est au moins tous d’accord, sur un point…On achète pas un instrument pour mettre au mur à coté du tableau du cerf allant boire à la rivière !
Cependant, je rejoins tout à fait Sébastopol sur la qualité d’un premier instrument.
Y’a pas longtemps (De Gaulle était encore président) que j’ai commencé la guitare. J’avais une planche infâme, mais je savais pas, étant tout seul à essayer ce truc. Finalement autodidacte sur une gratte pourrie, tu te forges une technique atypique ( peut-être comme les vieux bluesmen faisaient). Je me suis rendu compte après deux-trois ans de pratique et rencontrant d’autres personnes et d’autres instruments que ma pratique avait ses limites.
J’ai pas changé depuis. Je sais toujours pas faire un barré, c’était impossible avec l’action de mon bout de bois. Je joue des basses au pouce et je sais pas ce qui se passe après la 12 ème case !
Donc, c’est très important dès qu’on sent que ça plait d’acheter un engin jouable. C’est hélas ou tant mieux, au choix, mais les chinois produisent des trucs abordables quand même maintenant qui n’existaient pas. T’avais le choix entre Manufrance et Gibson !
Bec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 23:43

Very Happy Very Happy Very Happy pour moi (en Belgique) des Framus, Eko, Egmond... qui te sciaient les doigts, les barrés te coupaient les paumes au delà de la 3ème case...
Ceci dit, Framus fait des p... de bonnes grattes maintenant.
Assez ok avec ça: un bon instrument pour débuter n'est pas la plus mauvaise idée: il ne dégoûtera pas par un son et une ergonomie limites, il sera revendable en cas d'abandon de la vocation... mais de nouveau, l'envie est une chose, le portefeuille une autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Mer 1 Déc - 23:46

belisaire a écrit:
Salut tous

Ben, ici, on est au moins tous d’accord, sur un point…On achète pas un instrument pour mettre au mur à coté du tableau du cerf allant boire à la rivière !
Cependant, je rejoins tout à fait Sébastopol sur la qualité d’un premier instrument.
Y’a pas longtemps (De Gaulle était encore président) que j’ai commencé la guitare. J’avais une planche infâme, mais je savais pas, étant tout seul à essayer ce truc. Finalement autodidacte sur une gratte pourrie, tu te forges une technique atypique ( peut-être comme les vieux bluesmen faisaient). Je me suis rendu compte après deux-trois ans de pratique et rencontrant d’autres personnes et d’autres instruments que ma pratique avait ses limites.
J’ai pas changé depuis. Je sais toujours pas faire un barré, c’était impossible avec l’action de mon bout de bois. Je joue des basses au pouce et je sais pas ce qui se passe après la 12 ème case !
Donc, c’est très important dès qu’on sent que ça plait d’acheter un engin jouable. C’est hélas ou tant mieux, au choix, mais les chinois produisent des trucs abordables quand même maintenant qui n’existaient pas. T’avais le choix entre Manufrance et Gibson !
Bec
je me souviens d'une "guitare " genre telecaster(mais de loin) de marque melody(j'ai aussi connu les eko and co) c'est sur ça fait les doigts c'est un peu comme apprendre a courir avec des poids aux pieds, quand tu les enlèvent tu cours plus vite (mais t'es pas obliger d'apprendre avec des poids)
je rejoins Belisaire quand même aujourd'hui il y a des instruments valables a prix raisonnable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Jeu 2 Déc - 0:33

Oui, une bonne guitare pour débuter, ça aide à ne pas se dégouter trop vite et à vouloir progresser! Mais il faut assurer ses arrières aussi, quand on débute, c'est souvent un essai, pas sur à 100% de continuer. Je dis ça parce que je bosse dans un lycée avec une population moyenne disons ... assez aisée. Et j'ai vu des gamin prendre leur premiers cours avec une strat custom shop à 3500 euros que leur avait offert leurs parents!.... Outre le sérieux problème d'éducation qui se pose à mon goût, la valeur de la guitare ne me semble pas justifiée quant à son utilisation...
Mais à l'inverse, quand on voit des petites annonces avec des pelles injouables mais "parfaite pour débuter", ça ne me semble pas judicieux non plus, on augmente les chances de lassitude.
Après, quand on a mis les pieds dedans, oui, la notion de plaisir deviens essentielle!! Et chacun le gère comme il le veut (et peut)!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
geckocha
Bavard
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 32
Localisation : Angers
Date d'inscription : 07/03/2010

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Jeu 2 Déc - 14:34

Merci de toutes vos contributions, elles sont toutes très intéressantes.

Je retiens le message, même si je ne prévoie pas dans l'immédiat de me doter d'une compagne au pédigrée supérieur à l'argus de ma voiture (remarque je crois que les autres dépassent déjà la valeur de ma voiture... sourire , chacun ses priorités). Mais je ne vais plus rechigner à considérer les belles, pour certainement un jour craquer...
J'ai réalisé la qualité d'une 335 en juin dernier quand j'ai vu un mec jouer à la fête de la musique sur une. Il n'avait aucun effet, juste un ampli rolland kwa !? , et boudiou que ça sonnait! Le crunch était merveilleux, le crémeux... le crémeux quoi! Alors je n'imagine pas si je posais directement mes doigts dessus... je crois que le compte en banque sentirait directement le malaise par télépathie.

Merci pour la référence à la L7 que je ne connaissais pas, elle a aussi un de ces sons!
335 ou L7, il se pourrait bien que je craque un jour... je profiterai peut-être d'un séjour aux USA dans quelques mois, car en france ça surcôte sévère j'ai l'impression!

Pour les réso plus précisément, je n'ai pas encore eu ce feeling qui me fait passer à l'acte, en ayant essayé seulement deux... je les trouvais trop restrictifs dans le style qu'ils m'inspiraient... à suivre dans l'avenir.

Par ailleurs, même si c'est super important aussi, il n'y a pas ce même lien avec les amplis, qui eux non plus ne sont pas donnés!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1625
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Jeu 2 Déc - 15:11

Haaaaaa, la Gibson 335!!!!

J'hesite à casser ma tirelire pour une 335 ou un résonateur...

Effectivement la qualité et la durée dépendent aussi de l'investissement...

Je ne suis même pas sûr de pouvoir me décider à dépenser une telle somme...

Mais bon, j'ai déjà la chance de pouvoir faire courir mes doigts sur une guitare qui a été fabriquée quelques années avant ma naissance... Et qui sonne tellement mieux que bien des modèles de facture récente... La plupart des resonateurs (à petit budget) que j'ai essayé ne peuvent pas rivaliser avec elle...
Merci au luthier qui lui a donné corps, car après un cinquantaine d'année, et en dépit de certains défauts, la vieille demoiselle en a encore sous le pied...
Rien ne vaut la qualité pour durer!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Jeu 2 Déc - 15:26

Pour moi qui suis un joueur de strat et de folk depuis des années, l'essai d'une 335 a été un vrai choc!
Le son certes, mais surtout le manche! Quel pied! Sans doute la guitare la plus agréable à tenir que j'ai eu entre les mains!
Fais gaffe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1625
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Jeu 2 Déc - 15:34

J'essaye de faire gaffe, mais c'est dur...

Dès que j'aperçois une 335 quelque part j'ai des fourmis dans les doigts...

L'ennui c'est que j'ai la même réaction face à une guitare avec resonateur...

Pareil avec le son, j'ai comme une vibration à l'interieur... beuleu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belisaire
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 934
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Jeu 2 Déc - 17:26

Salut tous
Ben, merci, Bobem :
Citation :
mais surtout le manche! Quel pied!
Je viens de comprendre l'origine de la pedal-steel !
bec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volt
Bavard


Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Ven 3 Déc - 17:35

philou66 a écrit:
J'essaye de faire gaffe, mais c'est dur...

Dès que j'aperçois une 335 quelque part j'ai des fourmis dans les doigts...

L'ennui c'est que j'ai la même réaction face à une guitare avec resonateur...

Pareil avec le son, j'ai comme une vibration à l'interieur... beuleu

Prend les deux... ca prendra du temps mais prend les deux .. chasse l'occase y a des trucs qu'on imagine meme pas parfois... sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorax
Langue pendue


Nombre de messages : 862
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Ven 3 Déc - 18:37

Des 335, il y en a de toutes les sortes... même chez Gibson, et faire une fixation peut amener à des déboires... Une Yam SA2200 (ou Ibanez Scofield) vaut largement les entrées de gamme 335 de chez Gibson! mais il n'est pas marqué Gibson sur la tête, ça en rebute plus d'un! en valeur intrinsèque, c'est néanmoins à considérer très sérieusement! (une Yam: moitié prix d'occase qu'une "bas de gamme" Gibs)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philou66
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1625
Localisation : Mont Ventoux
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Ven 3 Déc - 20:47

je prend note...
Merci du conseil...
Je pensais, au départ, plutôt investir chez Epiphone (emperor 2 joe pass par exemple et entre autre)...
Mais après ton intervention...
Je vais voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fran
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1691
Localisation : paris
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: Valeur des instruments   Ven 3 Déc - 20:52

il y a de tres belles choses chez Epiphone ça vaut le coup de regarder et essayer(sous marque de Gibson mais c'est tres bien fait)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ageorges.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Valeur des instruments   

Revenir en haut Aller en bas
 
Valeur des instruments
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Valeur des instruments
» gelas sur ebay
» Instruments à cordes grattées
» Recherche d'instruments pour création de Batterie Fanfares
» Valeur musicale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: les instruments :: les résonateurs : National, Dobro et affiliés-
Sauter vers: