Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Jeu 15 Juil - 20:49

Bon, eh bien je laisse un AVIS (ce n'est donc qu'une opinion, PAS une expertise !) sur le Lightning Michael Messer.
Je viens d'en avoir un, neuf, dans les mains, réglé paraît-il pour un jeu "mixte", soit aux doigts et en slide.
Première impression: moins bien fini que mon Johnson MG 10.
Les bords de frettes râpent les doigts, et un petit coup de lime douce et affectueuse me semblerait opportun (bien qu'utilisable sans).
A la jonction manche-caisse, et en vérifiant l'alignement, y'a du moût dans la corde à noeuds, et j'ai eu l'impression (légère, mais impardonnable selon moi, vue la réputation que l'on fait à cet instrument) d'observer des rails de tortillard de western dans les brûmes de chaleur... J'exagère bien sûr, mais encore une fois, mon Johnson - qui est ma seule référence - est bien rectiligne à cet endroit.
Vérification faire, c'est également le cas de ma Chattanooga, bien que moins manifeste. Cela affecte-t-il la solidité et l'avenir ???
En visuel, de face, j'ai eu moins bonne impression que sur les photos (ou vidéos), la bête semblant plus fragile, et le miroitement de la table manquant de planéité, ce qui "brouille le message" de la décoration en éclairs.
Cela renforce le genre un peu primaire des "flat holes", mais tout ceci est peut-être voulu, pour faire vintage ? .....
Question son, je ne m'avancerai pas trop, n'étant pas qualifié, comme on le sait peut-être, vu que je débute -et encore moins au bottleneck que sur ma Chattanooga en slide.
En tout cas, les notes à vide sont plus différenciées, cristallines, et ouvertes que celles... du MG 10, merci , vous suivez bien.
SAUF la première corde, que j'ai dû titiller dans son encoche, vu qu'elle avait un graillon, comme disent les chanteurs. Après, c'était bien. J'ai craint un buzz sur la 6ème, faut voir.
Bonne distinction de chaque corde quand on brosse.
Tentative au bottleneck, que je découvre, ou quasiment: j'aurais pensé ne pas autant râper le manche, surtout les 2 premières cordes.
ALORS: est-ce que j'appuie trop, par manque de savoir-faire (mais quand j'allège, on n'entend plus), OU la hauteur au sillet de tête est-elle insuffisante (malgré le réglage paraît-il ad hoc )?
Le sillet de cône a un radius, qui ne me convainc pas: plat n'aurait pas été plus mal. Mais c'est un amateur qui parle, pardonnez-lui.
L'étui. Léger et solide comme tous ceux de Busker Guitars (prudence et doigté quand même avec la fermetue éclair pour que ça dure). Mais les deux bandes velcroc qui maintiennent la guitare à l'intérieur sont trop longues, et donc gènent un peu (on peut couper), et surtout collées à l'envers, de façon illogique pour la manip. Rien de grave, mais le Diable est dans les détails...
Enfin, la tête n'est pas prestigieuse...
(Mais on a vu en politique que ce n'est pas déterminant).
En conclusion: ce Lightning MM qui m'a été confié (que j'achèterai peut-être SI je revends mon Johnson) passera certainement sous l'oeil expert de Mike Lewis, en dépit du surcoût. Ce qui est bien dommage (et râlant) vu qu'il est réputé extra au départ.
Questions:
réputation (un peu, n'exgérons pas quand même) surfaite ?
Trop grosse demande ?
Maniaquerie, voire manque de bases, de votre serviteur - FORT possible - ?
Voilà-voilà.
Vu le tarif et la parité avec la british pound et le port et le fait qu'on ne peut pas consulter le magasin et... etc, je suis un peu déçu.
Mais ma mère (et ma femme) me disait: "quel mauvais caractère" .
Ajoutez l'âge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Jeu 15 Juil - 21:59

c'est pas que ,mais : ça reste du chinois a pas chere..... en faite, il faut savoir que MMesser(que j'aime bien) ordonne un "cahier des charges" bien speçifique a une entreprise(chinoise) et si celle ci ne le respecte pas toujours, ben ,il va leur raler dessus(hein MM sourire ) mais votre instru sera ce qu'il sera . la question se pose donc: comment MM peut -il le savoir( si un lot est un peu juste) ; ben c'est seulement si on le lui dit (par mp biensur) et il regleras le probleme sur le lot suivant? Et ouai, tu le vois tailler les biscuit tout seul entre chaque concert mort de rire . Ceci dit , si une serie de johnson est ratée ben y'a personne a qui le dire... hmmm .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Jeu 15 Juil - 22:18

C'est marrant de demander à Mike Lewis de régler une Michael Messer sur des critères de Johnson... ....
En tout cas, débutant ou non, tu te poses les bonnes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Jeu 15 Juil - 23:35

Merci pour vos réponses rapides et sympas.
En fait, j'ai commandé ce Lightning à Robin Clark pour quelqu'un de mon entourage qui ne pouvait le faire lui-même... et à qui je l'ai conseillé...
Je l'ai donc réceptionné, mais pas étudié sur le champ.

Le point d'achoppement, c'est que je me vois mal expliquer à Robin que je suis déçu de la qualité - toutes proportions gardées, puisqu'il n'est pour rien dans la production, et que ce ne sont pas des défauts rhédibitoires, juste un "niveau" de production que JE trouve PERSONNELLEMENT un bémol (allez, un koma) en dessous de la réputation que l'on fait aux guitares de Michael Messer:

"The Michael Messer Blues and Lightning are fast becoming the " industry norm " for musicians wanting workhorse resonator guitars. The feedback we have received from hundreds of owners of these models has been excellent !!! ".

Car... c'est Robin qui est censé avoir fait le réglage (ou Ron, je ne sais), mais je n'ai pas la compétence pour juger de la pertinence du réglage ("mixte").

A ce propos justement, pensez-vous qu'il soit indiqué de rehausser le sillet de tête pour jouer au bottleneck, ou mon incompétence assumée (je découvre) explique-t-elle ma difficulté à ne pas frotter sur les frettes?
Et dans ce cas, faut-il régler (ou FAIRE régler !) aussi le truss ? (Ce que je pense).

En bref, pour ne pas trop vous bassiner: faut-il montrer ce Lightning, NEUF et censé REGLE, à Mike, comme j'en ai bien envie ?
D'ailleurs, j'ai peut-être TOUT faux ?.........
La honte: je ne savais pas qu'il le proposait aussi. Sinon, je serais allé direct chez lui...
Ha là là, les vieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2825
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Sam 17 Juil - 14:02

J'ai essayé un MM Blues. Ni decu , ni convaincu, c'est du bon réso pour le prix mais ce post est l'occasion pour moi d'affirmer qu'il faut arreter de les comparer à des National vintage comme j'ai dejà pu le lire. C'est hilarant. Un BON vintage ( pas le genre de vintage comme le triolian bakélite chez Charle) n'a rien de comparable, c'est une autre galaxie.

Oui, bien sur, améne le à Mike et fais le régler selon tes besoins!
victoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Sam 17 Juil - 15:07

Tu as raison. Il est évident qu'un réso à 600 livres n'a rien à voir avec une National à plusieurs milliers de dollars.
(Certains sont-ils trompés par le côté "bolt" ?).

Non, ce qui me chiffonne, c'est par exemple que je trouve le manche "souple", et qu'on peut - modestement s'entend - jouer au Bigsby avec.
Je m''interroge sur la durée, et l'agencement intérieur.
Car ça veut dire que l'alignement change vraiment selon l'accordage.
Restons sur le sol...

... Est-ce normal ? (ça ne le fait PAS avec mon spider Regal bois de 16 ans d'âge).

Il est vrai que j'ai commencé avec un squareneck, et que c'est béton.

Bref, sais pas encore si j 'envisage de le racheter... (javais prévu un teardrop en premier).

En bref, je vais faire la connaissance de Mike.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2825
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Sam 17 Juil - 15:15

Oui, demande à Mike si tu peux passer essayer son ou ses modèles MM et pose lui les questions qui te taraudent, il te répondra en pro.

victoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Sam 17 Juil - 15:20

Merci.
L'essayer, c'est fait puisque je l'ai réceptionné pour quelqu'un (même si j' ai les doigts qui bégaient).

Mais pour les questions, ça oui. Et un tit réglage.

Je vous dirai ça.

(ça répond plus vite que les SAV, ici...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Sam 17 Juil - 22:54

T'ain, il faut savoir que sur un reso il faut y mettre un fort tirant de cordes et SURTOUT y mettre le jeu adequat a l'open que l'on choisie: si on veut un open de sol ( DGDGBD) il faut le jeu de cordes correspondant a cet open ; je rappel cela car la majoritée des adeptes "opening" se contente d'avoir un jeu "normal (EADGBE) et descende d'un ton les cordes de E et celle de A , et ce demande pourquoi ça "flotte" et donc racle les frettes ( cette situation est courante) , de plus, parfois l'entaille du D aigu sur le sillet est parfois mal ajuster ce qui fait que la corde se retrouve trop loin du bord de la touche et donc le bottleneck racle les frettes .. Surtout, il est obligatoire d'avoir les cordes bien tendues ( les bends au doigt doivent presque etre impossible a faire).
Non ,il ne faut pas rehausser le sillet comme sur un dobro ou une weiss , la guitare doit etre polyvalente pour alterner le jeu au doigt+ celui au slide ( l'ideal serait 3mm d'espace entre le dessus de la frette et le dessous de la corde a la douzieme frettes et 1mm d'espace a la 1er frette à bras . Mais comme tu le suggere va voir mike lewis et tout sera nickel (et pas chere) comme cela ton pote a qui iras la guitare sera ravi . Aussi, l'emploi du bottleneck demeande pas mal de pratique car oui il faut une certaine pression sur les cordes mais pas trop , donc cel demande un peu de temps de pratique et biensur avant maitriser , on frotte les frettes ( rassure toi, on est tous passer par la) alors que sur un dobro ou weiss autre autre "guitare" faite pour jouer a plat , ben c'est l'inverse ,meme si on voulait racler les frettes ben c'est impossible pour deux raisons: 1, les cordes sont a 1cm du manche;2, et parfois il n'y a pas de frettes sourire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Dim 18 Juil - 9:49

Savoir une chose.
Le premier geste intelligent que je fasse en me levant, après pipi, c'est ouvrir l'ordi et venir ici.
Et ce matin, comme toujours, ça me met de bonne humeur.
Merci pour ces réponses et précisions... qui en appelleront d'autres.
Et donc:
- j'imagine que les 13-56 MM NewTone installées par Robin sont appropriées au jeu en sol...
- Je suis conforté dans mon idée qu'il faudra travailler avec doigté et délicatesse pour ne pas "râper du fromage", et donc avoir une longue patience.
A ce propos, rien ne me rassure plus que de penser aux virtuoses classiques, que je connais un peu, et qui bûchent des HEURES sur 3 notes, et pas qu'une journée, afin qu'en concert ils aient - et donnent - la sensation d'être nés avec la maîtrise de chaque difficulté, chaque intention.
Concernant le Lightning, si je m'en rapporte à ce que tu dis, "les bend devraient être presque impossibles à faire".
Ce n'est absolument pas le cas sur celui livré par Busker Guitars.
Mais je serais très inquiet de mettre plus dur, pour la raison que je signalais précédemment: le manche me semble "souple".
Et cela me rappelle ce que j'ai lu ici il y a peu, sur je ne sais plus quel post: que la question se posait sur CES guitares de la jonction manche-caisse.
Bon, commee cela est dit, ça reste du bas de gamme.
Mais il n'y a pas de forteresse inattaquable, et la réputation de Busker, la gentillessse de Robin, la caution de MM ne doivent pas imposer silence sur les éventuels défauts.
Je vais voir Mike Lewis - quel que soit le prix* - et vous tiendrai au courant.
Ultime (?) question:
je n'ai pour l'instant qu'un bottleneck en laiton et un en acier (que je trouve de diamètre insuffisant et qui me serrent le kiki. Mais rien trouvé d'autre).
Je compte en commander 1 ou 2 sur le site ami de Busker: diamondbottlenecks.com.
Auriez-vous un modèle de préférence ?

Merci encore à chacun.

* Au Japon il serait Trésor Vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
36seb
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 43
Localisation : Issoudun, capitale de la guitare
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Dim 18 Juil - 13:56

juste une remarque de débutant au passage : je possède 2 bottleneck standards Dunlop : un en verre et un en métal.

Je trouve que pour moi (aucune idée si ce que je vais dire peut être généralisé) il est beaucoup plus facile de sonner propre avec celui en verre que celui en métal. En tout cas sur mes folks.

Donc je te conseillerai d'essayer un bottleneck en verre ou encore d'autres matières pour te faire une idée... mais en attendant confirmation, précisions, infirmations et ou informations de ceux qui en savent beaucoup plus que moi... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.ultimate-guitar.com/36seb/
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Dim 18 Juil - 14:17

AH ben si ça te met de bonne humeur le matin , c'est que tant mieux à bras ; Tu evoque un manche "souple"; les bend "facilement realisable" , ce n'est pas tres normal tout ça.... il est vrai que leur systeme d'assemblage du neckstick au talon est le plus "pourri" du monde (scuse pour l'expression ) mais j'en connais un bout sur les assemblages , se qui pourrai permettre une "flexibilitée" du manche irrattrapable, ceci dit si le manche a tendance a bouger et que cela est du a cette assemblage, le talon du manche devrai "s'ecarter' a la jonction de la caisse , ou alors le truss ne rempli pas sa fonction , mais toutes ses hipotheses ,mike se fera un plaisir d'y remedier à bras . Ce qui est surprenant, c'est que busker possede des manche assez epais contrairement a d'autre marque ( regal ozark etc..) et qui eux ne bouge pas hmmm . Apres, il faut etre prudent quand a la nature du manche, souvent (pour leurrer le client, si si) on dit : manche en mahogany qui ne veut rien dire sinon "en bois exotique rouge" et la , je vous le dit il y a un monde ( juste une question de densitée qui fait toute la difference).. , C'est comme si on disait : ma guitare est en metal... (le metal c'est du plomb au tungstene.....). Ce que je trouve bien, c'est que maintenant ils (les fabricants de resos) annoncent l'origine de leur cone ( du continental pour la plupart) y a pas si longtemps, on savait pas victoire . Tient nous au courant des dires de mike et si il est possible de prendre cdes photos de l'interieur, cela enrichirais notre forum victoire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Dim 18 Juil - 14:28

E t'a raison 36 seb, le verre est plus "propre" que le metal , c'est different , le verre apporte une chaleur, meme un peu moins de sustain que le laiton, tous on leur couleur bien specifique , pour ma par , ayant slider les deux matiere , j'en suis revenu au bon vieux laiton ( faut dire que j'ai peter ceux en verre) , mais c'est pareil, suivant le verre utilisé , ça donne un autre son (timbre). Mais sincerement, c'est le travail du slide qui fait que c'est propre ou crade , c'est un peu comme si on disait : parce que j'ai une gratte de qualitée ben je jouerai mieux..... non non; c'est le travail (meme si pour moi cela reste un loisir) qui fait la difference ..... .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : Vilaine Bretagne
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Dim 18 Juil - 14:42

Je me permets juste de m'insérer dans la question du slide: J'en ai une benne chez moi, et pour le coup je n'utilise toujours que celui de mes débuts (presque débuts... ) en laiton, pas méga épais mais quand même, parce que c'est celui qui est le plus confortable au petit doigt ( pas trop lourd mais un peu, pas trop serré mais qui reste en place, surtout si je joue aux doigts, et qui permet une bonne vélocité et un bon vibrato).
J'ai jamais trouvé cet équilibre avec les verres, et pourtant j'adore ce son plus soyeux.
Tout ça pour dire que le confort physique est pour moi le critère primordial. Donc faut essayer et se planter... Mais un jours je trouverai moi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluesdevache.blogspot.com/
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Dim 18 Juil - 15:59

Eh bien, merci.
Tout ça est bel et bon, et prouve que ce n'est pas parce que Bob joue avec la même boutanche depuis 25 ans que c'est forcément le meilleur choix: le choix, c'est chacun le sien, j'ai bien compris, et d'ailleurs je sens bien la différence entre un laiton et un acier.
( L'hypothèse de tester (pas en solo !) différents millésimes pour en récolter le goulot me séduit assez ).
En fait, d'abord être à l'aise, ce qui n'est pas le cas avec ce que j'ai trouvé.

Merci pour vos témoignages.

J'ai repris un peu le Lightning, en essayant d'oublier mes observations critiques, et il est vrai que le son est bien agréable, je veux dire clair, présent, chaleureux, en même temps que rond et plus "pur" que mon MG 10, qu'à côté je trouve "tubé".

Et, à bien lire ce que je trouve comme témoignages écrits (pas nombreux il est vrai) et exemples sur YouTube, je me convaincs qu'il est tout sauf catastrophique...
Au-delà de l'aspect, dû aussi à la modicité du tarif, et qui ne peut évidemment rivaliser avec National, la seule vraie question pour moi maintenant est sa fiabilité dans le temps.
Je doute que Michael Messer se soit embarqué sans garantie, quand même ?
Alors, ne compterait finalement que le plaisr de jouer, et basta pour le reste...
J'attends avec intérêt le rendez-vous avec Mike, que j'appelle cette semaine.
Le vrai proprio aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Dim 18 Juil - 19:19

AH ouai oldchap, autre chose concernant les tirant des resos: 13 56 c'est pour alterner l'accordage standart (EADGBE) et l'open de G (DGDGBD) mais meme avec du 13 pour aigue , ben c'est un peu mou... Le meilleur (pour moi) c'est du 15 56 de chez newtone mais plus d'accordage standart avec , c'est fait pour l'open de D ;G; C (il passe bien en DO ouvert) a l'epoque, le resocentre de london ( le paradis des resos) mettait ces tirant la . Moi je possede 3 resonateurs, ce sont des 12 frettes ,2 sont monter en 15 56 (pour les open) et 1 est monter en 13 56 pour le standart . C'est super important le tirant , si c'est mou sous le slide ,c'est pas bon mais si c'est bien tendu, la cela devient tres confortable et plus simple et ça sonne mieux et ça fait un peu mal au doigts mais c'est" plus mieux" comme dirait Ael notre lutherons international.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Dim 18 Juil - 19:56

Merci. En somme, Busker a monté des cordes standard, et j'aurais intérêt à changer la 1ère pour du 15, pour jeu en slide, si bien compris.
Je ne trouverai pas de NewTone. Est-ce que cela va beaucoup se sentir ? Quelle marque, de préférence, pour cette manoeuvre?
Ou bien, vu la progression des tirants, faut-il changer tout le jeu pour slider ? Dans ce cas, commander NewTone, ou prendre GHS ou autre, plus accessible ?
Thank you...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Dim 18 Juil - 22:07

Dans ton cas, puisque tu doit la mener chez mike lewis , laisse le changer cette cordes ( il est possible qu'il faille elargire l'entaille du sillet de tete)... .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Dim 18 Juil - 22:21

Eh bien heureusement que tu me le dis: je n'avais pas pensé à l''entaille...
Je vais faire comme ça. Thanks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RésoMan
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 809
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Lun 19 Juil - 1:19

Je vais chez Mike vers 15h00 ce lundi pour discuter notre projet commun. Si le cœur t'en dit !


ResoMan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/resophonic
Jack
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 39
Localisation : Region Toulouse .. campagne du Gers
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Lun 19 Juil - 1:55

Hello,

Qu'est ce que vous en pensez des cordes elixir sur les résos ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIG
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1460
Localisation : st remy de pce
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Lun 19 Juil - 2:10

Hello jack; les elixir donne un son hachement rond, une bonne perte de brillance mais favorise un peu les basses , si c'est pour ton wood body , je les deconseil car un wood a deja un timbre assez rond qui permet d'avoir de bonne basse . J'ai essayer plein de marque de cordes et honnetement les newtone sont meilleur ensuite viennent les john pearse (meme si cela reste subjectif) . Les elixir sont chere quand meme et le fait d'y mettre du silicone dessus(pour retarder l'oxydation ) , elle bride un peu la brillance... ceci dit, j'en met sur l'archtop baryton (pur acoustic) et la ça le fait tres bien.Voilou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Lun 19 Juil - 7:42

Merci beaucoup ResoMan, c'est très sympa.
Je vais faire le maxi pour me libérer pour 15 H (sans garantie complète malgré tout...).
A tout à l'heure, j'espère.
(même si je n'ai pas de rdvs avec Mike ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 209
Localisation : Nord
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Lun 19 Juil - 12:08

Jack a écrit:
Hello,

Qu'est ce que vous en pensez des cordes elixir sur les résos ?

Il me semble que c'est ce qu'utilise Mike Dowling, notamment sur son El Trovador (en bois donc).
J'ai essayé une fois, mais pas sur une réso, sur une folk normale. On entend beaucoup moins le "bruit" du slide quand il glisse. De meme qu'on entend beaucoup moins les bruits de doigts avec les Elixir. Après faut aimer le son Elixir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nicodussart.free.fr/
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   Lun 19 Juil - 12:43

Les guitares Taylor utilisent exclusivement Elixir.
Il faut reconnaître que le mariage fonctionne très bien.
Certains détracteurs de Taylor (dont je ne suis pas) pensent que ce choix est motivé par un côté trop "brillant", trop "aigu" de ces guitares ( qui manqueraient de basses ) et que le revêtement des cordes Elixir atténuerait.
Pour ma modeste part je n'ai pas constaté d'étouffement de quoi que ce soit.
Peut-être effectivement cela atténue-t-il les bruits de glisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Découverte du Lightning Michael Messer par un déb.
» [VENDU] MICHAEL MESSER MM 'BLUES' RESONATOR GUITAR
» A vendre : Michael Messer Blues
» michael MESSER 'introduction to blues slide guitar'
» Michael Messer Resonator Guitars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: les instruments :: les résonateurs : National, Dobro et affiliés-
Sauter vers: