Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 vitesse des enregistrements de robert johnson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: vitesse des enregistrements de robert johnson   Jeu 6 Mai - 12:40

Bon... petites recherches.
Livret du coffret (double) n° 12 de l'intégrale Django chez Frémaux, page 25 (sur 44, comme tous les coffrets).

Daniel Nevers, le maîitre d'oeuvre, écrit:

" Détail amusant: on croyait la vitesse des disques stabilisée à soixante- dix huit tours par minute (78 t/m) depuis la fin des années vingt, quand l' enregistrement électrique l'emporta définitivement sur le vieux système mécano-acoustique.
Il n'en est rien: aucun des quatre titres " ABC " de janvier 1945 ne doit être joué à cette vitesse si l'on désire VRAIMENT avoir la BONNE tonalité.
En gros, l'ensemble varie d'une face à l'autre de 77,2 à 83,7 tours à la minute !
Si vous avez la chance de posséder les originaux (en fait, de simples recopies d'acétates), un piano et/ou un diapason, amusez-vous en famille le soir à la veillée.
Vous verrez, c'est rigolo. C'est le genre de choses qui fait croire à certains amateurs pas toujours très bien entendants qu'il existait des "alternative takes" de ces faces - en français archaïque, si l'on préfère: " prises différentes ".
Là encore, il n'en est rien: les prises marquées " 2 " ne sont que la recopie de celles indiquées " 1 ", soit en accéléré, soit en ralenti... ".

Robert Johnson (8 mai 1911 - 16 août 1938) a commencé à enregistrer en 1935, c'est à dire à l'époque où l'électrique avait pris le pas sur le mécano-acoustique, et selon Daniel Nevers, si cela apportait un meilleurs résultat sonore, rien ne garantissait finalement la vitesse d'enregistrement, que l'on aurait pu penser standardisée... même en 1945, dix ans plus tard.
Six tours et demie par minute pour Django, ce n'est pas rien, et ce ne sont peut-être pas des vitesses limites ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: vitesse des enregistrements de robert johnson   Jeu 6 Mai - 12:55

Une amicale remarque: si la vitesse d'enregistrement n'était pas 78 t/m, ce devait être plus LENT, et non plus rapide, pour que la voix de Bob soit plus aigue à la restitution.
N'est-il pas ?

muddyguy a écrit:
je viens de tomber sur un forum américain renvoyant à un article qui avance l'hypothèse que nous écoutons les enregistrements de Robert Johson à une vitesse 20% plus élevée que ce que Bob jouait réellement. lls auraient été enregistrés à une vitesse supérieure (peut-êter par effet de mode, pour mieux coller aux goûts de l'époque pour une musique plus rapide). scratch

La conséquence est évidemment que la tonalité (le "pitch") est changée. le point de départ du raisonnement est que Johson aurait dû jouer Walking Blues 3 demi tons plus bas, pour être dans la même tonalité que la chanson dont elle est issue, My Black Mama, de Son House (rien n'indique du coup que Son House soit enregistré à la bonne vitesse non plus...) hmmm

D'après l'auteur de l'article (extraits musicaux des versions ralenties à l'appui), à vitesse "réelle", les chansons et la voix de Robert Johson seraient changées (logique quand même), mais les chansons prendraient une autre dimension...

Un coup du diable qui torture encore l'âme du pauvre Robert vendue à la croisée des chemins ???

Voici les liens de l'article et du forum :


http://www.touched.co.uk/press/rjnote.html
http://www.guitarseminars.com/ubb/Forum1/HTML/004431.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OldChap
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 836
Age : 71
Localisation : Essonne. Mais souvent dans les (merveilleux) nuages.
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: vitesse des enregistrements de robert johnson   Jeu 6 Mai - 15:16

Last but not least:

Je viens de vérifier les durées de chaque morceau, en comparant l'édition de Vocalion (Colombia) et l'édition de Frémaux et Associés.

Vous allez comprendre pourquoi:

" Les coffrets Quintessence Jazz et Blues (Frémaux), reconnus pour leurs qualités dans le monde entier, font l'objet des meilleurs transferts analogiques A PARTIR DES DISQUES SOURCES, et d'une restauration numérique utilisant les technologies les plus sophistiquées SANS JAMAIS RECOURIR A UNE MODIFICATION DU SON D'ORIGINE qui nuirait à l'exhaustivité des informations sonores, à la dynamique et la cohérence de l'acoustique, et à l'authenticité de l'enregistrement original ".

A une seconde près pour certains, les enregistrements ont exactement la même durée.

Comme je ne sais pas comment travaille Vocalion (très bonne marque), mais que je sais Frémaux à cheval sur l'authenticité en toute chose, je pense (j'espère !) que ces derniers ont été aussi attentifs à Robert Johnson qu' ils le sont à Django Reinhardt: ça ne fait pas beaucoup avancer le schmiblik, sauf à considérer que la vitesse 78t n'était peut-être pas rspectée durant la séance d'enregistrement, d'où les montées dans l'aigu à la restitution si la matrice tournait trop lentement à la prise.
Je vais essayer de voir (quand je pourrai...) avec Frémaux quel traitement de vitesse ils ont appliqué lors de la duplication depuis les "DISQUES SOURCES".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vitesse des enregistrements de robert johnson   

Revenir en haut Aller en bas
 
vitesse des enregistrements de robert johnson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» vitesse des enregistrements de robert johnson
» Robert Johnson : nouvelle restauration
» robert johnson
» EBEAC#E (A add9) par robert johnson
» Robert Johnson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: les grands sliders :: les fondateurs-
Sauter vers: