Slide et résonateurs

Présentation et FAQ sur la slide et les guitares résonateurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 triolian wood body sunburst 1931

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
john the resonator
Bavard


Nombre de messages : 32
Age : 73
Localisation : Delta de la Loire
Date d'inscription : 08/05/2018

MessageSujet: épilogue....suite!   Mar 12 Juin - 13:17

Salut à tous
Bon, voilà deux messages sur trois que je rédige et qui partent je ne sais ou. nulle part sans doute. j'ai un problème de transmission qui m'indique au moment de l'envoi que la page que je cherche est introuvable. Bref, va falloir que je mette les doigts dans le cambouis. En attendant d'accord avec toi Sebastopol, on ne va pas jouer à celui qui a le plus gros (Ego!!! ) et j'ai passé l'âge de jouer au mâle dominant. A plus…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3066
Age : 43
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: triolian wood body sunburst 1931   Jeu 14 Juin - 13:31

Wow!

On est dans la quatrième dimension où quoi?

Est-ce que je dois croire ce que mes yeux lisent???

Décidément tu es vraiment axé sur l'humour-trash, c'est à ce demander si tu es conscient de la couche de honte dont tu badigeonnes ton image, celle de l' événement dont tu te présente comme l'un des représentants...et celle des gens qui gravitent autour de toi.
Si cet humour noir toujours en dessous de la ceinture était, partiellement excusable en regard de ton ignorance avant mon message personnel; en remettre une couche une fois informé est passablement écœurant...

J'en suis à me demander ce que je fais ici, et qu'est-ce qu'on peut encore espérer d'un sujet manifestement ouvert ici par goût de la provocation.

donc; sur cette impression d'ouverture, j'ai effectivement envoyé un MP à John....à propos d'une histoire sombre que je répugne à diffuser d'avantage.
Par respect pour les victimes, les familles, et les lecteurs de ce forum.

Donnée qui manquait aux connaissances de John; et qui m'ont donné l'impression qu'il mesurait pleinement la maladresse de ses mots.
Mais cette dernière intervention, me laisse bouche bée....

Vraiment désolé de constater qu'une tentative humoristique naïve (pour celui qui l'émet candidement) peut devenir si répugnante et douloureuse (pour ceux qui lisent)...avec une seconde allusion de cet acabit, j'ai du mal à croire à une simple maladresse.

Je reste vraiment perplexe sur tes intentions, tes motivations pour t'inscrire ici....comme la plupart de tes messages sont orientés, ou s'adressent à moi, je me demande ce qui me vaut tant d'honneur?
Le ton de cynisme amusé que tu montres laisse penser que tu serais heureux de me voir laisser libre court à la colère, à la bétise.
Je ne te ferais pas ce plaisir.

Ce qui peut donner une certaine lumière sur notre façon de nous exprimer, sur l'exigence à garder en vue quand on choisit de s'inscrire et de participer à un forum...et les dangers de l'humour.
(Ce degré d' exigence peut permettre de mieux comprendre ce qui me pousse à faire de longs posts; il est des moments où il est impossible de simplifier, ou de rester en surface, vous m'en excuserez...donc désolé pour la longueur ici encore).

Dans un contexte aussi sordide, on peut tout de mème apprécier le fait que ce sujet ultra-polémique reste vierge de toute intervention gratuite, qui aurait pu nous rappeler des moments douloureux de la vie du forum.
Je trouve que c'est plutôt exceptionnel, et que ça en dit long sur l'intelligence des membres actifs. bravo !
C'est un vrai bon signe de la qualité de ce forum!
(je parle de tous les lecteurs, et je ne me gargarise pas...j'ai plutôt limite un peu honte d'oser reprendre la parole après ça)

Chacun garde un recul exemplaire...à moins qu'on soit tombé si bas que plus personne n'a encore envie de s'exprimer, de mettre les pieds là dedans.

Je pense qu'il est important pour moi de préciser pourquoi je fais preuve d'autant de patience, de retenue, face à tant de mauvais goût...au moment ou la plupart seraient tenter d'exploser de colère, ...à juste titre.

"John the resonator" étant dans une position importante sur un festival important, puis le fait que je suis musicien professionnel, pourraient laisser imaginer que cette relation pourrait être intéressée, ou biaisée par ce rapport.

Or j'estime seulement que nous avons une occasion assez unique de démontrer que nous sommes capables de communiquer intelligemment, et que clôturer ce sujet serait un constat d'échec, d'abdication à la bêtise, et soulignerait sa toute puissance.

Il me semble particulièrement important de refuser cet état de fait, d'aller au delà.
J'endosse donc l'idée d’être éclaboussé du sordide qui est apparu ici,...aussi je ne pense pas me suicider professionnellement car manifestement mon public est ailleurs.

C'est aussi à ce titre que je souhaite reprendre le dialogue en public, et surtout pas par messages personnels.
Car ce mode implique une forme de respect, de dignité pour soi et pour les autres, que le MP pourrait atténuer.

Pour reprendre le dialogue, il me semble important de souligner qu'il faudrait prendre conscience l'énormité de la situation...qui n'est plus seulement ridicule.

Comble de maladresse; ton intervention sur le sujet de "Niaro" (qui vient de découvrir un instrument similaire, mais pourtant à l’extrême opposé de celui dont nous parlons, et pourtant pour sans doute le mème prix), ne peut qu’être difficilement lue autrement que comme une tentative de démarchage agressif...étant donné la proximité géographique...
Car au mème moment tu t'apprêtes à dénigrer un luthier sur ton sujet.
(Ta petite conférence sur les différents types de soudage n'est pas nécessaire car celui que tu considères sans doute comme "un petit débutant" est tout à fait capable de prendre les meilleures décisions, et ma foi, le choix de sa toute première guitare à résonateur le démontre parfaitement, et le choix de sa seconde à tout d'un coup de maître!)

(Pour y revenir, au delà du ridicule de poser cette question de cette façon; ton énoncé du reproche que tu t’appète à formuler est à propos des fissures d'éclisses typiques des 14 cases...à ton avis on sent bien que la soudure est le seul angle acceptable.
Ca démontre bien l'ensemble de ton approche, centrée avant tout sur la fonctionnalité.
Ton point de vue serait compréhensible, et valable, mais un autre point de vue en regard du respect de la beauté de l'objet est tout aussi respectable.
D'une part personne ne s'aventurera à émettre un avis sans avoir l'instrument sous les yeux, d'autre part il est assez reconnu que ces fissures ne perturbent pas le fonctionnement de l'instrument, et qu'il vaut mieux préserver sa finition plutôt que de la brûler inévitablement par une soudure.

Ces "défauts" visuels font partie de l'histoire de l'instrument, et sont aussi respectables que des cicatrices de bataille...mon Duolian est couvert de bosses....je suis carrossier, et au moment de mon achat je me disais que je réparerais ça facilement; mais je me suis vite mis à regarder ces impacts comme un témoignage de sa vie mouvementée...une portière de Ford T, ou un wagon de marchandises ont imprimé ces traces.
Ca lui donne un ADN qui la rend encore plus précieuse à mes yeux, l'écarte définitivement du circuit des spéculateurs et collectionneurs, et quel meilleur anti-vol que cette identification visuelle imparable?

Il existe donc deux points de vue totalement fondés, et en matière de goûts personnels, ou d'éthique, essayer de trancher serait une impasse totale.
On peut refermer cette parenthèse sur la lutherie.)

Ce point me demande un certain effort, car ça induit que j'accorde la moindre importance à l'idée qu'un autodidacte qui arrondit ses fins de mois à la retraite, puisse essayer de suggérer qu'il est plus compétent qu'un professionnel internationalement reconnu, ayant voué sa vie à ce dur métier, et qui lui...., paie ses cotisations...
Ta vie professionnelle étant derrière toi, penses au cynisme de la situation.

Dans cet ordre d'idée je te propose une autre réflexion:

Tu te présente en tant que "collectionneur compulsif retraité", ce qui implique donc que tu as plus de temps pour éplucher les annonces, que tu as plus de trésorerie à y consacrer que quelqu'un de plus jeune...
(quand on joue avec des onglets qui côtent le prix d'un instrument chinois, c'est difficile de jeter au visage des autres leur "fanatisme", ou "fétichisme"...)

Tu monopolises donc de préférence des instruments abîmés, donc dans des gammes de prix qui pourraient représenter un accès aux jeunes musiciens fauchés.
Tu participes donc à faire monter les prix, en enchérissant en face de musiciens, qui eux auraient réellement besoin de ces instruments pour construire leur carrière, alors que pour toi, c'est simplement un passe temps de retraité qui assouvit un besoin de possession...tu avoues mème ne plus jouer beaucoup à cause de l'arthrose...as tu donc besoin de dix exemplaires?
Un véritable "amateur" de National serait plutôt à la recherche du meilleur état possible, quitte à concentrer sa trésorerie sur peu d'instruments, mais de meilleure qualité.

Ton implication sur un "tremplin Blues", et ton discours sur ton rapport avec les musiciens pourrait laisser penser que tu souhaites aider les jeunes à se construire un chemin musical, mais pourtant de l'autre main tu leur barre la route égoïstement....

Je t'invite à réfléchir là dessus, si tu peux accorder la moindre écoute aux propos du menu fretin qui prétendrait apprendre quoique ce soit à un vieux pirate....

Je me permet de citer un extrait de notre échange:

John the resonateor a écrit:
je me trompe peut être mais....il me semble que Brozman à été un modèle pour toi. Mimétisme ou coïncidence, tu renvoies quelque chose du personnage dans tes prestations. Ne vois aucun propos malveillant dans ce qui précède. c'est plutôt flatteur si on s'en tient au "côté clair" de l'artiste Mais si je vois juste le déboulonnage de la référence a du être d'autant plus dur.

Il me semble important de souligner ta maladresse...OK je pense que vu sous l'angle de la naïveté, je sens bien que cette comparaison te semble plutôt positive, mais excuses moi; pour n'importe qui, il serait difficile d' apprécier d’être associé à la mémoire d'un monstre.
Autant me dire que je suis aussi efficace et organisé que Hitler.....ou Mussolini....(pour rester dans le cadre.), l'image en serait tout aussi "flatteuse", merci pour le compliment.
Bien que deux jours plus tard, tu m'envoie un autre MP en essayant de diluer l'énormité de ta comparaison...c'est tout de mème limite...si tu as besoin de deux jours pour mesurer la teneur de tes posts (car c'est déjà arrivé de te voir essayer de te ratrapper lamentablement, à posteriori, sur l'histoire de justifier tes cales de touche en comparant avec la structure de certains Dobro..........instrument totalement différent; c'est vraiment accablant pour la démonstration de tes capacités en lutherie), je te conseille donc de prendre plus de temps sur ta relecture, avant de poster.

(J'ai exprimé le souhait de ne plus communiquer de façon privée au delà d'un seul message, j'ai expliqué plus haut pourquoi...ce serait plus délicat de bien vouloir m'entendre...et plus honorable d'assumer en public ces deux messages privés sous entendant un léger, ...trop léger remords.)

C'est plutôt étonnant que quelqu'un qui est juge du travail de 21 groupes de musiciens, en tant que jury sur un "concours", puisse manquer d'oreille musicale au point de réduire mon travail à une version "cheap" de ce sale type.
Il y a dix ans que je gagne ma vie sans autre démarchage que le bouche à oreilles, si mon travail était aussi peu intéressant, il me semble que je m'en serait rendu compte depuis longtemps...le seul jury qui me semble légitime est bien le public qui veut bien me prêter ses oreilles et sa curiosité.

Désolé pour la lecture pénible de la litanie de détails que je vais dérouler, qui n'intéressent que peu de gens j'en suis conscient; mais comprenez que j'ai vraiment envie de me laver de toute espèce d'amalgame...et c'est bien la première fois que je tombe sur quelqu'un qui soit capable de ne rien comprendre de mon orientation musicale.

Quand on démontre une telle capacité à amalgamer les "National" d'avant guerre et les "National RESO-PHONIC" d'après 1988...effectivement, je ne suis pas si étonné.)

Vrai que j'ai vraiment admiré une partie de son travail, comme beaucoup d'entre nous, découvert bien tardivement dans ma vie...

Mais la première fois que je l'ai vu en concert je me suis vite senti mal à l'aise; d'une part parce que j'en étais resté à Blue Hula Stomp ou Dr Jazz...avant les NRP, quand il jouait encore sur des anciennes, ...avant de les fracasser...
D'autre part parce que le premier contact m'a remis en face de personnes que j'arrive facilement à identifier, pour les avoir souvent croisées dans ma vie; le genre de personne si sympathiques que tout le monde les aime instantanément.
Avec de beaux discours humanistes de façade...ça m'a toujours paru suspect ce besoin de se faire aimer, ou admirer plutôt.

Non; pour moi j'avais fait mon deuil du personnage bien plus tôt que ça, dès le premier concert hirsute à frapper sur les guitares...tout en démonstration technique au détriment de la musique, et en discours se positionnant en supériorité par rapport aux musiciens, à deux doigts de l'humiliation d'un guitariste pris a parti dans le public à son insu, levant la main naïvement...ce phénomène de troupeau ou les autres rient de celui qui est isolé, en dit long sur la capacité, et les stratégies de manipulation...je ne suis sans doute pas le seul à avoir observé ce détail malsain dans sa scénographie.

Je connais plusieurs personnes à s’être mis sur la paille pour le faire jouer, l'accueillir, lui organiser des master-class...et la porte était grande ouverte, mais j'ai toujours refusé l'idée de m'asseoir en face de lui.
J'ai vite eu beaucoup d'indices sur sa véritable personnalité, et pas question pour moi d'avaler la moindre influence.
Le prix d'un stage représentait pour moi le prix d'un instrument avant tout.

Donc effectivement j'endosse probablement une partie de son aura; j'en suis bien conscient et je suis certain que ça ferme sans doute des occasions vu le négatif qui me suit malgré moi....

...il n'est pas le seul à avoir le monopole de jouer sur des National il me semble, d'autres se sont penchés sur ces instruments, en mème temps que lui; et beaucoup de musiciens fabuleux étaient là avant lui....on peut sans doute dire que je me suis nourri aux mèmes sources que lui, auxquelles il a assez vite tourné le dos d'ailleurs...

Oui; mes influences, (quoique ce mot induisant quelque chose de subi; je préfère parler "d'inspirations"), sont Tampa Red, Casey Bill Weldon, King Bennie Nawahi, Big Joe Mac Coy, Arnold Kokomo, Skip James, etc, etc.....la forme mème de mon travail, en homme-orchestre et plusieurs instruments à la fois n'a rien à voir avec du solo guitare-hurlements....(ce dont tu viens juste de t’apercevoir apparemment)

Ca reste évident pour ceux qui ont un peu de sensibilité, mais comme bien souvent...les raccourcis sont plus faciles...comme si l'histoire des instruments à résonateur débutait avec lui............incroyable!

Je pense qu'à l'écoute une oreille avertie aura vite situé que contrairement à lui, je ne joue jamais en sol, ou sur la structure "Spanish".(je n'ai jamais pu m'y faire, et j'ai vite réalisé que la plupart des gens qui abordent ces musiques tombent souvent dans les clichés dus à cet accordage, et tout simplement, le Ré (Vestapol) m'oblige à trouver ma propre façon de faire, probablement parce-que je ne suis pas un grand musicien...mais je m'amuse bien quand mème...)
Mon chant parfois en Falsetto est en référence à l'esthétique des anciens Bluesmens et aux Hawaïens, et ça a été inventé il y a bien plus longtemps que ça je crois....

Vu qu'on en est au chapitre des apparences de surface:
Je ne porte pas de barbe...je ne frappe pas à coup de poing sur mes guitares...ah mais je porte des lunettes rondes!
Ces lunettes sont sur mon nez depuis mes 15 ans, j'ai découvert ce personnage bien plus tard, et il est fort probable que je portais ce type de lunettes avant lui.

Page de pub:
Ces lunettes de 1930 sont des merveilles de confort, particulièrement pour les musiciens car elles ont des branches élastiques qui s'enroulent derrière les oreilles, elles ne glissent ou ne tombent jamais, elles sont ultra légères, souples (le maillechort vaut bien le titane moderne) et surtout elles ne coûtent rien à la sécurité sociale...car trouvables pour quelques euros d'occase...merci Mr Afflelou...) en revanche certains opticiens refusent de monter des verres dessus......ça en dit long!!!

Repartons sur les apparences:
Ce serait un sacré raccourci de dire que je joue en costume d'époque pour mimer Brozman (au début de sa carrière).
Si je fais cet effort vestimentaire c'est parce-que je considère que je me dois d' honorer ceux qui me font l'immense geste de me proposer de jouer pour leur public, d’être sapé et rasé, deux notions pas très Rock'n Roll, valeurs plutôt dépassées, démodées, que je considère comme une forme de respect pour le public, pour l'organisateur et pas seulement pour moi.
(de plus en plus de musiciens commencent à comprendre la plus-valu que peut représenter ce cachet "vintage"...plutôt que de jouer en tongues et en short, mais pour d'autres motivations que les miennes, bien souvent).

Il y a aussi une forme d'hommage à ceux qui m'ont offert cet héritage incroyable; je gagne ma vie en jouant les chansons de gens qui devaient parfois louer un costume pour faire une séance de photos, pour laisser à leur proches une image de dignité, que la vie réelle bafouait bien souvent.
Ils ne pouvaient mème pas demander à essayer un costume, ou un chapeau avant de l'acheter, bien joli si ils pouvaient entrer dans le magasin...
Je leur doit bien ça.

Et d'autre part; je ne m'habille pas comme ça, et ne me rase pas plus souvent que ça dans la vie...car c'est aussi un excellent moyen de me préparer en concentration, un petit cérémonial qui me permet d'entrer dans mon personnage, de réfléchir à mes intentions, de penser à ceux qui étaient là avant moi.

C'est aussi un mode de protection, dissociant bien le spectacle, et la vie courante; car en solo tout est dix fois plus puissant, on reçoit énormément, et on en prend plein la tronche aussi...personne pour soutenir ou pour diluer; ça peut griller la tète, et j'ai pleinement pu mesurer les dangers de ce métier, à plusieurs niveaux, psychologiques et concrets...

Donc ce choix scénographique n'a rien du mimétisme, ou de la frime; ce n'est pas pour flatter ma silhouette que je me fringue de cette façon...pas si confortable, et si coûteuse en pressing.

C'est dommage que quelqu'un qui voit passer beaucoup de musiciens, et se place en position de "juge"......n'aie pas un peu plus "l'oreille sensible", l'esprit ouvert, ou un peu plus de curiosité pour aller au delà des apparences de surface... je crois que tu ne t'accorde que peu d'observation, d'analyse... ni sur la lutherie, ni sur tes propres propos.

Ni d'empathie pour les autres...( vu tes amalgames, et jugements à l'emporte pièce).
Tu nous a bien démontré le manque de discernement dont tu es capable; ce qui est vraiment dommage pour un "sélectionneur" ou membre d'un "jury"...chargé de juger le travail de 21 groupes...

Nous avons eu une discussion intéressante en MP sur les religions, autre sujet qui n'aurait jamais dû apparaître ici...et je ne peux que faire le parallèle avec cette idée de "Concours" de "Chalenge", d'institutions autoproclamées "academy" ,"society"...dont finalement les mécanismes semblent assez proches de ceux des religions.
(ce qui résonne étonnamment avec ta façon d'insulter tout le monde de mécréants, papes, prophète, etc, etc...pour quelqu'un qui à choisi son pseudo sur une référence biblique!)
On voit dans les deux cas un groupe de personnes se positionner du côté du savoir, de la supériorité de jugement, et consolident leur position en exploitent la crédulité des autres.
S’installe ensuite un système de hiérarchie, de récompenses au mérite...de jeux de pouvoir.
(c'est vieux comme le monde)

Ta présentation, dés ton second message, ressemble tout à fait à une intention d'étaler ses galons, de montrer la fierté de côtoyer les stars, cette guitare serait "la vedette de ce forum", et ton souhait de justifier ton niveau de compétence par ton ancien métier laisse peu de place à qui oserait exprimer une idée à contresens des tiennes.
Pour quelqu'un qui n'a pas l'intention de dominer...on ne peut pas dire que ce soit une invitation au dialogue avec des musiciens pour la plupart amateurs.

Depuis l'enfance j'ai toujours ressenti l'autorité et toute forme de hiérarchie comme une forme d'oppression, qui sert de justification à la violence, à la destruction...quel enfant devrait se croire moins aimé que les autres parce-qu’il ne ramène pas de bonnes notes à la maison?

Quel jury peut être parfaitement impartial et objectif, en regard d'une œuvre artistique?

Selon quels critères juger quelqu'un qui a choisi un mode d'expression qui par définition mème est absolument unique et personnel?; cette musique ne peut entrer dans aucun critère systématique; ça me semble aussi limpide que de l'eau claire!
Et ça l'est pour tous ceux qui se sont penchés sur l'aspect historique de ces musiques, je veux dire, du temps d'avant les "Blues Brothers"...

Les seuls enregistrements anciens qui nous restent ne témoignent de l'art que d'une petite poignée d'artistes, car ils ont étés jugés enregistrables selon des critères commerciaux...combien ont disparu dans l'anonymat, dans l'oubli, pour ne pas avoir pu laisser de traces?!!!!
(je ne retrouve plus cette anecdote, à propos de Bessie Smith ou de Ma Rainey?.....jugée par un producteur de disques "Minable" ou "voix exécrable"...ou un truc comme ça, d'après les notations de session de casting...et qui heureusement pour nous a pu signer dans une autre boite)

On peut aussi se demander si l'effet de ce type de "concours" ne pourrait pas générer une forme d'uniformisation à cette musique souffrant déjà d'énormément de clichés...si les goûts, les critères d'un jury font apparaître une préférence en élisant un "vainqueur", les prochains prétendants pourraient développer le souhait, conscient ou pas, de s'approcher de son esthétique.

(avec tout le respect que j'ai pour les musiciens, je ne sais que trop bien à quel point il faut parfois faire des compromis quand il faut payer ses factures, aucun amalgame, aucun dénigrement ici, car je paye bien cher le choix d'avoir refusé une télé, puis un gros contrat issu d'un pays bafouant les droits de l'homme, rien de glorieux; juste pour dire que je sais ce que c'est que de faire des concessions alimentaires, ou "de survie", de temps en temps, pour sauver les meubles...).

D'autre part, cette pantomime de jugement, cette mise en scène d'attribution de valeur à l'humain m'évoque à chaque fois ces tableaux célèbres sur la thématique du marché aux esclaves...et c'est particulièrement amer pour moi...d'autant plus quand on pense que ceci a lieu dans une ville portuaire qui doit sa prospérité à son rôle dans cette histoire douloureuse...(je ne stigmatise pas cette ville en particulier, d'autres entrent dans cette catégorie, et plusieurs pays ont leur part de responsabilité, c'est clair)
Mais comment ne pas faire le lien quand on parle de Blues...cette musique qui a subi le cynisme d être récupérée par le mass-média au point d’être perçue par beaucoup de jeunes comme un outil de propagande du rêve américain, (revoyez le nombre de pubs utilisant cette musique).
Tout mon travail est motivé par ce constat et le souhait de renverser les idées reçues, surtout envers le jeune public.

Je ne peux pas m'expliquer cet engouement pour ces "Academy"-machin qui résonnent en écho avec des émissions télévisées grand public...peut-être que cet attrait séduit la moyenne d'âge des fans de blues, du moins dans la majorité du public des festivals qui est celle des "baby-boomers", avec les valeurs issues des trente glorieuses, biberonnée avec ces idées de méritocratie, d'attribution de lauriers ou de médailles, de vénération des "champions", de foi dans ce modèle américain.
Ces notions de "coaching" paternaliste, de faire apparaître le "potentiel" d'un artiste, ou d'un sportif, "d'optimiser" l’être humain, sont bizarrement courantes dans le vocabulaire des médias de masse.

(aucun mépris ou généralisation, je dégage juste une réflexion)

Bref, je n'ai rien à vendre... ma patience ne pourra pas être vue comme une manœuvre intéressée; seule ma franchise et la valeur que j'accorde à cet espace d'expression me font surmonter l'envie de me tenir éloigné et silencieux.

Je ne saisis pas tes motivations, à part une envie de déclencher du négatif?
Vraisemblablement à mon intention...
je ne sais pas trop quelle est ta position dans l'organisation de cet événement, je n'ai pas envie d'en savoir plus.

Est-ce le fait que, jouant du Blues à l'ancienne, et vivant de mon travail sans jamais avoir émis une demande pour me soumettre au jury d'un événement "incontournable", pourrait être un peu irritant?
Ca démontre peut-être que ces institutions ne sont pas absolument vitales, ou totalement légitimes (attention je dissocie pleinement le nombre de partenaires et de bénévoles qui insufflent une énergie absolument noble à l'organisation des festivals, pas d'amalgame ici!!!), ou ça prouve peut-être que le public qui est capable d’apprécier ces styles de musiques est peut-être ailleurs...
Un simple regard sur les programmations de la majorité d’événements estampillés "Blues" cantonnent l'acoustique aux débuts de soirée, de façon anecdotique comme une sorte de caution historique, ....pour ensuite brancher l'électricité....(toujours aucune réduction possible à un simple dénigrement; je suis tout à fait capable d'apprécier les deux formats).

Ou est-ce le fait que je suis uniquement porté par le bouche à oreille sans entrer dans la tuyauterie des tourneurs, et d'un circuit plus habituel?

C'est moins par fainéantise que par le fait que j'ai vite compris que si des organisateurs viennent vers moi, c'est qu'il ont une sensibilité pour ma proposition; il ne peut donc y avoir aucune "erreur de casting" dans tous les sens du terme.
C'est abhérant sans doute de ne jamais se placer en demandeur, la logique serait plutôt d'entrer dans des schémas de séduction, de copinage virtuel, de psycho-affectif...mais l'inverse m'a toujours paru plus sain et logique...il y a dix ans que je peux le vérifier.
Certes; avec très peu de dates dans le circuit"Blues", alors que c'est mon style principal; c'est drôle, et plutôt bon signe je trouve...

Ou alors est-ce qu'à l'heure des réseaux sociaux, le simple faite de rencontrer quelqu'un sans jamais lui avoir fait une "demande d'amitié" au préalable est déjà perçu comme une preuve de mépris, d'arrogance; alors que je ne suis mème pas sur Facebook et Cie...

Bref vraiment étonné d’être la cible de tant d'attentions...

Hormis le fait que cette vidéo qui te sert de justification au fait d'enlever de la matière sur un manche auquel il manque déjà de la matière, ne parle que d'instruments neufs, donc conçus avec une marge d'ajustement prévue au départ, et réglés selon des paramètres différents de ceux des anciennes National, donc rien de comparable.
Que régler une ancienne avec un angle de moderne équivaut à la transformer en un autre instrument.
J'ai vu et entendu deux instruments anciens montés de cette façon par NRP, le constat d'un volume accru est net, mais pour moi "plus de bruit" ne veut pas dire "plus de musique"", tout dépend de la connotation qu'on donne au terme "Mieux".........plus fort, c'est aussi moins riche, si on a des oreilles en bon état...pas besoin d'avoir eu dix exemplaires pour faire ce constat évident sur l'incidence de la hauteur d'un sillet de chevalet, l'impact de l'angle de renversement, bricoler une seule copie bon marché aurait eu moins de conséquences.

Je pleure déjà pour la onzième....aussi la qualité de tes photos ne permet aucunement de juger du soin de ton travail, on pourrait y voir plutôt une intention consciente de masquer les finitions, pour beaucoup de gens ce sont justement les détails qui montrent le mieux les capacités d'un luthier...surtout quand on regarde un sillet, et c'est presque le premier truc que je regarde, ça en dit long...

Mais comme tu n'est pas venu pour te faire de la pub, ou pour recruter...

Il se peut que je n'ai plus rien à ajouter ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
john the resonator
Bavard


Nombre de messages : 32
Age : 73
Localisation : Delta de la Loire
Date d'inscription : 08/05/2018

MessageSujet: épilogue   Ven 15 Juin - 1:00

Salut Sebastopol

          Plus rien à ajouter ici? Tu es sur? Parce qu'en matière de démolition systématique, c'est du beau boulot! Aller jusqu'à me soupçonner de poster des photos floues pour cacher je ne sais quoi ou d'arrondir mes fins de mois avec la lutherie….si tu savais!!! Ca s'appelle un procès d'intention. Et je ne vais pas démonter une par une, tes accusations, tes supputations, tes extrapolations, ce serait quasiment inventer le mouvement perpétuel ou la machine à rebondir!

          Quand j'aurai résolu mon problème d'ordinateur qui tire en rafale ou bouffe mes messages, je prendrai le temps de t'expliquer ce que sont les Rendez vous de l'Erdre, si ça t'intéresse, bien sur. Rien à voir avec les délires  sur lesquels tu surfes.Et, au passage, je suis bénévole dans cette organisation et le jury de sélection des groupes dépasse la trentaine d'individus….ça en dit long sur mon influence supposée.

           Voir une allusion à la religion dans le choix de mon pseudo…..Quand il ne s'agit que du pastiche du titre d'un morceau que tout le monde du blues connait…..Arrête de ramer les mouettes ont pied!  

     Allez, bonne nuit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3066
Age : 43
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: triolian wood body sunburst 1931   Ven 15 Juin - 14:12

Ok la longueur de ce message, (dont je m'excuse encore auprès de ceux qui ont émis le vœu de faire bref; de la longueur et non de son contenu) fait peut-être croire que je suis en train de dégoupiller, mais j'ai bien l'intention de continuer à démonter les aberrations qui sont affirmées dans ce sujet, ça risque d’être long, mais je prends cette responsabilité.
(et n'étant pas à la retraite, j'ai beaucoup d'autres choses plus urgentes, et intéressantes à faire...net désavantage)
Juste par responsabilité envers qui prendrait cette approche de la lutherie pour argent comptant, et serait tenté d'appliquer les mèmes méthodes.

Prends un peu de recul....je crois que c'est assez clair; faire la démarche de réduire le boulot d'un musicien à l'imitation d'un autre et surtout de celui là....
Ne me dit pas qu tu imagines une seconde que je peux recevoir ça comme un "compliment".
(surtout après la clarté du point de vue que je t'ai donné en privé)

D'autant que ça arrive au bout d'une longue liste de démonstrations gratuites de tes"connaissances", de mises en doute, ou d'allusions douteuses quand à la qualité du travail de gens qui sont largement au dessus de ce débat.
Au delà du ridicule de la démarche...
Si tu n'est pas là dans un but avoué de pousser chacun aux dernières extrémités?...ce serait difficile de faire plus réussi.

Je pense que c'est assez limpide dans chacune de tes interventions, pour qui aurait la patience de relire tes messages avec un œil attentif...

(En matière d'extrapolation tu te débrouilles bien aussi...tu tires dans tous les sens avec les "faut-il ressouder les éclisses, faut il changer les manches bakélite," etc, etc...la foule de questions éloignées du sujet que tu jettes sur la table, comme si elles allaient te permettre de défendre ton approche est surprenante...mais j'y reviendrais)

J'ai beau y réfléchir je ne vois pas ce qui pourrait motiver un tel souhait de tirer vers le bas, ou de pousser les administrateurs de ce forum à clôturer le sujet....dernière extrémité....qui te permettrait de te réfugier derrière "l'extrémisme, l'intolérance" de ceux qui sont en face de toi.
Ce serait tout à fait pratique pour montrer du doigt ceux qui ont un avis différent du tien; ça justifierai la grossièreté de tes méthodes.
Te donnerait un moyen de légitimer ta démarche.

Le bon vieux clivage entre les tenants de l’intégrité et ceux de la fonctionnalité; dont j'ai déjà parlé comme absolument indissociables, puisqu'ils sont tous deux la base d'une démarche cohérente de restauration d'un instrument.

Je ne compte pas te faire ce cadeau.

Je ne te ferais pas non plus le cadeau d'éclaircir les nombreuses zones floues de ton approche de la lutherie, mais tu trouvera toujours une oreille patiente pour soulever le voile de tes certitudes, sans rien à gagner pour moi que de t'inviter à un semblant d'humilité et de respect pour la onzième...

Donc tu trouvera toujours une oreille attentive, et infiniment patiente pour reprendre cette discussion; qui si elle à dévié de la lutherie nécessairement, on m'en excusera par le fait que je ne peux pas non plus laisser quelqu'un me jeter au visage un tel mépris, une telle incompréhension de ma vision de la musique, et de l'orientation de ma vie.

Surtout et tout particulièrement de la part d'un musicien (qui est censé être justement mieux équipé que le quidam pour comprendre, ...en tout cas inexcusable)...


"John the revelator"...OK il n'y a rien de religieux dans le titre de cette fabuleuse chanson....

https://fr.wikipedia.org/wiki/Apocalypse

......mais pour ceux qui la chantaient elle avait une toute autre charge émotionnelle, que celle qui ne te donne à toi, que seulement l'envie de taper du pied:

Comme très souvent dans les musiques dont nous parlons, on peut avoir plusieurs niveaux de lecture, d’interprétation des paroles, et c'est cette notion de "langage codé" typiquement Africain qui est une clé indispensable quand on s'intéresse à cette culture.
(mème phénomène de triple sens caché dans la langue Hawaïenne, intéressant non?...)

(Pour rester dans le sujet, je dirais que dieu sait à quel point je déteste parler de bondieuseries...mais vu le lien indissociable entre la "musique du diable" et celle de dieu, il y a un moment où si on veut au moins savoir de quoi on parle quand on chante une chanson; ce qui me semble la moindre des honnêtetés, et le seul moyen de donner une intention juste à son chant, il faut bien se taper quelques pages du nouveau testament et autres lectures folkloriques peu digestes...)

Tiens je t'offre le cadeau de redécouvrir ta discothèque avec une oreille plus ouverte:
Lis ce bouquin:
https://www.erudit.org/fr/revues/ltp/2004-v60-n2-ltp853/010354ar/
(Au hasard c'est le premier qui me tombe sous la main, car il y en a beaucoup d'autres...)

Qui te rendra sans doute fier, et à juste titre, d'avoir choisi ce pseudonyme, ...(sans y avoir pensé avant honte , le hasard fait parfois bien les choses)

Encore un point qui démontre une certaine tendance à rester à la surface des choses, aux apparences...aux amalgames... siffle



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
vleb
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 5818
Localisation : Paris, 15ème
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: triolian wood body sunburst 1931   Ven 15 Juin - 15:25

Heu...comment dire ? Moi pas tout comprendre de la polémique, étant donné la longueur des posts et le niveau technique des points débattus sur lesquels je suis bien incapable de me prononcer : je ne garderai donc bien de jouer les Salomon.

J'interviens juste ici en tant qu'administrateur / modérateur pour tenter de calmer un peu le débat.

Je vous conseillerai de poursuivre votre "dispute" (au sens ancien du terme) en privé, pas sûr que les autres membres du forum arrivent ou aient envie à vous suivre.

Je ne reviens pas sur la cas Brozman. Connaissant Sebastopol, à la fois comme individu et comme musicien, je peux cependant affirmer que leur univers, leurs pensées, leur approche musicale n'ont rien à voir. Sans parler bien sûr de leur vie.

Et sinon, paix, amour, slide....jolies fleurs à bras

_________________
vleblues~~du blues plus ou moins roots
------------------------------------------------------
http://vleblues.free.fr
https://www.youtube.com/user/vleb/
https://www.notesenbulles.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vleblues.free.fr
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3066
Age : 43
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: triolian wood body sunburst 1931   Ven 15 Juin - 16:04

Ok ; j'aurais été heureux de développer en privé sans envahir l'espace...mais je doute que vu le peu de délicatesse du seul message privé échangé qu'on puisse construire quelque chose en dehors de ce cadre...

C'est dans le but d'induire un peu plus de mesure, d'intelligence que j'aurais aimé développer en public, ce format obligeant à assumer ses propos.

Clore le débat public serait bien trop pratique pratique pour déposer un constat de clivage, qui permettrait à quelques uns de pointer du doigt le forum comme le refuge d’intégristes obtus.
Ce serait très pratique pour justifier une approche de la lutherie erronée, et le mépris pour une profession.

Qui pourrait faire tâche d'huile en laissant de nombreux points exposés comme de simples faits, alors que la plupart restent à démontrer, en encourageant à prendre certaines méthodes comme les seules valables, et voir d'autres instruments rares traités de cette façon.

J'ai dû aller plus loin que je ne l'aurais voulu, pour clarifier une insulte personnelle...ce qui ne me semble pas illégitime.

Mais maintenant que tout est clair, je suis tout à fait motivé pour reprendre le plus intelligemment possible ce dialogue...si l'intelligence pouvait rester le seul, et unique objectif à garder en vue pour avancer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
coriolan92
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 462
Age : 67
Localisation : Hauts de Seine et Ille et Vilaine
Date d'inscription : 14/06/2013

MessageSujet: Re: triolian wood body sunburst 1931   Ven 15 Juin - 23:19

vleb a écrit:
Je vous conseillerai de poursuivre votre "dispute" (au sens ancien du terme) en privé, pas sûr que les autres membres du forum arrivent ou aient envie à vous suivre.

On ne saurait mieux dire. Sur le forum "Les grandes guitares acoustiques" que j'ai l'honneur d'administrer, j'aurais verrouillé le sujet depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastopol
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3066
Age : 43
Localisation : Delta du Tarn
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: triolian wood body sunburst 1931   Lun 18 Juin - 23:05

C'est vrai le sujet aurait du être bouclé plus tôt...

Hélas il est là, et va rester lisible.
Que faire avec ça, moi je ne peux pas envisager de le laisser dans l'état.

Sinon comment éviter que n'importe qui puisse à nouveau se pointer sur le forum en répandant humour douteux dans un contexte on ne peut plus sordide,
proposer de mettre en cause les tarifs pratiqués par les professionnels,
exposer de façon "didactique" une approche des instruments anciens complètement tirée par les cheveux...
d'intervenir sur d'autres sujets en encourageant le n'importe quoi sur un instrument superbement conservé...

...ça m'inquiète un peu; comment les lecteurs peuvent ils interpréter le silence autrement que comme une forme d'acceptation.
Personnellement je suis un peu gêné.
Très gêné; il y a mon nom ici!

Il me semble qu'on est bien obligés de contre balancer le négatif en positif, en épluchant les points un par un pour peut-être démontrer leur énormité.......et peut-être voir une forme d'excuses apparaître? pfff

Mais je suis à votre écoute aussi, si vraiment vous pensez qu'il n'y a rien à faire qui puisse renverser cet état de fait... sans voix



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hommeorchestre.wix.com/sebastopol
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: triolian wood body sunburst 1931   

Revenir en haut Aller en bas
 
triolian wood body sunburst 1931
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» 1929 National Triolian Wood Body
» TRICONE WOOD BODY
» Vends FINE RESOPHONIC SINGLE CONE Wood Body MIKE LEWIS
» Triolian Wood Body Walnut sur E bay
» 1930 Triolian W serie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slide et résonateurs :: les instruments :: les résonateurs : National, Dobro et affiliés-
Sauter vers: